Que retenir du conseil des ministres présidé par le roi Mohammed VI ?

29 juin 2021 - 09h40 - Ecrit par : S.A

Un conseil des ministres s’est tenu, ce lundi 28 juin au palais royal de Fès, sous la présidence effective du roi Mohammed VI. Deux projets de loi-cadre, un projet de loi et plusieurs projets de décrets et conventions internationales ont été adoptés.

Le conseil des ministres a débuté par un exposé du ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration sur le projet de loi-cadre relatif à la réforme fiscale, indique un communiqué du cabinet royal. Il s’agit d’un texte préparé en application des orientations royales et sur la base des recommandations des assises nationales sur la fiscalité, tenues en mai 2019. Ce projet a pour objectif d’instaurer un système fiscal efficace, juste, équitable et équilibré, qui permet de mobiliser tous les potentiels fiscaux pour financer les politiques publiques, promouvoir le développement économique et réaliser l’inclusion et la cohésion sociales.

Après cet exposé, Mohamed Benchaâboun a présenté les grandes lignes du projet de loi-cadre relatif à la réforme des établissements et entreprises publics (EPP) élaboré conformément aux orientations royales. Ce projet vise la mise en place des principes et objectifs encadrant la réforme globale et progressive des établissements du secteur public, notamment à travers la mise en place d’un programme de restructuration des EPP par leur regroupement ou leur fusion ou par leur dissolution et liquidation, l’encadrement de l’opération de création de nouveaux établissements et entreprises publics et leurs participations au capital des entreprises privées et l’adoption d’une approche contractuelle entre l’État et ces établissements et entreprises en vue d’augmenter leurs performances et d’améliorer leur gouvernance.

À lire : Le roi Mohammed VI va présider un conseil des ministres

Ces deux projets de loi-cadre ont été adoptés par le conseil des ministres. De même, le conseil a approuvé un projet de loi modifiant et complétant la loi sur l’interdiction de la mise au point, de la fabrication, du stockage et de l’emploi des armes chimiques et sur leur destruction, qui a été adopté dans le cadre de la ratification par le Royaume de la Convention internationale à ce sujet. Le roi a validé un projet de décret portant exonération des ayants droit des martyrs de la nation, les mutilés lors des opérations militaires et les rapatriés et les ralliés militaires des droits de la Conservation foncière et mettant à la charge de l’Agence nationale de la Conservation foncière, du Cadastre et de la Cartographie les frais d’établissement des dossiers techniques réalisées pour leur compte.

S’agissant du domaine militaire, le souverain, Chef d’État-major général des Forces Armées Royales, a donné son approbation pour deux projets de décret relatifs respectivement à l’application de la loi relative aux matériels et équipements de défense et de sécurité, aux armes et aux munitions, et de celle ayant trait à la cybersécurité, fait savoir le communiqué.

À lire : La réforme fiscale au menu d’un conseil du gouvernement exceptionnel

Dans le cadre du respect du Maroc de ses engagements internationaux, et ses efforts pour le renforcement de la coopération et du partenariat avec un ensemble de pays frères et amis, le conseil des ministres a approuvé 11 conventions internationales, dont trois conventions bilatérales et huit multilatérales. Les conventions multilatérales concernent les espaces africain et arabo-islamique et les espaces internationaux multilatéraux.

À l’issue des travaux du conseil et conformément aux dispositions de l’article 49 de la Constitution et sur proposition du chef du gouvernement, et à l’initiative du ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration, le roi Mohammed VI a nommé Hicham Zenati Serghini, directeur général de la Société nationale de Garantie et de financement de l’entreprise ; Youssef El Bari, directeur général de l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations et Mohamed Kenbib, directeur de l’Institut royal pour la recherche sur l’histoire du Maroc, conclut la même source.

Tags : Fès - Mohammed VI - Conseil de gouvernement

Aller plus loin

Le beau geste du roi Mohammed VI en faveur de la famille des FAR

Le roi Mohammed VI a fait un beau geste envers la famille des Forces armées royales (FAR). Il a donné son approbation pour un projet de décret portant exonération pour les ayants...

La réforme fiscale au menu d’un conseil du gouvernement exceptionnel

Un conseil de gouvernement exceptionnel va se réunir ce dimanche sous la présidence de Saâdeddine El Othmani. Deux projets de loi-cadre -l’un relatif à la réforme fiscale et...

Le roi Mohammed VI va présider un conseil des ministres

Un conseil de gouvernement se tient, ce lundi 28 juin au palais royal de Fès, sous la présidence du roi Mohammed VI. Au menu : la validation par le souverain de plusieurs...

Un conseil des ministres présidé par Mohammed VI dans les prochains jours

Un conseil des ministres pourrait se tenir dans les prochains jours à Rabat, sous la présidence effective du roi Mohammed VI.

Nous vous recommandons

Le viol d’une Marocaine suscite l’émoi en Espagne

Une jeune Marocaine de 19 ans a été séquestrée, torturée et violée fin juillet par deux jeunes compatriotes à Formentera (Îles Baléares). La nouvelle suscite l’émoi en Espagne.

Amar Belani charge le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb réagit aux propos du représentant du Maroc auprès de l’ONU, tenus lors de la dernière session du Conseil des droits de l’Homme. Le diplomate marocain avait accusé...

Zidane, futur entraîneur de Hakimi ?

Suite au départ annoncé de Mauricio Pochettino du PSG, l’ancien footballeur et coach du Real Madrid a été contacté pour remplacer le technicien argentin à la tête de l’équipe parisienne. Zinedine Zidane semble très emballé par la proposition et pourrait...

Khemisset : les travaux de l’usine de potasse vont démarrer en 2022

La société britannique, Emmerson plc, a annoncé avoir déjà mobilisé 46,75 millions sur les 387 millions de dollars nécessaires pour l’installation de la plus grande usine de potasse à Khemisset.

Bond du marché immobilier au Maroc

Les transactions immobilières ont repris pour l’ensemble du secteur. Les derniers chiffres laissent apparaître une forte hausse de l’offre et la demande au troisième trimestre de cette année.

Des villes marocaines commencent à rationner l’eau

À compter du 1ᵉʳ août, une réduction du débit d’eau potable aura lieu chaque jour dans la province de Berrechid. Cette baisse interviendra tous les jours de 22 h à 7 h du lendemain. Une mesure prise pour garantir l’approvisionnement en eau potable aux...

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Le Maroc achète plusieurs canadairs

Le Maroc a décidé de renforcer sa flotte de canadairs. Dans ce sens, trois appareils supplémentaires ont été commandés et seront livrés au royaume prochainement.

Le Maroc adopte un budget militaire record

Le budget militaire du Maroc ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années qu’il s’est engagé dans la dynamique de renforcement et de modernisation de son armée. Il devrait passer de 4,295 milliards d’euros en 2021 à 4,8 milliards d’euros en 2022, et...

Du haschich marocain dans des aubergines

L’UDYCO d’Estepona et de Ceuta ont procédé au démantèlement d’un réseau de trafic de haschich marocain destiné à la France. En tout, 10 kilos de cette drogue, dissimulés dans des cartons d’aubergine, ont été saisis et 3 individus...