Recherche

Allègement des restrictions : l’alerte d’un expert marocain

© Copyright : DR

16 juin 2021 - 08h40 - Société - Par: J.D

L’assouplissement des restrictions ne signifie pas que le virus a disparu. Il continue de se propager, exposant le Maroc, s’il ne prend garde, à une rechute épidémiologique, a prévenu Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé.

Le Maroc n’est pas à l’abri d’une rechute épidémiologique malgré les bonnes performances enregistrées dans la campagne de vaccination et la diminution de cas graves, soutient le Dr Tayeb Hamdi, qui relève que la prise de mesures d’allègement n’est pas synonyme de disparition des variants.

Pour éviter la résurgence de l’épidémie, il faut continuer par respecter les mesures préventives afin de briser les chaînes de propagation du virus, conseille le médecin-chercheur, invitant en outre, à vacciner tous les groupes cibles afin de réduire les cas graves et les décès.

Selon une étude publiée par une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford, la levée des restrictions de voyage et l’entrée de nouveaux cas importés dans une région donnée pourraient relancer de nouveau l’épidémie même si le taux de vaccination de la population dépasse 60%.

A lire : Maroc : vers un nouvel allègement des restrictions sanitaires ?

Trois raisons principales peuvent expliquer cette situation. La possibilité de transmission du virus même après la vaccination, la présence d’une population non vaccinée et l’émergence de souches plus aptes à se propager, note-t-on. Ceci, s’explique aisément du moment où le vaccin ne protège pas à 100 % de l’infection par le virus ou de la possibilité de sa transmission, malgré son efficacité dans la prévention des maladies et la prévention complète des cas dangereux et la réduction du risque d’infection, a expliqué Dr Hamdi.

Les chercheurs ont tenu toutefois, à rappeler l’importance de la vaccination, insistant sur la nécessité de vacciner le reste des professionnels des secteurs qui sont en contact étroit avec les citoyens, tels que les commerçants, touristes, transporteurs, quel que soit leur âge, en attendant que toutes les personnes ciblées soient vaccinées pour assurer une immunité collective protectrice pour l’individu et la communauté. Afin que le Maroc et les Marocains profitent d’un été en toute sécurité, il est de la responsabilité de chacun de respecter des mesures simples, gratuites et efficaces pour prévenir le coronavirus, a-t-il conclu.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Santé , Etude , Vaccin anti-Covid-19

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact