Covid-19 : troisième vague inévitable au Maroc ?

5 juillet 2021 - 20h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La levée récente des mesures restrictives a mis en branle la situation épidémiologique qui semblait maîtrisée il y a encore quelques semaines au Maroc. Actuellement, il y a une augmentation du nombre des cas d’infections, des cas graves. Même le taux d’occupation des lits réservés aux malades atteints par le virus est monté en flèche.

Au début des vacances d’été, les voix se sont élevées pour appeler au respect des gestes barrières, pour que la levée des mesures restrictives ne riment pas avec augmentation des cas de contamination. La bousculade observée il y a quelques jours à la grande piscine de Rabat avait poussé les internautes et autres autorités à appeler la population à faire preuve de responsabilités et à prioriser le bien être de tous.

Malheureusement ce que redoutaient certains s’est produit et le Maroc se retrouve une fois encore, embarqué dans la spirale des cas d’infection à la chaîne. Le nombre d’infections a frôlé la barre de 1 000 cas positifs en un seul jour. Les cas de décès, ainsi que les cas critiques nécessitant une intubation, ont augmenté ces derniers jours de manière inquiétante, constate le quotidien Al Ahdath Al Maghribia qui souligne que le taux d’occupation des lits réservés au Covid-19 a atteint 8 %.

À lire : Covid-19 au Maroc : la situation épidémiologique inquiète les autorités

Selon Tayeb Himdi, spécialiste des politiques et systèmes de santé, le relâchement général observé dans tout le pays explique la situation. Pour lui, certains ont cru que la levée de certaines mesures de précaution sanitaires et l’ouverture des frontières riment avec la disparition du virus. Le Maroc n’est pas à l’abri de nouveaux variants et la campagne nationale de vaccination n’a pas encore atteint ses objectifs. La levée des restrictions pour certaines activités, la relance du tourisme et l’entrée en grand nombre de MRE ne doit pas servir d’excuses au relâchement dans l’observation des gestes barrières, a-t-il souligné.

La situation, selon un membre de la commission scientifique, pourrait devenir critique si d’ici le 15 juillet, les Marocains ne se ressaisissent pas. Il craint la propagation dans des proportions dangereuses du virus, surtout avec le variant « Delta » qui circule. «  Nous faisons face, comme c’est le cas dans plusieurs pays, à la propagation du variant indien (Delta) dont la vitesse de propagation est de 60 % supérieure à celle du variant anglais, lequel variant se propage lui-même à une vitesse 60 % plus grande que le virus initial de Wuhan  », a-t-il indiqué.

À lire : Covid-19 au Maroc : les autorités tirent la sonnette d’alarme

Pour le coordonnateur du centre des opérations d’urgence au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, le Maroc doit se préparer à une rechute épidémiologique, à cause du non-respect des mesures préventives et des gestes barrières.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid 19 : des MRE soupçonnés d’avoir contracté le variant Delta

Les services de l’hôpital Moulay Youssef de Casablanca sont en état d’alerte maximale à cause du Covid 19. Les médecins soupçonnent des MRE d’avoir contracté le variant Delta.

Covid-19 au Maroc : les autorités tirent la sonnette d’alarme

Les Marocains sont appelés à continuer à faire preuve d’engagement et de persévérance en matière de respect des mesures préventives visant à lutter contre la propagation de la...

Le Maroc craint l’arrivée d’une nouvelle vague de Covid-19

À moins d’un mois de l’Aïd al-Adha, le Maroc craint une troisième vague de contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé appelle à la vigilance.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prorogé jusqu’au 10 août

Comme redouté par certains avec la multiplication des cas de contamination au covid-19, l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogé au 10 août sur l’ensemble du territoire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...