Recherche

Le monde pourrait en plus du coronavirus connaître une "pénurie alimentaire"

© Copyright : DR

2 avril 2020 - 08h00 - Economie

L’ONU et l’OMC donnent l’alerte sur un risque de "pénurie alimentaire" que pourraient engendrer des perturbations liées au coronavirus dans le commerce international et les chaînes d’approvisionnement alimentaire.

Dans un communiqué conjoint, le Chinois Qu Dongyu, qui dirige l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et le Brésilien Roberto Azevedo, dirigeant de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) tirent la sonnette d’alarme et appellent les dirigeants du monde à se pencher sur la question.

Les trois organisations s’inquiètent du "ralentissement de la circulation des travailleurs de l’industrie agricole et alimentaire" et des "retards aux frontières pour les containers " de marchandises qui entraînent un "gâchis de produits périssables et une hausse du gaspillage alimentaire". Pour elles, "lorsqu’il est question de protéger la santé et le bien-être de leurs concitoyens, les pays doivent s’assurer que l’ensemble des mesures commerciales ne perturbe pas la chaîne de l’approvisionnement alimentaire". Les dirigeants de la FAO, de l’OMS et de l’OMC soulignent à l’endroit des gouvernants que "c’est dans des périodes comme celle-ci que la coopération internationale est essentielle".

Ils craignent que la rage de trouver une réponse face à la pandémie du covid-19, "crée de manière involontaire, des pénuries injustifiées de produits essentiels et exacerbe la faim et la malnutrition".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact