Le Maroc va-t-il rendre obligatoire la vaccination anti-Covid ?

29 juillet 2021 - 17h00 - Ecrit par : A.S

Les autorités sanitaires du Maroc pourraient rendre obligatoire la vaccination anti-CovidVaccin anti-Covid-19 sur tout le territoire national. Elles l’ont sous-entendu à travers une circulaire du ministère de la Santé, diffusée le 27 juillet, justifiant cette option comme incontournable face à la recrudescence des cas de contamination ces derniers jours au royaume.

Le texte adressé aux directeurs régionaux de la Santé, recommande cette mesure, en vertu du décret loi n° 2-20-2922, du 23 mars 2010, fixant les dispositions particulières à l’état d’urgence sanitaire. Ainsi, selon la circulaire, la vaccination obligatoire vise à protéger la population et à réduire la transmissibilité du Covid-19, dans un contexte où le Maroc a enregistré plus de 30 000 cas positifs durant les sept derniers jours, et ce mercredi, plus de 9400 cas, son plus lourd bilan quotidien depuis le début de la pandémie.

Cette option est incontournable, particulièrement chez les jeunes, qui présentent un taux de vaccination en dessous de celui des personnes âgées, a expliqué Moulay Said Afif, membre du Comité scientifique consultatif de vaccination, précisant que les taux varient respectivement de 97% à 70 chez les gens âgées de 75 à 59 ans, tandis que seuls 39% des personnes âgées de 30 à 40 ans sont vaccinées. Et puis, vu que le variant Delta est plus viral au sein de la population jeune, la vaccination permet de réduire la transmission du virus. « Les personnes jeunes vaccinées transmettent 12 fois moins la charge virale du virus que celles non vaccinées », a expliqué l’expert, ajoutant que le taux de mortalité baisse considérablement chez les gens vaccinées, qui sont moins exposées aux formes graves du Covid-19.

Le document a également recommandé la levée des contre-indications pour les femmes enceintes et allaitantes. Selon des données scientifiques, le vaccin ne présente pas de risque pour cette catégorie de femmes à partir du deuxième trimestre. La circulaire indique par ailleurs le maintien de la vaccination pour les personnes ayant des antécédents d’allergies en dehors du « Choc anaphylactique » et « Œdème de quincke » et ceux qui ont présenté une allergie lors de la première dose. Sont aussi exclues, les personnes ayant des maladies infectieuses en phase aiguë, y compris le Covid-19. Et, en vue d’accroître le nombre quotidien des personnes vaccinées, des vaccinodromes ainsi que de grands espaces à grande capacité d’accueil sont mis en place par les autorités sanitaires.

Tags : Santé - Femme marocaine - Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Très difficile de faire des tests PCR à Agadir

Face aux nombreux cas de contamination au Covid-19 et de décès qu’enregistre la région de Souss-Massa, la ville d’Agadir ne dispose que de deux laboratoires d’analyses médicales...

Covid-19 au Maroc : la vaccination élargie aux allergiques, femmes allaitantes et enceintes

Désormais, les personnes souffrant d’allergies, les femmes allaitantes et celles qui sont enceintes (à partir du 4ᵉ mois) peuvent se faire vacciner contre le Covid-19, a annoncé...

Covid−19 au Maroc : les femmes enceintes et allaitantes bientôt vaccinées

Les femmes enceintes et allaitantes vont bientôt être prises en compte par le programme de vaccination anti-Covid au Maroc. L’option a été évoquée par le comité scientifique de...

L’appel du ministère de la Santé aux Marocains

Face à la ruée dans les centres de vaccination anti Covid-19, entrainant parfois des saturations, le ministère de la Santé a invité les Marocains à se rendre au centre de...

Nous vous recommandons

Jamal, kidnappé depuis un an à Marbella, toujours recherché

Après un an et demi d’enquête et de recherche sans succès, la famille de Jamal, un citoyen néerlandais d’origine marocaine, enlevé à Marbella, lance un SOS pour le retrouver.

Le corps d’un Marocain mutilé découvert dans un sac poubelle près de Metz

Le corps sans vie d’un Marocain, « partiellement mutilé », a été retrouvé dans un sac-poubelle à Argancy, près de Metz (Moselle), le 13 décembre 2021. L’autopsie a révélé un décès par mort violente.

Officiel : Abdessamad Ezzalzouli a choisi l’Espagne

Le sélectionneur national espagnol, Luis Enrique Martinez, a salué le choix d’Abdessamad Ezzalzouli, la pépite marocaine du FC Barcelone, « de jouer pour l’Espagne » après avoir décliné l’offre du Maroc.

Le Maroc réceptionne un premier lot de véhicules blindés Sherpa

Le Maroc vient de réceptionner un premier lot des 36 véhicules tactiques légers Sherpa, commandés à la société française Arquus en 2020.

Najat El Hachmi : « le voile est discriminant »

L’écrivaine d’origine marocaine, Najat El Hachmi, a critiqué sur les réseaux sociaux, sa compatriote, Fatima Hamed, la porte-parole du Mouvement pour la dignité et la citoyenneté (MDyC) à Ceuta, qui a porté un hijab lors d’un événement politique. Sa vive...

Les MRE sans passeport marocain ne pourront pas être rapatriés

Les autorités marocaines ont pris une décision qui ruine les espoirs de certains MRE bloqués à l’étranger de rentrer chez eux. Ceux-ci ne seront pas concernés par l’éventuelle opération de rapatriement que le gouvernement marocain entend...

Le Maroc achète le système de défense israélien «  Dôme de fer  »

Le Maroc vient d’acquérir au profit des Forces armées royales, le système israélien Skylock Dome, conçu pour détecter et neutraliser les drones non autorisés.

Nouveau redéploiement à la gendarmerie royale

Un nouveau redéploiement s’opère au sein de la gendarmerie royale en se basant sur l’ancienneté et le mérite. Certains éléments ont été rapprochés des lieux de travail de leurs épouses tandis que d’autres ont été affectés dans les hôpitaux militaires, pour...

Le Maroc ne partagera pas les informations sur les biens immobiliers des MRE

Le Maroc dit non au partage des informations sur les biens immobiliers détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE). Sauf si les demandes remplissent certaines conditions. En Belgique, des familles marocaines seront expulsées de leurs logements...

Quand Sound Energy redonne vie au Gazoduc Maghreb Europe

La société britannique Sound Energy entend donner une nouvelle vie au gazoduc Maghreb-Europe (GME). Dans ce sens, elle a conclu un accord contraignant de vente et d’achat de gaz (le “GSA”) concernant le développement de la phase 2 de la concession de...