Maroc : augmentation inquiétante du nombre de cas de Covid-19

1er juillet 2021 - 13h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le ministère de la Santé a appelé, mercredi, l’ensemble des citoyens à la prudence et au respect strict des mesures préventives contre le Covid 19 pour éviter toute « rechute épidémiologique », qui pourrait signifier un « retour à la case départ ».

Dans un communiqué, le ministère appelle les Marocains « au respect strict des mesures préventives contre la Covid-19, recommandées par le Comité national scientifique et les autorités sanitaires, à travers le port correct du masque, l’hygiène, le respect de la distanciation sociale et l’évitement des rassemblements non-nécessaires ».

Lors d’une déclaration de presse, le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb, a rappelé la nécessité de doubler la vigilance, affirmant que « le cas échéant, nous serions obligés de procéder au renforcement des restrictions, ce qui aurait un impact négatif sur plusieurs secteurs ».

« Compte tenu de l’évolution de la situation épidémiologique ces deux derniers jours, nous avons pu constater une augmentation accélérée des cas de contamination par rapport à la tendance observée pendant les derniers mois », a-t-il fait observer.

Le ministère souligne que la levée progressive du confinement ne signifie pas la fin de la pandémie et le retour de la vie à son cours normal, insistant dans ce contexte sur l’implication de tout un chacun avec un sens de responsabilité et de patriotisme pour lutter contre la propagation de Covid-19 en vue d’atteindre l’immunité collective et de valoriser les acquis engrangés jusqu’à présent.

A lire : Recrudescence Covid-19 : le gouvernement marocain exhorte au strict respect des dispositions restrictives

Grâce aux orientations roi Mohammed VI, à l’anticipation et à la gestion proactive de l’épidémie, le Maroc « a réalisé des résultats importants en termes de contrôle et de maîtrise de la situation épidémiologique », a-t-il souligné.

À cet effet, le ministre a affirmé que la campagne de vaccination progresse avec le tiers de la population cible vacciné. « Ce sont des résultats très importants sur lesquels il faudrait capitaliser, dans le respect des mesures barrières sans lesquelles nous risquons une recrudescence  », a-t-il prévenu.

Le relâchement observé ces derniers jours pourrait entraîner la détérioration de la situation épidémiologique, notamment avec les vacances d’été, le retour des vols internationaux de et vers le Maroc, l’allègement du couvre-feu nocturne et l’approche de l’Aid Al Adha.

Au total 776 nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Aïd al-Adha 2024 - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Un plan global pour sécuriser le Maroc

Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Maroc tient à sécuriser son territoire pendant l’Aïd Al Adha et les échéances électorales. Dans ce sens, les services du ministère...

Covid-19 : tous à la vaccination ! (Khalid Ait Taleb)

Les Marocains doivent se faire massivement vacciner afin d’atteindre l’immunité collective et freiner la propagation de la pandémie de Covid-19. C’est l’appel lancé par le...

Respect des mesures anti-Covid-19 : le ministère de la Santé lance un nouvel appel

Le ministère de la Santé a exhorté samedi l’ensemble des Marocains au strict respect des mesures préventives et de précaution contre le Covid-19. Ce message intervient en...

Maroc : une nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire se confirme

Le Maroc s’apprête à prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 août 2021. La décision sera rendue officielle lors du conseil de gouvernement de jeudi 8 juillet.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Aïd Al-Adha au Maroc : alerte sur les viandes vertes

Redoutant le verdissement des viandes à cause des fortes températures au Maroc et les maladies qui pourraient en découler, des experts appellent les consommateurs à la vigilance lors de la célébration de l’Aïd al-Adha.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

L’acteur marocain Mustapha Zaari en mauvaise passe

L’acteur marocain Mustapha Zaari traverse une passe difficile en ce moment. Diagnostiqué d’un cancer de la prostate, il a été hospitalisé récemment à l’hôpital militaire de Rabat pour recevoir un traitement adéquat.