Coronavirus : quand la peur de la contamination fait le bonheur des commerçants des produits d’hygiène

11 mars 2020 - 09h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

La propagation du coronavirus fait le bonheur des sociétés qui commercialisent les produits antiseptiques. Certains établissements publics ont lancé des appels d’offres, tandis que d’autres ont eu recours à des commandes directes auprès de leurs fournisseurs.

Pendant que certains secteurs, comme le tourisme, souffrent à cause de l’épidémie, d’autres, comme celui des produits d’hygiène, ont le vent en poupe et se font de bons chiffres d’affaires. Selon le360, le portail des "marchés publics" a été pris d’assaut par les appels d’offres pour l’achat des détergents, désinfectants et autres produits d’hygiène. D’autres ont préféré se procurer directement auprès de leurs fournisseurs, compte tenu de l’urgence du besoin.

Les établissements sanitaires ont, quant à eux, fait appel à la concurrence. C’est le cas du Centre hospitalier universitaire Ibn Sina, qui a lancé un appel d’offres pour l’achat de 2 738 000 dirhams de produits d’hygiènes et d’antiseptiques au profit des établissements qui lui sont rattachés. Des produits seront distribués à la direction du centre hospitalier de l’hôpital Ibn Sina, aux services de pédiatrie et d’oncologie de Moulay Abdellah et Moulay Youssef, ainsi qu’à la maternité de Souissi.

En parallèle, les centres hospitaliers ont reçu des quantités suffisantes de masques de protection réservés aux professionnels du secteur. Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, avait d’ailleurs annoncé que le Maroc disposait d’un stock de 12 millions de masques auquel son département pourrait recourir en cas de besoin.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : la traque aux commerçants véreux

La police marocaine mène des opérations de traque contre les commerçants véreux en cette période marquée par la propagation du coronavirus dans le royaume.

Coronavirus : un premier cas confirmé à l’OCP

L’Office chérifien des phosphates (OCP) est touché par le coronavirus. Un premier cas vient d’être enregistré.

Le Maroc est le 11ᵉ pays le plus heureux en Afrique et 6ᵉ dans le monde arabe

Le Maroc est le 11ᵉ pays le plus heureux en Afrique, 6ᵉ dans le monde arabe et 106ᵉ au monde devant l’Algérie (12ᵉ, 7ᵉ et 109ᵉ) dans le classement 2021 du World Happiness Report.

Coronavirus : les assurances de BMCI

BMCI assure qu’elle est pleinement mobilisée, dans le respect des règles de sécurité et d’hygiène, afin de garantir la sécurité de ses collaborateurs, clients et partenaires,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).