Covid-19 : le Maroc face à une nouvelle recrudescence de contaminations

24 juillet 2021 - 12h00 - Ecrit par : J.K

En seulement quelques jours, une hausse de 91% des cas positifs au Covid a été enregistrée au Maroc. Face à cette situation qui engendre une forte pression dans les services de réanimation, chaque Marocain doit faire de son mieux pour éviter le pire.

Au cours de la période allant du 6 au 19 juillet, les cas positifs au Covid sont montés en flèche. « Les nouvelles contaminations graves sont passées de 236 à 413 lundi, soit une augmentation de 75 % et le bilan total des décès a atteint 9466 cas au 19 juillet 2021, soit un taux de létalité de 1,7 %, en dessous de la moyenne mondiale établie à 2,2 % », a indiqué le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, lors de sa présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique, soulignant que cette tendance concerne toutes les régions du pays sans exception. De son côté, le chef du service de réanimation au CHU Ibn Rochd, Pr Houssine Barrou, joint par Le Matin, prévient contre la progression de la situation des admis en réanimation et du nombre de décès parmi les jeunes. Ainsi, un troisième service de 24 lits vient d’être ouvert pour accueillir les cas graves.

Par ailleurs, ce ne sont ni les moyens, ni les structures, médicaments, ou équipements qui manquent vraiment pour lutter contre ce fléau, mais plutôt, la prise de conscience effective des citoyens face au danger que présente la situation, a ajouté le responsable, soulignant qu’il reste « pessimiste » pour les prochains jours, vu les rassemblements, dont les célébrations de mariage, des fêtes et autres observés ces derniers temps, tout en rappelant que des situations similaires ont conduit à une catastrophe l’année dernière.

Il importe donc que les citoyens prennent leurs responsabilités et qu’ils soient solidaires pour une lutte efficace contre la pandémie. Déjà, le Pr Barrou invite la population à se faire vacciner car « le service de réanimation est plein à craquer de gens non vaccinés et qui présentent des formes graves de la maladie. C’est sérieux, il faut absolument se rendre aux centres de vaccination pour se faire vacciner », a-t-il lancé. De plus, le respect des consignes du ministère de la Santé est toujours à l’ordre du jour. Sans oublier qu’un possible reconfinement est envisageable si la situation persiste.

Tags : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Depuis vendredi dernier, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur au Maroc, suite à l’apparition de nombreux foyers de contamination. Mais les Marocains ne font pas tous une...

Tanger à deux doigts de l’effondrement sanitaire

Le nombre de patients atteints du Covid-19 hospitalisés continue de progresser à Tanger, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Les autorités locales ont décidé...

Recrudescence Covid-19 : le gouvernement marocain exhorte au strict respect des dispositions restrictives

La recrudescence des cas positifs au Covid-19 au Maroc durant les deux dernières semaines préoccupe le ministère de la Santé. Aussi, appelle-t-il à plus de vigilance et à un plus...

El Othmani s’explique sur l’état d’urgence

Le Maroc a durci depuis quelques jours les mesures préventives sanitaires pour contrer la flambée des cas positifs de Covid-19. Une situation qui suscite de multiples...

Nous vous recommandons

Un drone transportant de la drogue en provenance du Maroc saisi à Malaga

La police nationale espagnole a intercepté sur la côte de Malaga, un drone de 4,35 mètres conditionné pour transporter de la drogue du Maroc vers l’Espagne.

Ceuta : les familles marocaines déconseillent aux mineurs de rentrer au Maroc

Les regroupements familiaux de mineurs marocains avec leurs familles au Maroc sont rares après le déclenchement de la crise migratoire ouverte en mai avec l’arrivée massive de migrants à Ceuta. Certaines familles marocaines déconseillent même à leurs...

Algérie : les raisons de la rupture des relations avec le Maroc

L’Algérie a décidé, ce mardi, de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc. Les raisons de cette rupture ont été détaillées par le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

Des systèmes militaires sophistiqués vendus au Maroc

Lors la visite historique du ministre de la Défense israélien Benny Gantz au Maroc, plusieurs accords de vente de systèmes militaires avancés ont été signés entre les deux pays.

Un soldat du Polisario revient sur une attaque d’un drone marocain

Mohamed Fadel, un combattant sahraoui, affirme avoir été grièvement blessé en avril dernier par un drone marocain, lors de la même attaque qui a tué le chef de l’armée sahraouie. Le Maroc, quant à lui, n’a fait aucune déclaration sur l’utilisation de ces...

L’Ukraine rappelle son ambassadrice au Maroc

Les ambassadeurs ukrainiens au Maroc et en Géorgie ont été rappelés par le président ukrainien Volodymyr Zelensky, en raison de leur incapacité « à défendre les intérêts du pays ».

Feu Vert s’installe au Maroc

Feu Vert, réseau de centres automobile, va ouvrir les portes d’une unité à Marrakech, afin d’offrir son expertise aux personnes désireuses d’entretenir et d’équiper leur automobile dans de bonnes conditions de prix, de qualité et de...

L’évasion des Marocains d’un avion planifiée sur Facebook

Alors qu’il a décollé de Casablanca au Maroc pour Istanbul en Turquie, l’Airbus A320 de la compagnie Air Arabia Maroc, a été dérouté vers Palma de Majorque en Espagne. Depuis, la police espagnole mène des investigations pour savoir si la raison ayant provoqué...

Sahara : le roi Mohammed VI critique la position de la France

Dans son discours prononcé à l’occasion de la fête de la révolution, Mohammed VI a évoqué la question du Sahara, demandant à ses « partenaires traditionnels » de clarifier leur position sur ce sujet sensible pour le royaume, allusion faite à la France et à la...

Viols, agressions... : grand « dérapage » à un concert de rap à Casablanca

Le concert des rappeurs Mobydick, Dollypran et El Grande Toto, le 30 septembre lors du festival L’boulevard à Casablanca, a viré au drame. Des scènes de violence ont été enregistrées sur les lieux et des femmes affirment avoir été violées. Les organisateurs...