Le Maroc se dirige vers un assouplissement des restrictions

18 mai 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le comité technique et scientifique a tenu lundi 17 mai une réunion pour analyser la situation épidémiologique du Maroc. Ses membres se disent favorables à l’assouplissement des mesures restrictives internes, car « les indicateurs ne sont pas inquiétants ». Toutefois, ils appellent le gouvernement à la vigilance maximale quant à la réouverture des frontières.

Lors de la réunion, les membres du comité scientifique et technique ont analysé la situation épidémiologique actuelle du royaume, mais aussi débattu des possibilités offertes au Maroc en matière de mesures. Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour : assouplissement des mesures restrictives de façon générale, et les conditions d’accès au territoire marocain. Abordant le premier point, ils ont donné un avis favorable sur l’allègement des mesures sanitaires et sécuritaires.

« Les indicateurs ne sont pas inquiétants bien au contraire, ils sont en amélioration. Le nombre de cas hebdomadaire est en baisse de 46 %, le nombre de décès en baisse de 40 %, le taux d’occupation des lits de réanimation est en dessous de 7 % et le taux de reproduction est en dessous de 0,7. Il atteint 0,63, le niveau le plus bas depuis le début de l’épidémie », résume à Médias24 un membre du comité. Selon d’autres sources, il est fort probable que l’assouplissement des mesures soit annoncé dans les tout prochains jours et que le couvre-feu nocturne soit repoussé aux environs de minuit.

Se penchant sur le second point, le comité technique et scientifique appelle à la vigilance maximale. Les mesures à appliquer font toujours l’objet de discussions. Les membres du comité proposent que les personnes arrivant au Maroc soient systématiquement soumises à un test à leur entrée sur le sol marocain, – ce qui permettra de contrer les attestations frauduleuses – soient mis en quarantaine et soumis à un autre test au 10ᵉ jour.

Les discussions vont se poursuivre à la prochaine réunion du comité technique et scientifique, prévue jeudi 20 mai.

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : la situation épidémiologique est maitrisée selon les autorités

Le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a affirmé jeudi, que le Maroc est parvenu à maîtriser la situation épidémiologique, assurant que le royaume a pu éviter le pire...

Covid-19 au Maroc : situation intenable dans un hôpital à Al Hoceima

Le service Covid 19 de l’hôpital d‘Imzouren dans la province d’Al Hoceima se trouve dans l’incapacité de traiter le nombre sans cesse croissant de patients enregistré ces...

Un rapport inquiétant sur la situation sanitaire à Marrakech

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb a reçu un rapport inquiétant sur la situation sanitaire à Marrakech. C’est le fruit du travail abattu par une commission d’enquête mise...

La situation épidémiologique au Maroc devient « inquiétante »

La situation épidémiologique au Maroc devient de plus en plus critique. Depuis deux semaines, les signaux sont au rouge, avec une augmentation de 15 % des nouveaux cas positifs....

Ces articles devraient vous intéresser :

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Opticalia renforce sa présence au Maroc

Cofides va allouer 750  000 euros sous forme de prêt à Opticalia pour renforcer sa filiale au Maroc. Spécialisé dans l’achat, la vente et la distribution d’articles optiques et de lunettes de soleil, le groupe est présent dans le royaume depuis 2020.