Le gouvernement revoit le contrat d’Amendis

24 mars 2011 - 15h00 - France - Ecrit par : L.A

Le contrat de gestion de l’eau, de l’assainissement et de l’électricité entre la ville de Tanger et Amendis, filiale du groupe français Veolia, va être révisé, a fait savoir Nizar Baraka, ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales.

Cette révision, annoncée mercredi à Paris, où six ministres marocains se trouvent actuellement en visite officielle, est à imputée aux tarifs appliqués par Amendis, jugés exorbitants et pas en adéquation avec le pouvoir d’achat local.

Les deux parties vont donc "réétudier les clauses du contrat, les services rendus et la politique de tarification qui sera appliquée, de la même manière que celui fait avec la Lydec (Casablanca) l’année dernière".

Des centaines de manifestants s’étaient rassemblés à Tanger le 18 février dernier pour protester contre ces mêmes prix et demander l’annulation du contrat. Les protestataires avaient saccagé un commissariat de police, des locaux de Véolia et des succursales de la Société Générale Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Manifestation - Convention - Tanger - Nizar Baraka - Veolia - Amendis

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc vend ses navires aux enchères

Quelque 18 bateaux appartenant à la société de dragage Drapor qui s’est retrouvée en situation de liquidation judiciaire, sont actuellement mis en vente aux enchères dans les ports marocains, a annoncé Nizar Baraka, le ministre de l’Équipement et de...

Royal Air Maroc : 200 avions prévus d’ici 2037

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch et le Président-directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou, ont procédé mardi à Rabat, à la signature du contrat-programme 2023-2037. Objectif, améliorer l’attractivité de la destination Maroc et...

Autoroutes du Maroc : les projets votés pour 2024

Le budget d’Autoroutes du Maroc a été voté lors du conseil d’Administration qui s’est réuni sous la présidence de Monsieur Nizar BARAKA, Ministre de l’Equipement et de l’Eau, en date du 19 décembre 2023. En voici les conclusions :

Maroc : les autoroutes en chantier et les autoroutes à l’étude

Le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka, a annoncé une série de projets d’infrastructure visant à renforcer le réseau autoroutier national au Maroc. Ces projets devraient contribuer à améliorer la mobilité dans différentes régions du...

Autoroutes marocaines : Vers l’augmentation du péage ? Nizar Baraka répond

Face à la polémique grandissante sur les réseaux sociaux, Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, a pris la parole à la Chambre des représentants pour réagir à la présumée hausse des prix des tarifs du péage.

Ultimatum pour Veolia au Maroc après la fusion avec Suez

Au Maroc, Veolia, géant français de l’eau et de la gestion des déchets, est dans de sales draps. À l’origine de ses ennuis, la cession de la Lyonnaise des eaux de Casablanca (Lydec), ex-filiale marocaine de Suez chargée de la distribution d’eau et...

Maroc : Des autoroutes flambant neuves pour la Coupe du Monde

Le Maroc s’active pour renforcer son réseau routier et autoroutier, dans la perspective de la Coupe du monde 2030 qu’il organise aux côtés de l’Espagne et du Portugal.

Focus sur les prochaines autoroutes qui sillonneront le Maroc

Le Maroc accélère la construction de ses autoroutes pour être fin prêt pour la Coupe du Monde de la FIFA 2030 et d’autres grands événements internationaux. C’est la promesse faite par Nizar Baraka, ministre de l’Équipement et de l’Eau, lors de son...

Le Maroc envisage des coupures d’eau

Face au grave déficit hydrique provoqué par six années de sécheresse, le Maroc met en œuvre des mesures strictes, dont une rationalisation draconienne de l’utilisation de l’eau.

Vers l’abandon du projet de construction du tunnel de Tichka ?

Le projet de construction du tunnel de Tichka pourrait être abandonné pour celui du tunnel de l’Ourika. C’est du moins ce que déduit le ministère de l’Équipement.