Couvre-feu imposé à Nador

25 octobre 2020 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

La ville de Nador se barricade à nouveau avec le retour des mesures restrictives et du couvre-feu en raison de la recrudescence des nouvelles contaminations. Les autorisations de déplacement sont désormais exigées avant toute entrée et sortie dans la ville.

Le couvre-feu nocturne a pris effet depuis le samedi 24 octobre. A ce jour, la ville a enregistré 1200 contaminations et 29 morts depuis le début de l’épidémie au Maroc, après avoir recensé 52 nouveaux cas, ce samedi 24 octobre.

Tout contrevenant aux mesures restrictives et à la présentation de l’autorisation de déplacement délivrée par les autorités compétentes est passible d’amendes.

Ces mesures concernent également les restaurants, les cafés qui ferment rigoureusement à 22h. S’agissant des commerces de proximité, ils doivent fermer à 21h. Quant à Oulad Mimoun, le plus grand et célèbre souk de la région, il lui est fait obligation de fermer à 18h.

Sujets associés : Nador - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : les riches foulent aux pieds l’état d’urgence sanitaire

Les rassemblements, les fêtes entre amis, les fiançailles, les mariages, les baptêmes, les funérailles… sont normalement interdits par la loi, depuis qu’est institué l’état...

Le spectre d’un prochain reconfinement guette Casablanca

La ville de Casablanca pourrait être confinée à nouveau dans les prochaines semaines. L’accélération des nouvelles contaminations avec des services de réanimation déjà très...

Maroc : les petits commerçants réclament la suppression du couvre-feu nocturne

Face à la mévente et la baisse de leurs chiffres d’affaires, les petits commerçants réclament la suppression du couvre-feu nocturne et la mise en place de commissions locales et...

Maroc : complément d’information sur la fermeture des restaurants

En instaurant un couvre-feu, les autorités marocaines visent également les restaurants, cafés et autres établissements de grandes surfaces qui doivent obligatoirement fermer à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Nouvelle prolongation de l’état d’urgence sanitaire au Maroc

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 31 août, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : les recettes touristiques en hausse par rapport à 2021

La reprise de l’activité touristique observée depuis l’ouverture des frontières se confirme au Maroc. À fin mai, les recettes ont atteint 20 milliards de dirhams, en hausse de 173 % par rapport à 2021.