Bousculade à la grande piscine de Rabat

29 juin 2021 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Très prisée pendant l’été, la grande piscine de Rabat n’avait jamais connu une bousculade aussi dangereuse que dimanche dernier. Des milliers de jeunes, foulant au pied les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, se sont rendus à la piscine afin de se défouler, entraînant ainsi un grand désordre. La scène, dont les images ont été abondamment relayées, a suscité l’indignation des internautes qui appellent les autorités marocaines à rétablir rapidement l’ordre.

Inquiétudes dans le rang des autorités devant les images de bousculade à la grande piscine de Rabat. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir sensibilisé sur la nécessité de respecter les gestes barrières, surtout en ces temps de vacances d’été qui coïncident avec l’ouverture des frontières du Maroc et la reprise de et vers le Maroc. Ce rassemblement hors norme a suscité aussi bien l’indignation des internautes que la peur d’une nouvelle vague de contamination, avec son lot de conséquences sur les plans sanitaire, économique et social , rapporte L’Opinion.

À lire : Le Maroc craint l’arrivée d’une nouvelle vague de Covid-19

La piscine en question est la plus grande du Maroc et d’Afrique. Elle s’étend sur une superficie de 17 000 m² sur la côte atlantique, au niveau du quartier Yaâcoub Al Mansour. La vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre plusieurs jeunes qui essayaient de franchir la barrière de sécurité pour accéder à la piscine.

Contacté par L’Opinion, le président du Forum des Associations de l’Enfance, Abdelali Rami, a indiqué que « dans le cadre des mesures préventives, la capacité d’accueil de la piscine a été limitée à 50%, soit 2 500 places disponibles  ». Au-delà de ce nombre, le protocole sanitaire mis en place invite le reste à «  attendre leur tour ou à revenir ultérieurement ».

À lire : Lutte contre le Coronavirus : les internautes marocains se mobilisent

Pour Abdelali Rami, ce scénario pourrait se répéter si les habitants de Rabat ne s’impliquent pas dans l’application stricte des consignes de sécurité et d’hygiène. « Le problème qui se pose réside dans le fait que les enfants n’arrivent pas à respecter les gestes barrières, d’autant que tout ce qui les préoccupe est de se rafraîchir en ces moments de canicule ». Il souligne qu’il faut que les parents parlent avec leurs enfants et leur expliquent combien le virus est dangereux.

Sujets associés : Rabat - Grande piscine de Rabat - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : une femme en burkini interdite d’accès à la piscine

Une femme en burkini a été interdite d’accès à la piscine à Bouznika. Les responsables de ce complexe hôtelier attribuent ce refus au respect du règlement en...

Carton plein pour la piscine de Rabat (9.000 personnes en une journée)

Le dimanche 7 juillet 2019, plus de 9.000 personnes se sont ruées vers la grande piscine de Rabat. Le lieu a connu un grand succès mais, également, quelques couacs, pour son...

Plus de 70% des Français sont pour l’interdiction du burkini à la piscine

Alors que la question d’interdire ou non le port du burkini dans les piscines divise les parlementaires, un sondage révèle que sept Français sur dix sont pour...

Covid-19 : troisième vague inévitable au Maroc ?

La levée récente des mesures restrictives a mis en branle la situation épidémiologique qui semblait maîtrisée il y a encore quelques semaines au Maroc. Actuellement, il y a une...

Nous vous recommandons

Rabat

Victime d’un accident, Mohamed Benabdelkader donne de ses nouvelles

Quinze jours après son admission à l’hôpital Cheikh Zayed Ibn Soltane de Rabat, le ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader rassure de son état de santé. Il avait fait une chute dans sa salle de bain qui occasionna une luxation de...

Israël rappelle son ambassadeur au Maroc

Israël a rappelé le chef de son bureau de liaison à Rabat David Govrin après qu’une affaire pour harcèlement sexuel, exploitation des femmes marocaines a éclaté.

Maroc : le prix des tests du Covid-19 en baisse

Un accord de principe a été conclu entre les laboratoires privés et l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) pour rendre accessible le coût des tests de dépistage du Covid-19 (PCR). Le prix passera de 700 à 450 dirhams dans le secteur privé et de...

L’horizon s’assombrit-il pour BDS Maroc ?

Sept mois après la normalisation de leurs relations, le Maroc et Israël font bouger les lignes. À Rabat, les deux parties ont signé trois nouveaux accords portant sur le renforcement de la coopération bilatérale dans les domaines politique, culturel, de la...

Rabat : des victimes délestées de 100 000 à 360 000 DH

La brigade nationale de la police judiciaire a interpellé et placé en garde à vue, mercredi, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire de contrefaçon, d’escroquerie, de fraude et d’appropriation frauduleuse de biens...

Grande piscine de Rabat

Bousculade à la grande piscine de Rabat

Très prisée pendant l’été, la grande piscine de Rabat n’avait jamais connu une bousculade aussi dangereuse que dimanche dernier. Des milliers de jeunes, foulant au pied les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, se sont rendus à la piscine afin...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Maroc : le PAM veut réduire le salaire des hauts fonctionnaires et ministres

Pour relancer l’économie après la crise du covid-19, le Parti authenticité et modernité (PAM) fait des propositions au gouvernement. Au nombre de celles-ci, figurent la réduction des salaires de tous les hauts fonctionnaires de l’État et la suppression des...

Bloqués à Marrakech, des touristes français appellent Macron à l’aide

La suspension des liaisons aériennes et maritimes vers la France par le Maroc à cause de la propagation du coronavirus produit déjà ses effets. Des centaines de touristes français se retrouvent bloqués à l’aéroport de...

Maroc : une femme de 106 ans guérie du Covid-19

Chaque personne guérie du Covid-19 est une explosion de joie pour le personnel soignant. Mais celle enregistrée au centre hospitalier régional de Fqih Bensalah relève d’un miracle. Une patiente de 106 ans, admise dans un état critique, dans ce centre...

Ukraine : les étudiants marocains en danger

Près de 11 000 étudiants marocains subissent les effets du confinement dans les chambres exiguës et insalubres des cités universitaires. La situation est très alarmante, d’autant plus que la promiscuité favorise la transmission du...

Maroc : voici les dates des vacances scolaires

La date des vacances scolaires est fixée au Maroc. Elles se dérouleront à partir de ce 27 avril et jusqu’au 3 mai 2020 prochain.