Covid-19 au Maroc : la situation épidémiologique est maitrisée selon les autorités

11 juin 2021 - 13h40 - Maroc - Ecrit par : J.D

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a affirmé jeudi, que le Maroc est parvenu à maîtriser la situation épidémiologique, assurant que le royaume a pu éviter le pire concernant le nombre des cas graves, des décès et des admissions en réanimation.

S’exprimant lors du conseil de gouvernement tenu par visioconférence, le patron de l’exécutif a salué les efforts collectifs de l’administration qui a étudié toutes les problématiques liées à la pandémie du Covid-19 en vue de concilier la protection de la santé et la sécurité des citoyens mais également, le maintien de l’équilibre socio-économique dans le royaume.

Sur la situation économique et sociale, El Otmani a salué les multiples efforts impulsés par le Roi Mohammed VI qui ont permis, a-t-il souligné, «  d’atténuer l’impact de la pandémie et éluder le pire comme cela a été affirmé par des rapports de plusieurs institutions nationales et organisations internationales, notamment la Banque africaine de développement  ». En effet, a-t-il expliqué, la BAD s’est félicitée des mesures prises par le Royaume et qui ont permis de contrer un recul du taux de croissance de 6% et de préserver 71% des emplois mis en sursis par le coronavirus.

Le chef du gouvernement a soutenu que plusieurs rapports internationaux ont évoqué ces résultats réalisés par le Maroc, avec quelques différences près en termes d’estimations chiffrées. Tout en assurant que le pire a été canalisé, il dit espérer que la campagne nationale de vaccination puisse passer à la vitesse supérieure pour s’approcher de l’immunité collective.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : vers un retour à la vie normale au Maroc ?

Le gouvernement marocain procède progressivement à un allègement des restrictions sanitaires. Si les indicateurs maintiennent leur couleur verte, les Marocains pourraient...

Maroc : vers un assouplissement des mesures restrictives

L’amélioration de la situation épidémiologique et le bon déroulement de la campagne de vaccination ont amené les autorités à penser à un allègement des mesures restrictives. Il...

Covid-19 : la gestion de l’épidémie approuvée par 86% des Marocains

Comment le Maroc a-t-il affronté la crise sanitaire, en comparaison aux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ? Le gouvernement a-t-il su mener sa «  guerre contre le Covid...

Le Maroc se dirige vers un assouplissement des restrictions

Le comité technique et scientifique a tenu lundi 17 mai une réunion pour analyser la situation épidémiologique du Maroc. Ses membres se disent favorables à l’assouplissement des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maroc : pas d’augmentation des prix des consultations médicales

Les tarifs des consultations médicales au Maroc n’ont subi aucune augmentation. L’information a été démentie par un syndicat, assurant qu’aucun accord n’a été signé entre les médecins du secteur privé et le gouvernement sur ces prix.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire sera-t-il à nouveau prorogé ?

Au menu du prochain Conseil de gouvernement qui se tiendra jeudi sous la présidence du Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, plusieurs sujets seront abordés dont l’examen du projet de décret relatif à la prorogation de la durée de l’état d’urgence...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.