Ceuta et Melilla : baisse de 50 % des naissances après la fermeture des frontières avec le Maroc

4 avril 2022 - 06h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

De nombreuses Marocaines traversaient la frontière pour accoucher dans les hôpitaux à Ceuta et Melilla. Depuis la fermeture des frontières, ce déplacement n’est plus possible, ce qui a conduit à une baisse de 50 % du nombre de naissances dans les villes autonomes.

Selon les données d’Ingesa, le nombre de naissances dans les villes autonomes a chuté d’environ 50 % par rapport à la période pré-pandémie. Pour confirmer ces chiffres, la députée nationale de Vox pour Ceuta, Teresa Lopez, a demandé au gouvernement un rapport détaillé sur le nombre de naissances enregistrées dans les villes autonomes depuis 2012 ainsi que la nationalité des parturientes.

À lire : Ceuta : baisse de 31 % des naissances à cause de la fermeture de la frontière

Dans sa réponse, le gouvernement a indiqué que, de 2012 jusqu’à la survenue de la pandémie, un peu plus de 30 % des naissances enregistrées à Ceuta concernaient des bébés de mères étrangères, contre plus de 50 % à Melilla. Dans le détail, 11 517 naissances dont 3 792 par des femmes étrangères, ont été enregistrées à Ceuta entre 2012 et 2019, soit 33,92 %. À Melilla, au cours de la même période, 21 358 naissances dont 12 162 par des mères non espagnoles ont été enregistrées, soit 56 % du total.

À lire : Ceuta sans bébé le 1ᵉʳ jour de 2021 à cause de la fermeture des frontières avec le Maroc

Mais ces chiffres ne renseignent pas sur les naissances dans les deux villes autonomes après la pandémie et la fermeture des frontières avec le Maroc en mars 2020, relève la formation d’extrême droite. En réponse, le gouvernement ajoute qu’entre 2020 et 2021, à Ceuta, les naissances enregistrées ont à peine augmenté de 1 527 dont 99 seulement (89 en 2020 et 10 en 2021), soit 6,4 %, sont des femmes étrangères. À Melilla, le nombre de naissances était de 2 082 dont 419 par des femmes étrangères (379 en 2020 et 40 en 2021), ce qui représente 20 % du total.

« Le gouvernement nous donne dans ses réponses suffisamment de données pour étayer ce que nous dénonçons depuis des années, c’est-à-dire que le Maroc s’est engagé à saturer notre système de santé au détriment de la population de Ceuta et de Melilla », a déclaré Lopez.

Sujets associés : Melilla - Ceuta (Sebta) - Espagne - Enfant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Ceuta : baisse de 31 % des naissances à cause de la fermeture de la frontière

De nombreuses femmes marocaines presque à terme, avaient l’habitude d’aller accoucher à Ceuta où la qualité du service de santé est meilleure. Avec la fermeture de la frontière pour...

Ceuta sans bébé le 1ᵉʳ jour de 2021 à cause de la fermeture des frontières avec le Maroc

La fermeture des frontières entre le Maroc et la ville de Ceuta a eu une conséquence inattendue. Aucune naissance n’a eu lieu le jour de l’an, ce qui n’est pas arrivé depuis de...

1 500 Marocaines accouchent chaque année à Melilla

Chaque année, des milliers de femmes marocaines se rendent à Melilla et Ceuta pour mettre au monde leur enfant. L’objectif  : profiter d’un système de santé très performant et...

Melilla : forte baisse des naissances depuis la fermeture de la frontière avec le Maroc

Les naissances ont baissé d’un tiers à Melilla depuis la fermeture en mars 2020 de la frontière avec le Maroc en raison de crise sanitaire du Covid-19, puis de l’obligation de...

Nous vous recommandons

Melilla

Appel à la normalisation du trafic frontalier Maroc-Melilla

Eduardo de Castro, président de l’enclave de Melilla, appelle le gouvernement espagnol à négocier avec le Maroc un retour total à la normale au niveau du trafic frontalier.

Sebta et Melilla veulent intégrer l’union douanière de l’UE

La fermeture des frontières de Sebta et Melilla avec le Maroc pour raison de crise sanitaire a relancé le débat sur l’opportunité d’intégrer les deux villes dans l’union douanière de l’UE.

Sebta et Melilla sont marocaines selon le parlement arabe

Le parlement arabe vient de voter une résolution en procédure d’urgence pour reconnaître Ceuta et Melilla comme des « villes marocaines ».

Aïd Al-Adha : les musulmans de Sebta en colère

La décision de suspension de l’Aïd Al-Adha 2020 prise par les autorités locales à Sebta n’est pas du goût des musulmans de la ville. Il en est de même pour l’interdiction de l’importation des moutons du Maroc à Melilla où la fête sera...

Espagne : personne n’a réclamé les dépouilles du rocher de Badis et l’île de Nekkor

L’armée espagnole a accordé un délai de 20 jours aux descendants des 54 Espagnols enterrés dans les cimetières du rocher de Badis et l’île de Nekkor, pour réclamer les restes et les enterrer dans n’importe quel autre cimetière. Passé ce délai, elle procèdera à...

Ceuta (Sebta)

Ceuta : deux Espagnols risquent 9 ans de prison pour avoit tiré sur un Marocain

Le procureur de Ceuta a requis neuf ans de prison contre deux Espagnols pour avoir tiré sur un mineur marocain avec un fusil, puis diffusé la scène sur les réseaux sociaux.

Mineurs : le président de Ceuta assume les retours « illégaux » au Maroc

Le président de Ceuta, Juan Vivas, a déclaré samedi qu’« il a encouragé et autorisé toutes les actions » de sa vice-présidente, Mabel Deu (PP), dans le cadre des retours des mineurs au Maroc en août dernier. Le juge espagnol avait suspendu ces retours jugés «...

La galère des MRE à la frontière marocaine de Sebta

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) en fin de vacances au Maroc, continuent de vivre l’enfer à la frontière marocaine de Sebta où ils doivent passer des heures à attendre dans de longues files avant d’entrer dans la ville autonome pour embarquer vers...

La famille de Haytam, disparu en mer depuis mai, désespérément à sa recherche

Haytam El Amrani, 19 ans, a disparu en mer alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta à la nage il y a sept mois. Sans nouvelles de lui, sa famille, désespérée, lance un SOS pour le retrouver.

Le corps sans vie d’un Marocain retrouvé sur une plage à Ceuta

La Garde civile a découvert lundi le corps d’un migrant marocain, dans un état de décomposition avancé. Le corps a déjà passé plusieurs jours dans l’eau, et a sans doute été drainé par le courant marin, avant d’échouer près de la côte de...

Espagne

Le président du parti d’extrême droite Vox indésirable à Ceuta

Santiago Abascal, le président du parti d’extrême droite Vox, n’est pas le bienvenu à Ceuta. Plusieurs centaines de personnes ont investi une place de l’enclave espagnole pour marquer leur opposition à sa venue, invoquant des risques de...

MRE : Algésiras et Tarifa se préparent pour l’Opération Marhaba 2022

L’Autorité portuaire de la baie d’Algésiras (APBA) espère que l’Opération Marhaba dédiée aux MRE, suspendue depuis bientôt deux ans par le Maroc pour raison de crise sanitaire, va reprendre cette année.

Expulsé d’Espagne, un Marocain porte plainte contre l’État

Accusé de salafisme et représentant une menace pour la sécurité nationale, l’imam marocain Mohamed Badaoui, chef de la communauté islamique de Reus (Tarragone), a été expulsé d’Espagne le 20 novembre. Il réclame les rapports de police sur lesquels s’est basée...

Un Marocain arrêté pour avoir poignardé son ex-petite amie à Benalmádena

Le tribunal d’instruction de Torremolinos a ordonné vendredi la mise en détention provisoire d’un Marocain de 25 ans, arrêté pour avoir poignardé son ex-petite amie à Benalmádena.

Deux familles marocaines débarquent sur les Îles Chaffarines et demandent l’asile

Deux familles marocaines arrivées dans les îles Chafarinas le 31 décembre dernier, ont été rapatriées au Maroc. La section Nador de l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) dénonce ce retour à chaud « illégal...

Enfant

Mendicité au Maroc : l’action publique a été engagée à l’encontre des exploitants des enfants

Quelque 142 affaires relatives à l’exploitation des enfants dans la mendicité ont été traitées à Rabat, Salé et Témara, a annoncé lundi, le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui. Plusieurs...

Mineurs marocains : Ceuta va dépenser 100 000 euros pour des interprètes

Le Conseil des gouverneurs de la ville autonome de Ceuta a annoncé vendredi qu’il recrutera huit interprètes comprenant le darija pour une période de quatre mois afin de faciliter les échanges lors des entretiens individuels avec les mineurs en vue de...

Melilla : des faux pères espagnols pour des bébés marocains

Un réseau de femmes marocaines actif dans la falsification de documents de paternité de leurs enfants vient d’être démantelé par la police espagnole à Melilla. Ces femmes enceintes traversent la frontière pour accoucher et trouver un père fictif de...

Maroc : la Chambre des représentants dénonce la résolution européenne

Les membres du bureau de la Chambre des représentants et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire, réunis d’urgence jeudi soir, ont dénoncé le contenu de la résolution non législative adoptée, le même jour, par le Parlement européen, relative...

Le mariage des mineures : une violence physique et sexuelle

La mise en place d’un cadre légal de répression est plus que jamais nécessaire pour mettre fin au phénomène du mariage des mineures qui prend de l’ampleur au Maroc. C’est la conclusion à laquelle est parvenue la Fondation Ytto, au terme d’une étude menée pour...