Covid−19 : un expert alerte les Marocains

24 mai 2021 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Pour que le Maroc puisse vraiment reprendre une vie normale, les gestes barrières doivent être respectées scrupuleusement. Tout relâchement pourrait réduire à néant les efforts jusque-là fournis par le pays.

Réagissant par rapport à la décision de l’allègement du couvre-feu nocturne prise par le gouvernement, le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi, a mis l’accent sur la nécessité de respecter les gestes barrières, prévenant que tout comportement irresponsable et déplacé pourrait annuler les efforts déjà consentis et impacter la relance économique et la reprise d’une vie normale tant espérée.

Pour la reprise des vols aériens et la réouverture des frontières marocaines, l’expert a estimé que la situation épidémiologique actuelle dans le royaume ne permet aucune « décision à risque », en raison de l’émergence de nouveaux variants du Coronavirus et l’ampleur de la situation épidémique dans certains pays, rappelant par la même occasion dans ses tweets, la nécessité de se faire vacciner. De plus, le Maroc pourrait renforcer ses mesures sanitaires avec certaines destinations.

Pour rappel, le gouvernement marocain a décidé récemment, grâce aux recommandations du Comité scientifique et technique, d’interdire tous les déplacements nocturnes dans le pays entre 23h00 et 04h30, à partir du vendredi 21 mai 2021. Des mesures ont été également mises en place pour le respect de cette décision, qui prend en compte la fermeture des commerces, des restaurants et des cafés à 23h00. Par ailleurs, les autres mesures de précaution concernant les fêtes, rassemblements, manifestations, salles de cinéma et funérailles sont toujours en vigueur et doivent être strictement respectées.

Sujets associés : Santé - Alerte - Menaces - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Le Maroc allège le couvre-feu nocturne (23h à 4h30)

Au Maroc, les déplacements nocturnes à l’échelle nationale entre 23h00 et 04h30 sont interdits à partir de ce vendredi. Telle est la décision prise par le gouvernement. Le...

Covid-19 au Maroc : nouvel appel à la vigilance pour éviter une nouvelle vague

Le Maroc n’est pas à l’abri d’une nouvelle vague de contamination au Covid-19, en dépit de l’amélioration de la situation épidémiologique et la baisse des décès et des cas admis...

Allègement des restrictions : l’alerte d’un expert marocain

L’assouplissement des restrictions ne signifie pas que le virus a disparu. Il continue de se propager, exposant le Maroc, s’il ne prend garde, à une rechute épidémiologique, a...

Achraf Hakimi verbalisé pour violation du couvre-feu

L’international marocain Achraf Hakimi a participé dans la nuit de mercredi à jeudi à une fête marquant l’anniversaire de l’international belge Romelu Lukaku et a reçu une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Les employés marocains de TikTok en colère

Les modérateurs de contenu marocains ne sont pas contents de TikTok. Ils dénoncent la détresse psychologique et les bas salaires.

Le Maroc manque cruellement de psychiatres

Malgré des progrès significatifs ces dernières années, le Maroc ne dispose pas d’assez de ressources humaines en termes de santé mentale. Le royaume ne compte que 343 psychiatres et 214 psychologues, pour une population estimée en 2020 à près de 37...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...