Indignation après la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam

3 juillet 2021 - 22h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Forum de la modernité et de la démocratie a réagi à la condamnation d’une Maroco-italienne pour outrage à l’islam. Devant le tribunal de première instance de Marrakech, la jeune femme a écopé de trois ans et demi de prison.

Le Forum de la modernité et de la démocratie s’est fendu d’un communiqué pour faire part de son indignation suite à la peine infligée à la jeune étudiante jugée devant le tribunal de première instance de Marrakech pour « atteinte à la religion musulmane, via des posts publiés et partagés sur les réseaux sociaux ». L’association dénonce un verdict très sévère semblant avoir complètement ignoré les graves conséquences sur les études de la jeune Maroco-italienne, en particulier, et sur son avenir et sa vie, en général.

Selon les membres de cette association politique créée par de jeunes activistes en septembre 2016, le renforcement des relations de tolérance entre les religions passe nécessairement par le respect des convictions de l’autre, et non par le recours aux dispositions judiciaires et leurs résolutions et condamnations répressives.

À lire : Marrakech : une Maroco-italienne condamnée pour outrage à l’islam

Pour éviter que pareil verdict soit prononcé à l’avenir, le Forum de la modernité et de la démocratie suggère le recours à une approche juridique alternative à même de concilier les convictions religieuses de la grande majorité de la population marocaine et la permission pour tout un chacun d’exprimer ses avis et d’émettre des critiques qu’il juge constructives. Ceci, dans le cadre du principe de la liberté d’opinion, au lieu et place du recours aux décisions répressives.

Mardi, le tribunal de première instance de Marrakech a condamné la jeune étudiante en médecine à une peine de trois ans et demi de prison et à une amende de 50 000 DH, pour avoir publié en 2019 sur sa page Facebook, une version modifiée de versets coraniques, a indiqué le ministère de la Justice sur son site Internet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Italie - Religion - Prison - Islam

Aller plus loin

Maroc : arrêté pour atteinte à l’islam

Les brigades de lutte contre la cybercriminalité de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ont interpellé un jeune dans la localité d’Oued-Zem, accusé d’avoir...

France : expulsion d’un militant danois qui s’apprêtait à brûler des exemplaires du coran

Un militant danois et anti-islam a été expulsé de la France, mercredi 11 novembre. Il avait l’intention de brûler des exemplaires du Coran au pied de l’Arc de Triomphe.

Rabat : un avocat condamné pour outrage à l’islam

Le tribunal de première instance de Khemisset a condamné, lundi, un avocat relevant du barreau de Rabat à 3 ans de prison ferme pour insulte, atteinte à l’honneur de...

Marrakech : une Maroco-italienne condamnée pour outrage à l’islam

Une jeune Italienne d’origine marocaine a été condamnée à trois ans et demi de prison par le tribunal de première instance de Marrakech pour « outrage public à l’islam ». La...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Maroc : les sites pour adultes cartonnent pendant le ramadan

Les Marocains sont friands des sites pour adultes pendant ce mois de ramadan. À quel moment visitent-ils ces sites ?

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Ramadan et grossesse : jeûner ou pas, la question se pose

Faut-il jeûner pendant le Ramadan quand on est enceinte ? Cette question taraude l’esprit de nombreuses femmes enceintes à l’approche du mois sacré. Témoignages et éclairages pour mieux appréhender cette question à la fois religieuse et médicale.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...