Recherche

Maroc : les terroristes arrêtés voulaient faire un carnage (vidéo)

© Copyright : DR

29 octobre 2019 - 07h00 - Société

On en sait un peu plus sur la cellule terroriste démantelée vendredi dernier. Le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak Khiam, lors d’un point de presse, a donné plus de détails sur les membres et sur l’organisation dont ils dépendent ainsi que le projet de répandre le sang d’innocents qu’ils prévoyaient avant d’être freinés dans leur élan .

Cette cellule terroriste est composée de sept membres liés à l’Organisation dite “Etat Islamique” s’activant à Casablanca, Ouezzane et Chefchaouen. Ils projetaient selon le directeur du Bureau central d’investigations judiciaires, de semer la psychose. En tout cas, selon Abdelhak Khiam, leur projet était à un stade avancé et visait des sites très sensibles pour la sécurité et l’économie du Maroc.

Selon la Map, au cours de son point de presse, le directeur du BCIJ a affirmé que les membres étaient dans la perspective de proclamer une wilaya affiliée à Daech sous l’appellation “Wilayat Al Maghrib Al islami”. Il a rappelé que les éléments de cette cellule avaient prêté allégeance au chef de cette organisation terroriste “Abou Bakr Al Baghdadi” tué il y a quelques jours. Interrogé sur l’impact de la mort d’Abou Bakr Al Baghdadi sur l’activité de Daech, Khiam a souligné que la guerre contre le terrorisme ne peut être liée à une seule personne mais à une idéologie qui reste toujours véhiculée par cette organisation terroriste.

Selon le responsable marocain, l’enquête est toujours en cours au sujet de la cellule démantelée et un portrait-robot du chef de file de ce chef de file de cette cellule terroriste qui serait un Syrien est en cours d’élaboration.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact