Covid-19 au Maroc : les sans-papiers, oubliés de la vaccination

20 février 2021 - 23h00 - Ecrit par : J.K

La campagne de vaccination anti-Covid-19, effective au royaume depuis plusieurs semaines, ne prend pas en compte les personnes en situation irrégulière. Pour Said Tbel de l’AMDH et Beyeth Check, de la Bank de Solidarité, il faudra revoir les conditions pour une vaccination plus inclusive.

Bien que la décision de la gratuité du vaccin pour « tous les Marocains et étrangers résidents » soit appréciable, elle écarte néanmoins une partie des résidents, dont les migrants irréguliers ou devenu irréguliers récemment, les réfugiés et Marocains sans papiers. Plusieurs ONG et associations qui invitent au « vaccin pour tous », ont récemment fait la triste remarque. Cette situation s’explique par les conditions exigées pour être pris en compte dans la liste des bénéficiaires du vaccin anti-Covid-19, a indiqué à H24info, Said Tbel, membre et responsable de la Commission centrale immigration et droit d’asile au sein de l’AMDH, qui fait observer que ces inégalités ont été bien observées pendant le confinement.

« Concernant les migrants irréguliers ou sans papier, il y a un problème initial, car ils peinent encore à être acceptés dans nos hôpitaux publics », a affirmé l’acteur associatif. De plus, à cause du confinement, « la plupart des demandeurs ont eu des difficultés à renouveler leur carte de séjour. Le pourcentage de ceux qui ont réussi est minime et ce chiffre est redescendu à moins de 5 %. Les conditions pour avoir sa carte de séjour ont aussi été durcies, avec l’exigence d’avoir un contrat de bail, une attestation de travail, etc. », déplore Said Tbel. Même constat chez Beyeth Gueck, président de la banque de Solidarité qui dénonce « les nouveaux obstacles et exigences qui empêchent plusieurs d’entre eux de régulariser leur situation et de ne disposer d’aucun document pour pouvoir bénéficier du vaccin ».

Aussi, l’associatif suggère-t-il de « nommer des garants pour les irréguliers et élaborer des listes pour leur vaccination, afin de pouvoir assurer une traçabilité ». Said Taib a, quant à lui, rappelé « la vulnérabilité de ces personnes qui vivent généralement dans des communautés où le virus pourrait se proliférer ». Ainsi, plaide-t-il, le mot d’ordre doit être : « vacciner tout le monde est possible ».

Tags : Santé - Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Le Maroc accélère les vaccinations

Plus de deux semaines après le lancement de la campagne nationale de vaccination, le ministère de la Santé a décidé de passer à la vitesse supérieure. Depuis le 10 février, le nombre...

Le Maroc négocie une grosse livraison du vaccin Sinopharm

Après les deux premières livraisons du vaccin chinois Sinopharm, le Maroc est en négociation depuis 48 heures avec la Chine pour la troisième livraison, prévue en avril. Cette...

Covid-19 : le Maroc élargit la vaccination aux SDF et sans papiers

Longtemps annoncé comme étant une possibilité sérieuse, la vaccination des sans-abris et sans papiers est imminente. Le ministère de la Santé a annoncé l’élargissement de la...

Chichaoua : il reçoit deux doses à la fois du vaccin anti-Covid

Un individu a déclaré sur les réseaux sociaux avoir reçu deux doses du vaccin anti-Covid à la fois dans un centre de vaccination de Chichaoua. Une enquête a été ouverte pour...

Nous vous recommandons

Ryanair délaisse les Îles Canaries pour le Maroc

Ryanair va s’installer au Maroc, après avoir quitté les îles Canaries. La compagnie aérienne à bas prix irlandaise prévoit d’établir une nouvelle base à Agadir et d’offrir 25 liaisons vers les grandes villes européennes avec 55 vols par semaine d’ici la...

Aïd El fitr : Achraf Hakimi teste les connaissances de Kylian Mbappé (vidéo)

Le PSG a publié sur son compte Twitter une vidéo dans laquelle Achraf Hakimi et Kylian Mbappé se régalent pour souhaiter Aïd Moubarak Saïd à leurs fans musulmans. L’international marocain profite pour donner un cours de dégustation de pâtisseries orientales...

Tensions Maroc-Algérie : des personnalités maghrébines appellent au retour à la raison

Des personnalités marocaines et algériennes ont, dans une pétition, exprimé leur grande inquiétude face à l’escalade actuelle dans les relations entre Rabat et Alger. Ils appellent « l’ensemble des personnes et des organisations de bonne volonté dans les deux...

Au Maroc, des cliniques deviennent des cachettes pour criminels

Recherchés par la police, de nombreux criminels se cachent dans des cliniques privées de Casablanca, où ils se font hospitaliser. Une manière de se soustraire à la justice.

L’Europe rejette le vaccin Covishield utilisé au Maroc

Les Marocains ayant reçu le vaccin Covishield fabriqué en Inde, ne peuvent pas se rendre dans les pays de l’Union européenne. Le vaccin indien pourrait avoir des « différences » avec l’original, a fait savoir mercredi, l’Agence européenne des médicaments...

Diana Holding veut étendre ses activités en Afrique

Le géant marocain de l’agroalimentaire, Diana Holding, préparerait un « réalignement stratégique » de ses métiers (viticulture, arboriculture, embouteillage, oléiculture) et envisagerait d’investir dans les prochains mois pour le développement de l’entreprise...

Abandonné par la Belgique après un accident à Dubaï, Bilal est rapatrié grâce à une cagnotte

Grâce à une cagnotte considérable réalisée en un temps record, Bilal, victime d’un grave accident de la route à Dubaï, a pu être rapatrié en Belgique.

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’Euro

Le dirham a gagné 0,21 % face à l’euro et s’est déprécié de 0,67 % vis-à-vis au dollar américain durant la semaine du 18 au 24 novembre, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le Maroc va relier Guerguerat aux réseaux d’eau et d’électricité

Le Maroc a annoncé que la commune de Guerguerat sera bientôt reliée aux réseaux d’eau et d’électricité. D’autres infrastructures sont prévues pour impulser le développement dans cette localité rurale.

Élie Semoun critique la censure au Maroc

L’humoriste français Élie Semoun a fait des révélations sur le Marrakech du rire qui a célébré son dixième anniversaire cette année. Un événement auquel cet ami du Franco-marocain Jamel Debbouze, initiateur du festival, a pris...