Commerce extérieur : les exportations du Maroc en chute libre (- 17% à fin juillet)

3 septembre 2020 - 21h00 - Economie - Ecrit par : J.K

Au titre des sept premiers mois de 2020, tant les importations que les exportations marocaines de marchandises enregistrent, en glissement annuel des baisses respectives de 17,5% et de 17% comparativement à la même période l’année dernière.

A en croire les statistiques publiées par l’Office marocain des changes, la baisse des importations de biens s’explique par le recul des importations de la quasi-totalité des groupes de produits, dont les produits finis de consommation (-24%), les produits énergétiques (-31%), et les biens d’équipement (-18%). En revanche, les achats de produits alimentaires augmentent de 23%, tirés par les importations de blé (+44%) en lien avec la mauvaise récolte céréalière de cette année.

Les exportations du secteur automobile totalisent 32,75 milliards de dirhams, en recul de 28,7%, soit un écart de plus de 13 milliards de dirhams. La part de ce secteur dans le total des exportations s’élève désormais à 23,4% au lieu de 27,2% un an auparavant. Dans l’industrie aéronautique, les exportations à fin juillet 2017 se chiffrent à 7,63 milliards de dirhams, en baisse de 21,2%.

Les ventes à l’étranger du secteur de textile et cuir ont diminué de 29,5% à 15,9 milliards de dirhams. Au niveau des phosphates et dérivés, les exportations sont en baisse de 4,2%, soit 28,8 milliards de dirhams, principalement à cause de la baisse des prix mondiaux du phosphate.

Les flux de devises sont aussi impactés. Les envois de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) enregistrent une baisse de 3,2% à 36,14 milliards de dirhams, tandis que les flux nets des investissements directs étrangers (IDE) se rétractent de 21,5% sur la même période, se limitant à 9 milliards de dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Textile - Importations - Exportations - Automobile - Agriculture - Aéronautique - Alimentation - Phosphates - Déficit

Aller plus loin

Maroc : le potentiel à l’exportation inexploité est énorme

Le Maroc détient un énorme potentiel à l’exportation inexploité estimé à 15 milliards de dollars. C’est ce que révèle une étude sur l’offre exportable du royaume menée par...

Maroc : les exportations poursuivent leur accélération

Le Maroc va enregistrer un déficit du compte courant de 3,8 % du PIB à la fin de cette année avant de s’alléger à 2,6 % en 2022. Tirées par l’automobile, l’électronique ou...

Les exportations de l’Espagne vers le Maroc ont grimpé au premier trimestre 2021

Les exportations de l’Espagne vers le Maroc ont augmenté de 4,1 % au premier trimestre 2021, atteignant 2,228 milliards d’euros. Dans l’UE, l’Espagne réalise 15,6 % du total des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Airbus présente l’A220 « made in Morocco »

Le constructeur aéronautique européen Airbus a dévoilé, jeudi, à Casablanca, son nouveau modèle d’avion monocouloir : l’A220, moins polluant et dont des centaines de pièces sont produites au Maroc.

Saint-Gobain : l’Espagne délaissée au profit du Maroc

Saint-Gobain a annoncé le lancement de négociations en vue de la cessation d’activité de son usine de pare-brise à Avilés (Espagne), ce qui pourrait entraîner la suppression de 280 emplois et un départ vers le Maroc.

Le prix du phosphate à l’international profite aux exportations marocaines

La hausse des exportations marocaines de phosphates et dérivés, observées depuis le début de l’année, se poursuit. À fin septembre dernier, les recettes ont fortement progressé de 66,6%, au lieu de 45,4% un an auparavant, indique la Direction des...

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

L’avocat : l’or vert qui assoiffe le Maroc

La culture de l’avocat nécessite une importante quantité d’eau. Au Maroc, des voix s’élèvent pour appeler à l’interdiction de cette culture, en cette période de sécheresse sévère et de stress hydrique.

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.