Coupe du monde au Maroc : critique de Sepp Blatter

10 octobre 2023 - 06h00 - Sport - Ecrit par : S.A

La décision de la FIFA d’organiser la coupe du monde 2030 dans six pays (Maroc, Espagne, Portugal, Argentine, Uruguay et Paraguay) répartis sur trois continents différents (Afrique, Europe et Amérique du Sud) n’est pas du goût de Sepp Blatter, le prédécesseur de Gianni Infantino.

Mercredi, la FIFA a annoncé que le Maroc, l’Espagne et le Portugal sont les pays hôtes du Mondial 2030, tandis que l’Uruguay, l’Argentine et le Paraguay accueilleront les matchs d’ouverture. Une décision critiquée par Sepp Blatter, 87 ans. « Il est absurde de détruire le tournoi de cette manière, a-t-il déclaré au journal suisse SonntagsBlick. La phase finale de la Coupe du monde doit être un événement compact ». Selon celui qui a dirigé la FIFA de 1998 à 2015, « pour des raisons historiques », l’édition centenaire « aurait dû appartenir exclusivement à l’Amérique du Sud », la première édition de l’épreuve s’étant déroulée en 1930 en Uruguay. Ce n’est pas la première fois que Blatter critique les décisions de son successeur. Il avait qualifié « d’erreur » l’attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar.

À lire :Mondial Maroc-Espagne-Portugal : le Chili en colère contre la FIFA

Avant Blatter, l’ancien patron de l’instance mondiale du football éclaboussé par FIFAgate fin 2015, les associations de défense de l’environnement et experts en transition écologique du sport ont fustigé le choix d’organiser la Coupe du monde 2030 sur trois continents (Amérique du Sud, Europe et Afrique). « La FIFA prend le chemin d’une compétition plus éclatée que jamais, alors qu’elle avait l’occasion de dessiner pour 2030, année décisive pour le climat, ce qui aurait pu être une révolution écologique dans le format des événements internationaux », a affirmé Jérémie Suissa, délégué général de Notre affaire à tous, auprès de L’Équipe.

Sujets associés : Espagne - Football - Portugal - FIFA - Uruguay - Afrique

Aller plus loin

Mondial 2030 : Maroc, la sixième fois a été la bonne

Après cinq candidatures infructueuses pour accueillir une coupe du monde de football, le Maroc a enfin été retenu pour organiser le Mondial 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Mondial 2030 : quid des retombées touristiques pour le Maroc ?

Les opérateurs marocains du tourisme se félicitent de l’attribution par la FIFA de l’organisation de la coupe du monde 2030 au trio Maroc-Espagne-Portugal. Cet événement devrait...

Finale du Mondial 2030 : une pomme de discorde entre le Maroc et l’Espagne

Désignés comme hôtes conjoints de la Coupe du monde 2030 – aux côtés du Portugal –, le Maroc et l’Espagne rêvent déjà de l’organisation de la finale. Une perspective qui risque...

Coupe du monde : un stade de 110 000 places à Casablanca

Le Maroc veut la finale de la Coupe du monde 2030 et pourrait l’avoir avec le nouveau stade qui devrait être construit à Benslimane, dans la région de Casablanca.

Ces articles devraient vous intéresser :

Walid Regragui se lance un nouveau défi

Après les exploits historiques et exceptionnels à la coupe du monde Qatar 2022, Walid Regragui, le sélectionneur des Lions de l’Atlas fait le bilan et lève également un coin de voile sur les prochains objectifs qu’il se fixe.

Football : la FIFA s’incline face au Maroc pour la CAN 2025

La coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) au Maroc se déroulera en juillet de cette année-là, juste après la coupe du monde des clubs. Après quelques tiraillements, la FIFA, la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération royale marocaine...

Coupe d’Afrique des Nations : le Maroc, un favori fragilisé ?

L’équipe du Maroc de football va se lancer dans quelques jours dans la Coupe d’Afrique des Nations, compétition où elle est attendue par de nombreuses équipes, car elle vise tout simplement le trophée. Mais des inconnues subsistent.

Hakim Ziyech « viré » de Chelsea

Après avoir été officiellement nommé entraîneur de Chelsea lundi, Mauricio Pochettino s’apprête déjà à apporter de nombreux changements dans l’effectif du club. Et le Marocain Hakim Ziyech devrait être sacrifié et bradé.

Mohamed Ali-Cho délaisse la France pour le Maroc

L’attaquant de la Real Sociedad, Mohamed Ali-Cho, semble pencher pour le Maroc. Le jeune footballeur de 19 ans, d’origines ivoirienne et marocaine, mais ayant les nationalités française et anglaise, aurait en effet eu des discussions avancées avec la...

Shakira, après la victoire du Maroc : « This time for Africa »

Un petit clin d’œil de la chanteuse Shakira après la victoire du Maroc ce soir face au Portugal en quart de finale de la Coupe du monde.

Ryan Mmaee fier de jouer avec le Maroc

À quelques semaines du mondial au Qatar, l’international marocain Ryan Mmaee, qui évolue au sein du Ferencvaros (Hongrie) est revenu sur son choix de jouer pour le Maroc au lieu du Cameroun et son désir de participer à la compétition.

Zakaria Aboukhlal, blessé, sera-t-il forfait pour la Coupe du monde ?

Quelques jours avant le début du Mondial de football au Qatar, la liste des 23 à 26 Lions de l’Atlas, annoncée cette semaine, est encore incertaine. Zakaria Aboukhlal, un autre international marocain, est blessé samedi lors d’un match.

Noussair Mazraoui blessé, à 10 jours du Mondial au Qatar

Le sélectionneur national marocain, Walid Regragui, risque de revoir sa liste de joueurs pour la Coupe du monde au Qatar. Le défenseur Noussair Mazraoui évoluant au Bayern Munich s’est blessé, à dix jours du premier match du Maroc face à la Croatie.

CAN 2025 : Patrice Motsepe parle de la candidature du Maroc

Le Maroc s’est porté candidat à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 2025, après le retrait de la Guinée. Patrice Motsepe, président de la confédération africaine de football (CAF), dit accueillir « favorablement » cette candidature.