Des chercheurs espagnols à la recherche du scinque de Fès

4 octobre 2021 - 17h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Des chercheurs de l’association Faunatura de Murcie veulent vérifier si le scinque de Fès, ce reptile rare, survit encore ou est déjà mort. Dans ce sens, ils prévoient de mener du 10 au 17 octobre, une expédition dans le nord du Maroc.

Depuis sa découverte en 1930 par l’entomologiste autrichien, Richard Ebner, le scinque de Fès (« Chalcides ebneri ») a été vu pour la dernière fois en 1970. Depuis lors, aucune nouvelle de ce reptile mystérieux d’à peine vingt centimètres de long. Est-il déjà mort ou survit-il encore dans la chaîne du Rif ? C’est à cette question qu’a décidé de répondre un groupe de chercheurs de Murcie en prévoyant d’aller à la recherche de cet animal considéré par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) comme une espèce menacée et en voie de disparition.

À lire : Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc

L’expédition, qui aura lieu du 10 au 17 octobre dans les montagnes marocaines, permettra de savoir s’il existe encore des spécimens survivants du scinque de Fès, et le cas échéant, évaluer son état de conservation, identifier d’éventuelles menaces et lancer une campagne d’éducation environnementale afin que la population locale soit impliquée dans leur protection.

« Ce n’est pas un animal mythologique comme la licorne ou le dragon, mais c’est l’un des animaux les plus rares et les plus insaisissables connus », explique à La Verdad Pablo Perales, le consultant en environnement et président de l’association Faunatura. « Nous sommes très enthousiastes de faire cette expédition scientifique. Toute l’équipe est consciente des difficultés, mais nous avons espoir de retrouver ce mystérieux reptile, ce qui marquerait un avant et un après dans sa conservation et sa survie », ajoute-t-il.

À lire : Des chercheurs espagnols découvrent des restes d’une espèce disparue de carnivores au Maroc

Dans le cadre de la préparation de l’expédition, le groupe de chercheurs à passé plusieurs heures « sur le terrain, dans les environs du parc naturel Lagunas de La Mata, à Torrevieja, pour étudier le type d’habitat et le comportement du plus proche parent du scinque de Fès que nous avons dans le sud-est de la péninsule, le scinque ibérique (« Chalcides bedriagai ») ». Cette formation leur a permis d’affiner la méthodologie et les techniques de suivi pour localiser le scinque de Fès.

L’association Faunatura a lancé une campagne de « crowdfunding » pour recueillir des contributions de 20, 30 et 50 euros afin d’organiser cette expédition qui sera première d’une série, l’association prévoyant d’aller également à la recherche de la panthère de Barbarie.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Fès - Recherche - Murcie

Aller plus loin

Essaouira : les chercheurs découvrent les plus anciennes perles du monde

Les archéologues internationaux et marocains ont annoncé la découverte près d’Essaouira, des perles de coquillage datant de 142 000 à 150 000 ans. Si leur datation se précise,...

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc

Une nouvelle espèce de dinosaure vient d’être découverte au Maroc, dans une mine située à Boulahfa dans le Moyen Atlas, par une équipe de chercheurs internationaux.

Etonnante découverte de chercheurs marocains dans des grottes en Espagne et au Maroc

Des scientifiques espagnols et marocains ont démontré des similitudes dans les objets trouvés et les dessins artistiques dans certaines grottes paléolithiques au sud de...

Du nouveau sur le fragment de Mars découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Université Curtin en Australie ont découvert l’origine du fragment de Mars découvert au Maroc en 2011.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les chercheurs étudient une météorite marocaine revenue de l’espace

Une roche noire découverte au Maroc en 2018 aurait quitté la Terre, puis est restée un long moment dans l’espace, avant de revenir sur la planète, selon des chercheurs. Un phénomène inédit en science si cette thèse venait à être confirmée.

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site révèle que des arthropodes géants dominaient les mers il y a 470 millions...

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Des chercheurs espagnols reconstituent le régime alimentaire d’un vieux macaque découvert au Maroc

Des chercheurs de l’Institut catalan de paléoécologie humaine et d’évolution sociale (IPHES-CERCA) et de l’Université de Barcelone (UB) ont réussi à reconstituer le régime alimentaire et l’habitat d’un macaque vieux de 2,5 millions d’années dont les...

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

Étonnante découverte de fossiles de dinosaures au Maroc

Des fossiles d’abelisauridae, des dinosaures parents éloignés des tyrannosaures, ont été découverts au Maroc, ce qui relance le débat, ouvert depuis plus de 200 ans, sur l’extinction des dinosaures de la surface de la terre.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Une usine géante de batterie bientôt au Maroc ?

Le scientifique marocain Rachid Yazami, inventeur de l’anode graphite pour les batteries au lithium, envisage de créer deux usines destinées à la production de batteries rechargeables au lithium au Maroc.