Allègement des restrictions : l’alerte d’un expert marocain

16 juin 2021 - 08h40 - Ecrit par : J.D

L’assouplissement des restrictions ne signifie pas que le virus a disparu. Il continue de se propager, exposant le Maroc, s’il ne prend garde, à une rechute épidémiologique, a prévenu Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé.

Le Maroc n’est pas à l’abri d’une rechute épidémiologique malgré les bonnes performances enregistrées dans la campagne de vaccination et la diminution de cas graves, soutient le Dr Tayeb Hamdi, qui relève que la prise de mesures d’allègement n’est pas synonyme de disparition des variants.

Pour éviter la résurgence de l’épidémie, il faut continuer par respecter les mesures préventives afin de briser les chaînes de propagation du virus, conseille le médecin-chercheur, invitant en outre, à vacciner tous les groupes cibles afin de réduire les cas graves et les décès.

Selon une étude publiée par une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford, la levée des restrictions de voyage et l’entrée de nouveaux cas importés dans une région donnée pourraient relancer de nouveau l’épidémie même si le taux de vaccination de la population dépasse 60%.

A lire : Maroc : vers un nouvel allègement des restrictions sanitaires ?

Trois raisons principales peuvent expliquer cette situation. La possibilité de transmission du virus même après la vaccination, la présence d’une population non vaccinée et l’émergence de souches plus aptes à se propager, note-t-on. Ceci, s’explique aisément du moment où le vaccin ne protège pas à 100 % de l’infection par le virus ou de la possibilité de sa transmission, malgré son efficacité dans la prévention des maladies et la prévention complète des cas dangereux et la réduction du risque d’infection, a expliqué Dr Hamdi.

Les chercheurs ont tenu toutefois, à rappeler l’importance de la vaccination, insistant sur la nécessité de vacciner le reste des professionnels des secteurs qui sont en contact étroit avec les citoyens, tels que les commerçants, touristes, transporteurs, quel que soit leur âge, en attendant que toutes les personnes ciblées soient vaccinées pour assurer une immunité collective protectrice pour l’individu et la communauté. Afin que le Maroc et les Marocains profitent d’un été en toute sécurité, il est de la responsabilité de chacun de respecter des mesures simples, gratuites et efficaces pour prévenir le coronavirus, a-t-il conclu.

Tags : Santé - Etude - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc s’achemine vers une réouverture des frontières

Après avoir allégé les mesures de restriction le 20 mai, le gouvernement marocain s’apprêterait à assouplir les conditions d’entrée sur le territoire.

Maroc : vers un nouvel allègement des restrictions sanitaires ?

Le Maroc pourrait une fois de plus assouplir ses restrictions sanitaires. Depuis quelques jours, la situation épidémiologique se stabilise et la campagne de vaccination avance...

Covid-19 : les mesures d’assouplissement seront actualisées chaque deux semaines

Les mesures d’assouplissement adoptées seront actualisées chaque deux semaines, a fait savoir jeudi, le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, mettant l’accent sur la...

Le Maroc se dirige-t-il vers un allégement des mesures restrictives ?

Les autorités marocaines ont procédé, dès mardi soir, à la levée des barrages de contrôle mis en place depuis mars 2020, au sein des villes, des arrondissements et des provinces....

Nous vous recommandons

Ligue 1 : Achraf Hakimi affole déjà les compteurs de but (Vidéo)

Achraf Hakimi démarre le championnat français en trombe. Le joueur marocain s’est offert un but à la 19ᵉ minute lors du match qui a opposé le Paris Saint-Germain à Troyes.

La crise Maroc-Algérie menace la fourniture de gaz en Espagne

L’Algérie reste le premier fournisseur de gaz naturel de l’Espagne, avec 50 % d’importation à fin juillet 2021. Mais cette hégémonie algérienne serait menacée par les tensions politiques entre Alger et Rabat, et surtout par le non-renouvellement du contrat de...

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Irak : appel au boycott du concert de Saad Lamjarred

En Irak, une campagne de boycott a été lancée sur les réseaux sociaux pour appeler les autorités à annuler le concert de l’artiste marocain Saad Lamjarred, accusé d’agression sexuelle.

Le Maroc veut construire une vingtaine d’usines de dessalement d’eau de mer

Le Maroc prévoit d’installer une vingtaine d’usines de dessalement d’ici 2030 pour faire face aux problèmes liés au manque d’eau, a annoncé le ministre de l’Équipement et de l’Eau, Nizar Baraka.

25% d’étrangers dans les prisons françaises ? Eric Dupond-Moretti réagit

La réduction de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens est « une grande initiative » du gouvernement français visant notamment à résoudre le problème de l’immigration. C’est du moins ce qu’a affirmé Eric...

Un navire militaire espagnol en mission dans les eaux proches du Maroc

Le patrouilleur à haute altitude « Vigía » a quitté la base navale de Puntales (Cadix), pour effectuer des opérations permanentes de surveillance au large du Maroc.

Le Maroc durcit l’entrée des touristes étrangers

Afin de préserver les acquis réalisés jusque-là en matière de lutte contre le Covid-19, les autorités marocaines ont décidé de procéder au renforcement du dispositif de contrôle pour l’accès au territoire national. C’est ce qu’a annoncé samedi, le Comité...

Depuis le Maroc, Luna Skye dévoile les conséquences de sa chirurgie ratée

Après avoir passé une fin d’année difficile, l’ancienne candidate de téléréalité Luna Skye sort enfin du silence, affichant les ravages effectués sur son corps par une chirurgie esthétique ratée.

Ryanair lance la ligne Charleroi-Tétouan (19,99 euros)

La low cost irlandaise Ryanair compte lancer onze nouvelles liaisons dont une vers le Maroc au départ de Charleroi à partir d’octobre 2021. Le lancement de ces lignes s’inscrit dans la reprise progressive du trafic...