Recherche

Maroc : vers un assouplissement des mesures restrictives

© Copyright : DR

28 mai 2021 - 10h20 - Société - Par: A.T

L’amélioration de la situation épidémiologique et le bon déroulement de la campagne de vaccination ont amené les autorités à penser à un allègement des mesures restrictives. Il est prévu l’adoption d’un livret de vaccination pour le déplacement entre les villes et le couvre-feu nocturne ira au-delà de 23 heures.

Ces décisions concernent «  l’heure du couvre-feu et l’autorisation d’ouverture des supermarchés, des restaurants et des cafés, ainsi que le déplacement inter villes sans autorisation  ». Elle a été prise suite aux travaux du comité technique et scientifique qui a procédé à l’évaluation de la propagation des nouveaux variants du Covid-19 ainsi que l’impact de la campagne nationale de vaccination sur la situation épidémiologique, indique le quotidien Al Massae

Cet allègement apprend-on, survient suite à l’amélioration de la situation épidémiologique dans le Royaume avec la baisse des contaminations, des cas admis en réanimation et des décès. C’est dire que les indicateurs sont au vert surtout après l’accélération du rythme de la vaccination qui touche actuellement les personnes âgées de 40 ans.

Selon le comité, la vaccination des catégories ciblées a permis un tableau rassurant. Ainsi, les pouvoirs publics peuvent également alléger les mesures restrictives telles que les déplacements vers l’étranger et l’ouverture des aéroports notamment avec les pays qui connaissent une situation épidémiologique stable.

Par ailleurs, Al Massae rapporte qu’une commission ministérielle serait en train d’étudier l’adoption d’un livret médical de vaccination pour permettre le déplacement à l’intérieur du Royaume. Mais la décision ne sera prise qu’une fois que les personnes âgées de 30 ans seront vaccinées ainsi que les retardataires de plusieurs catégories d’âges qui n’ont pas encore reçu leurs doses de vaccin. Les mêmes sources soulignent que les autorités temporisent afin d’assurer la sécurité sanitaire des citoyens surtout après la propagation des variants anglais et indien du Covid-19.

Toutefois, une réunion entre le ministère de l’Intérieur et celui de la Santé est prévue, afin d’alléger les restrictions sanitaires en vigueur, sachant que l’adoption d’un certificat de vaccination ne serait effective qu’après la concertation avec la commission scientifique chargée de la gestion de la pandémie et celle qui supervise l’opération de la vaccination.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Vaccin anti-Covid-19 , Ministère de la Santé , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact