Recherche

Coronavirus : le Maroc veut prêter main forte aux startups

© Copyright : DR

11 juillet 2020 - 22h00 - Société

Le Maroc veut mettre en place une nouvelle composante intitulée « Plan d’urgence Covid-19 » au sein du Fonds Innov Invest (FII). Elle vise à appuyer et soutenir les acteurs de l’écosystème startup pour faire face à cette crise.

Dans un communiqué sur sa page web, le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’Administration a souligné que cette composante, lancée en concertation avec la Caisse centrale de garantie (CCG) dans le cadre de l’accompagnement de cet écosystème, vise à apporter un appui additionnel pour faire face aux charges courantes des bénéficiaires des interventions du FII. Elle veut également faciliter le redémarrage de leurs activités.

Aussi le ministère a-t-il précisé que les structures d’accompagnement labellisées vont bénéficier d’un soutien spécifique exceptionnel pour maintenir leur dynamique en matière d’assistance technique destinée aux jeunes porteurs de projets innovants.

Pour le ministère, il sera procédé prochainement au lancement d’un fonds d’amorçage dédié aux porteurs de projets et des start-ups actives dans le domaine de la santé dans le cadre de l’appui à l’innovation dans les métiers de la santé.

Pour rappel, le FII est un mécanisme public d’appui aux startups. Il est géré par la CCG et doté de 500 millions de DH. Il assure des interventions sous forme d’aides, de prêts et d’investissements en faveur des start-ups innovantes, depuis son lancement officiel en 2017.

Mots clés: Investissement , Ministère de l’Economie et des Finances

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact