Covid-19 : le Maroc prolonge de deux semaines les mesures de restriction

15 février 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le Maroc a décidé de prolonger de deux semaines les mesures de restriction sur l’ensemble du territoire national, afin de contrer la propagation du coronavirus et de limiter ses répercussions négatives.

Le gouvernement a décidé de prolonger pour deux semaines supplémentaires à compter de mardi 16 février à 21 h, le couvre-feu national et autres restrictions annoncées le 13 janvier, indique un communiqué.

Le couvre-feu est instauré sur tout le territoire national de 21 h à 06 h du matin, sauf circonstances exceptionnelles. Autres mesures : la fermeture des restaurants, des cafés, des commerces et des grandes surfaces tous les jours à 20 H et l’interdiction des fêtes et des regroupements. Toutes les autres restrictions précédemment édictées restent en vigueur.

Cette décision intervient sur la base des recommandations de la commission scientifique et technique concernant la nécessité de maintenir les mesures nécessaires pour lutter contre le Covid-19, notamment après l’apparition de nouvelles variantes du virus dans des pays voisins, précise la même source. De même, elle s’inscrit dans le cadre des efforts continus pour contrer la propagation de la pandémie et limiter ses répercussions négatives.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : le couvre-feu prolongé de deux semaines

Le Maroc a prolongé de deux semaines les mesures de restriction adoptées le 13 janvier dernier et le couvre-feu, dès ce mardi à 21 h. Cette prolongation intervient sur la base...

La Wilaya de Rabat interdit la manifestation des enseignants

Les autorités de la wilaya de la région de Rabat-Salé-Kénitra ont une fois encore rappelé que l’interdiction de tout attroupement ou rassemblement sur la voie publique reste de...

Le Maroc impose à nouveau le couvre-feu nocturne

Les Marocains vont devoir se faire une raison, eux qui pensaient que les mesures restrictives seront d’une certaine façon allégées, en cette fin d’année. Non seulement les...

L’état d’urgence prolongé d’un mois au Maroc

Le Maroc vient de prolonger jusqu’au 10 avril prochain l’état d’urgence sanitaire. Cette 12ᵉ prolongation de l’état d’urgence sanitaire entre dans le cadre des efforts du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maria, la sage-femme miraculée qui a aidé à accoucher pendant le séisme

Une sage-femme a aidé des femmes à accoucher au milieu du puissant et dévastateur séisme survenu le 8 septembre au Maroc qui a fait près de 3000 morts, plus de 5000 blessés et détruit des milliers de maisons.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Ramadan et diabète : un mois sacré sous haute surveillance médicale

Le jeûne du Ramadan, pilier de l’islam, implique une abstinence de boire et de manger du lever au coucher du soleil. Si ce rite revêt une importance spirituelle majeure pour les fidèles, il n’en demeure pas moins une période à risque pour les personnes...

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.