Recherche

La cellule terroriste démantelée au Maroc prévoyait de faire un carnage

© Copyright : DR

2 novembre 2019 - 18h20 - Société

L’expertise menée sur les substances suspectes saisies suite au démantèlement de la cellule terroriste de Daech a révélé des produits chimiques entrant dans la fabrication d’explosifs et d’un poison mortel dont les effets sont dangereux pour l’homme, indique un communiqué du Ministère de l’Environnement.

Les armes saisies dans le cadre de ce démantèlement du 25 octobre 2019 sont passées au crible ainsi que le reste des produits électroniques confisqués. Selon les résultats de cette expertise, ces armes sont en bon état et prêtes à l’usage.

Quant aux autres produits chimiques, les experts attestent qu’ils s’agit des composantes utilisées pour produire de l’énergie et pour augmenter la puissance de l’explosion.

Pour l’heure, les investigations se poursuivent avec les mis en cause sous la supervision du parquet compétent.

A noter que le démantèlement de la cellule terroriste à Tamaris (Banlieue de Casablanca), Ouezzane et Chefchaouen, a permis l’arrestation de sept individus.

Ces prévenus projetaient de mener une série d’opérations terroristes contre des infrastructures sensibles et des sites stratégiques, dans la perspective de proclamer une Wilaya affiliée à l’organisation terroriste sous l’appellation de « la Wilaya Daech dans le Maghreb islamique », a ajouté la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact