Coincé au Maroc avec sa famille, un MRE perd son emploi

14 juin 2020 - 15h30 - Monde - Ecrit par : S.A

Partie au Maroc le 31 janvier, une famille canadienne se retrouve coincée dans le royaume. Le père de famille, Majid Tounarti, 42 ans, qui a perdu son emploi en raison de la crise sanitaire s’insurge contre l’indifférence du gouvernement fédéral.

"Je ne croyais pas que ce soit possible que le gouvernement soit aussi indifférent à notre situation, à notre détresse", confie au site Le Journal de Québec Majid Tounarti, résident de Saint-Apollinaire. Celui-ci se retrouve confiné au Maroc depuis plus de deux mois et demi avec sa femme Fadoua El Mamouny, 27 ans, leur fille Ghita, 2 ans, et leur jeune garçon Riyad, à peine 8 mois.

La famille devait monter à bord de deux des trois avions affrétés fin mars pour le rapatriement des Canadiens, mais elle ne pouvait pas s’inscrire dans un court délai à cause de leur situation financière. "À 1300 $ par personne, nous n’avions pas suffisamment d’argent de côté", laisse entendre Majid Tounarti. Après ces trois vols, le Canada a stoppé ces opérations de rapatriement. Néanmoins, certains ont pu rallier le Canada via un vol de l’ambassade britannique.

"Ils nous proposent des solutions impossibles. Un vol vers Londres, l’hôtel, les taxis, les cas de covid-19, ensuite un vol vers Toronto le lendemain et finalement un autre vol vers Montréal, avec deux bébés ? C’est nous abandonner tout simplement", se désole ce Marocain qui réside au Québec depuis 20 ans. "Quand on voit les gens d’autres pays rentrer à la maison, mais que pour nous ça semble trop compliqué, c’est ridicule, s’indigne Majid Tounarti. C’est humiliant et insultant. J’ai toujours été fier d’être Canadien, mais là, c’est trop".

"Pendant ce temps, les paiements continuent, vous savez. (…) Les gens qui disent que c’est notre problème ne comprennent pas. En janvier, il n’y avait aucun signal. Tout ça est hors de notre contrôle. Si j’avais eu le choix, jamais je ne serais venu dans ces conditions, jamais je n’aurais perdu mon emploi, peut-être ma maison, ma santé", fulmine de colère ce MRE, qui travaillait dans le domaine de l’informatique. Coincé au Maroc, il ne peut pas bénéficier des semaines de compensation prévues lors de la mise à pied.

Sujets associés : Canada - Famille - Toronto - Rapatriement - MRE

Aller plus loin

Le Canada accusé d’avoir abandonné ses ressortissants au Maroc

L’Association d’aide à l’immigration (AAI) se désole du fait qu’Ottawa ait "abandonné" 8000 à 9 000 Canadiens bloqués au Maroc et dans d’autres pays à l’étranger en ces temps de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Aide au logement : Un vrai succès chez les MRE

Fatima Zahra Mansouri, ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, confirme l’intérêt des Marocains résidant à l’étranger (MRE) pour le nouveau programme d’aide directe au logement.

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

MRE : la détaxe au Maroc, comment ça marche ?

Si vous êtes un Marocain résidant à l’étranger (MRE) en visite au Maroc, vous pouvez prétendre à un remboursement de certains de vos achats. Le dernier guide de la douane marocaine apporte des détails sur ce sujet.

Le Maroc et l’Espagne se concertent pour l’Opération Marhaba (MRE)

La réunion de la Commission mixte hispano-marocaine s’est tenue ce mercredi au siège du ministère de l’Intérieur en vue de coordonner l’Opération Passage du Détroit 2023 (OPE-23) ou Marhaba 2023 entre l’Espagne et le Maroc.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Les transferts des Marocains du monde encore en forte hausse

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger se maintiennent à la hausse, selon les derniers chiffres dévoilés par l’Office des changes.