Recherche

La cellule terroriste démantelée au Maroc prévoyait de faire un carnage

© Copyright : DR

10 septembre 2019 - 07h00 - Société

Un bain de sang évité de justesse au Maroc grâce à la promptitude et à l’efficacité du Bureau central d’Investigation judiciaires (BCIJ). Il a réussi à démanteler, le jeudi 5 septembre dernier, la cellule liée à Daech, qui envisageait de mener des opérations sanglantes dans plusieurs villes du Royaume.

Cinq extrémistes qui comptaient mener des attaques sanglantes dans plusieurs villes marocaines ont été appréhendés grâce au démantèlement de la cellule terroriste dont ils étaient membres. Selon Assabah, les mis en cause avaient l’intention d’attaquer la garde civile espagnole aux postes-frontières de Nador et de Melilla.

Ils envisageaient, selon la même source, de mener des attentats à Saïdia, Tanger et à Casablanca. Ils attendaient, selon le journal, la visite d’un responsable de Daech dans la perspective de s’entraîner et de fabriquer des charges explosives. L’opération a permis la saisie d’équipements électroniques et d’armes blanches.

Ce démantèlement s’inscrit dans le cadre des efforts visant à faire face aux menaces terroristes. Les cinq extrémistes répondront de leur forfait devant la justice après l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact