Recherche

Maroc : 11 membres d’une cellule terroriste écopent de lourdes peines

© Copyright : DR

16 février 2020 - 21h30 - Société

Ils sont au nombre de 11, ces membres de la cellule terroriste "wilaya de l’État islamique au Maghreb Al-Aqsa" à avoir été condamnés à des peines de prison ferme allant de 10 à 14 ans. Tel est le jugement rendu par la chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près de l’annexe de la cour d’appel à Salé.

Originaires de Tanger, Berkane, Safi, Fès, El Hoceima, Sidi Slimane et de Chefchaouen, les 11 mis en cause ont été poursuivis pour constitution d’une bande criminelle, incitation à commettre des actes terroristes, apologie du terrorisme et planification d’opérations de destruction sur le territoire national.

C’est sur les réseaux sociaux que les services du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) ont découvert les activités des membres de cette cellule qui avaient pour coutume de faire l’apologie de Daech, fait savoir Al Akhbar. Les investigations qu’ils ont menées ont révélé que ces terroristes avaient tenté de se rendre dans les foyers de tension en Syrie et en Irak pour combattre aux côtés de Daech.

De même, ils avaient l’intention de commettre une série d’opérations de destruction sur le territoire national après la réception des armes et des munitions introduites au Maroc par l’un de leurs complices, précise la même source. Pour ce faire, ils voulaient créer une base arrière et un point de départ des extrémistes et des combattants. Les enquêteurs ont également découvert que les mis en cause se partageaient des fichiers électroniques, dont le contenu traite de la fabrication des armes et des engins explosifs. Ils étaient d’ailleurs passés à la phase d’expérimentation de quelques échantillons des armes fabriquées localement dans des zones désertes.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact