Coronavirus au Maroc : hécatombe dans le rang des infirmiers et personnels de santé

19 octobre 2020 - 16h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les professionnels de la santé sont en danger face à la riposte contre le coronavirus. Ils comptent 825 membres dans son rang depuis le début de l’épidémie du Covid-19, selon le mouvement des infirmiers et techniciens de santé du Maroc (MITSM).

Les statistiques des contaminations de ces deux dernières semaines sont effrayantes. Selon Alyoum24, le MITSM a compté 200 cas d’infection du Covid-19 dans ses rangs avec des dizaines d’infirmiers et de techniciens de la santé en quarantaine.

Face à ces chiffres effrayants, le MITSM dénonce « la politique d’indifférence du gouvernement et du ministère de la Santé » à l’égard des professionnels de la santé. Pire, il refuse de publier les statistiques sur le nombre de contamination parmi les infirmiers et les techniciens.

Pour les responsables du mouvement, ces contaminations concernent autant les infirmiers que les sages-femmes et les autres personnels de la santé dans les différentes villes.

Ils exigent dès lors une compensation à travers l’augmentation de leurs primes, actuellement fixé à 1400 DH, contrairement aux médecins dont les primes sont comprises entre 2800 et 5600 dirhams. Aussi invitent-ils le ministère à recruter infirmiers au chômage pour suppléer à la pénurie du personnel médical.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Rupture du stock de sang dans les hôpitaux à Casablanca

Casablanca fait face à une pénurie inquiétante de sang. La crise sanitaire due au coronavirus et ses corollaires sont à l’origine de cette rupture du stock dans la métropole.

Maroc/ Covid-19 : quand l’encombrement des lits d’hôpitaux augmente le nombre de décès

La difficulté d’accès aux soins due à l’encombrement des lits dans les hôpitaux, est la raison fondamentale de la hausse du nombre de décès du Covid-19 au Maroc. Mais, ce...

Maroc : quand le Covid-19 décime une bonne partie du personnel soignant

Premiers soldats au front dès le recensement des premiers cas du coronavirus, le personnel soignant marocain sauve des vies au prix de la sienne. Depuis mars dernier, près de...

Covid-19 au Maroc : une bonne nouvelle pour les personnels de santé

Au Maroc, les personnels médecins et infirmiers atteints du Covid-19 peuvent désormais se faire soigner dans des cliniques privées.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

L’état de santé de la chanteuse Khadija El Bidaouia s’aggrave

Nawal, la fille de la chanteuse Khadija El Bidaouia a annoncé qu’en raison de la propagation du cancer du poumon dont souffre sa mère, les médecins ont décidé d’arrêter la chimiothérapie.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Cancer : le premier test de dépistage 100% marocain bientôt commercialisé

Les premiers kits de dépistage du cancer, produits localement au Maroc, seront bientôt mis sur le marché. Le pays procède actuellement aux derniers tests de cette innovation afin de s’assurer de leur efficacité.

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : vastes opérations de libération du domaine public

Le Maroc intensifie les opérations de libération du domaine public. De nouvelles campagnes ont été lancées dans certaines régions du royaume.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.