Une chanteuse marocaine perd des milliers de fans après avoir chanté en Israël

21 avril 2023 - 18h10 - Culture - Ecrit par : Bladi.net

La chanteuse marocaine Fatima Zahraa Al-Arousi a suscité la colère après avoir donné un concert en Israël. L’événement, qui a été organisé par le Bureau de liaison marocain à Tel-Aviv à l’occasion de la fête de la Mimouna célébrée par les Juifs d’origine marocaine à la fin de la Pâque, a été partagé sur les réseaux sociaux et a rapidement suscité une réaction en chaîne.

Des militants anti-normalisation ont partagé des images de la performance de Fatima Al-Zahraa Al-Arousi, ce qui a entraîné une réaction en chaîne sur les réseaux sociaux. Cependant, la chanteuse a peut-être anticipé cette colère, puisqu’elle n’avait pas annoncé l’événement à l’avance sur ses comptes de réseaux sociaux.

A lire : Le Parlement israélien va célébrer la Mimouna aux couleurs du Maroc

Ainsi, la chanteuse marocaine aurait perdu environ 11 000 abonnés dans les trois jours suivant la publication de la nouvelle. Cette perte aurait atteint près de 60 000 abonnés sur Instagram, ce qui représente environ 3 % de sa base de fans.

Les réactions sur les réseaux sociaux ont été partagées, avec certains critiquant sévèrement la décision de la chanteuse, tandis que d’autres la défendent, arguant que le Maroc et Israël ont signé un traité de paix et que la chanteuse a le droit de se produire où elle veut.

Les critiques ne sont pas aussi virulentes que dans certains pays arabes tels que l’Algérie, l’Égypte et la Jordanie, où les artistes sont souvent accusés d’être complices de meurtres de masse. À y regarder de plus près, la chanteuse n’a pas perdu ses plus grands fans et que ceux qui se sont désabonnés de son compte n’étaient pas nécessairement les plus engagés.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Concert - Boycott - Normalisation Maroc Israël

Aller plus loin

Appel à boycotter le maillot du Maroc (Puma)

Alors que le Maroc entame la coupe du monde demain mercredi 23 novembre, le BDS Maroc (Boycott désinvestissement et sanctions) appelle les fans marocains à boycotter le maillot...

Handball : l’Algérie boycotte la CAN au Maroc

Sur fond de rupture des relations diplomatiques, l’Algérie a officiellement déclaré forfait pour la 25ᵉ Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022), prévue du 13 au 23 janvier 2022...

La Knesset célèbre la Mimouna, fête traditionnelle des juifs marocains

La Knesset israélienne a connu un événement historique mercredi soir avec la célébration de la Mimouna, une fête traditionnelle des juifs marocains qui a été accueillie pour la...

Les Marocains appelés à boycotter les matchs commentés par Hafid Derradji

L’association des propriétaires de cafés, restaurants et unités touristiques a appelé toutes ses délégations régionales et provinciales à boycotter les matchs de la coupe du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Mémorandum d’entente entre l’ONEE et la société israélienne Mekorot

L’Office national de l’eau et de l’électricité (ONEE) et son homologue israélien Mekorot ont signé, jeudi à Marrakech, un mémorandum d’entente portant sur les projets de développement et d’assainissement de l’eau potable.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...