Covid-19 au Maroc : des emplois sauvés grâce aux mesures d’urgence

1er juin 2021 - 08h00 - Economie - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les mesures d’urgence prises par le Maroc pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont eu des impacts positifs en termes de préservation d’emploi. En tout, 71 % des emplois directement menacés par la crise, auraient été sauvegardés, selon la Banque africaine de développement (BAD) et l’Organisation internationale du travail (OIT).

Dans une note d’orientation politique intitulée « Impact de la crise Covid-19 sur l’emploi et les TPME au Maroc », la BAD et l’OIT ont indiqué que les mesures d’urgence anti-Covid ont eu des impacts positifs en matière d’accès au financement, de préservation d’emplois et d’assistance aux entreprises. Selon l’enquête conduite par le Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur l’effet du confinement ainsi que celle réalisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) durant les premiers mois du confinement, « près de 1,6 million d’emplois étaient considérés comme menacés », rappelle le HCP, ajoutant que 432 000 emplois ont été perdus en 2020 dans le secteur de l’agriculture, forêt et pêche (273 000), des services (107 000 postes), du secteur industriel et de l’artisanat (37 000) et celui des BTP (9 000).

Les aides accordées aux employés en cessation d’activité et déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) en février 2020 ont permis de « préserver le lien entre les employés et leurs employeurs », souligne la note, précisant que dans le secteur informel, l’aide financière accordée aux ménages a permis de réduire les impacts sur la pauvreté.

Par ailleurs, la mise en œuvre des mesures d’urgence adoptées par le Comité de veille économique (CVE) auraient contribué à atténuer de façon « substantielle » la baisse du PIB. « Le PIB en 2020 a chuté de – 14,6 %, soit une baisse de 17,1 points par rapport à celui de 2019, et la mise en œuvre des mesures devrait atténuer cette baisse et situer le taux de croissance du PIB de 2020 à – 8,1 %, soit une baisse moindre de 10,6 % », soutiennent la BAD et l’OIT, insistant sur le fait que « sans ces mesures, toutes les branches d’activité de l’économie auraient subi une sévère crise de débouchés. Le secteur agricole aurait perdu 15,1 % de sa valeur ajoutée, celui de la pêche 17,6 %, celui des industries alimentaires 18,6 %, et le secteur hébergement-restauration, 27,6 % ».

Initiée par la plateforme entrepreneuriale « Souk At-Tanmia », avec le soutien de la BAD et le financement du Programme de partenariat dano-arabe (DAPP), cette note s’appuie sur les résultats des outils de simulation macroéconomique et de données d’enquêtes portant sur 300 TPME du Maroc.

Sujets associés : Haut Commissariat au Plan (HCP) - PIB - Crise économique - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Plus de 580 000 emplois perdus au Maroc à cause du Coronavirus

Entre le troisième trimestre de l’année 2019 et celui de 2020, l’économie marocaine a perdu 581 000 postes contre 143 000 postes créés l’année précédente. Ce sont là des chiffres...

Maroc : 700 000 emplois menacés par le coronavirus

La crise sanitaire liée au coronavirus pourrait faire disparaître 700 000 emplois au Maroc. C’est ce que révèle une étude réalisée par le cabinet américain McKinsey Global...

Maroc : le gouvernement met le paquet sur l’emploi et les entreprises

Le ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, a indiqué vendredi, que l’État va doubler en 2021 les postes budgétaires annuels,...

Maroc : voici les nouvelles règles de recrutement dans les collectivités locales

Le gouvernement marocain a décidé d’aider les collectivités locales à recruter les meilleurs profils pour leurs hautes fonctions et à rendre les communes compétitives sur le marché...

Nous vous recommandons

Haut Commissariat au Plan (HCP)

Perte d’emploi : un ménage sur cinq a reçu une aide de l’État (HCP)

De nombreux marocains sont obligés de faire appel à l’aide publique pour s’en sortir de cette période d’état d’urgence et de pandémie du coronavirus. C’est ce que révèle, entre autres, une enquête qui vient d’être publiée par le Haut-commissariat au plan...

Maroc : près de la moitié des entreprises sont en grande difficulté

Sur l’ensemble des entreprises marocaines, 40 % ont indiqué n’ayant plus de réserve de trésorerie pour le second semestre de 2020. C’est ce que révèle le Haut Commissariat au Plan (HCP), dans sa troisième enquête liée aux impacts du Covid-19 sur les activités...

Très chère rentrée scolaire pour les Marocains

Le Haut commissariat au plan (HCP) vient de publier les résultats d’une enquête menée sur les dépenses effectuées par les ménages pour la scolarisation de leurs enfants au Maroc. Intitulée « A combien s’élèvent les dépenses des ménages pour la scolarisation de...

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre...

Covid-19 au Maroc : des emplois sauvés grâce aux mesures d’urgence

Les mesures d’urgence prises par le Maroc pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont eu des impacts positifs en termes de préservation d’emploi. En tout, 71 % des emplois directement menacés par la crise, auraient été sauvegardés, selon la...

PIB

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib...

Maroc : 319 milliards de dirhams de cash en circulation en 2020 (BAM)

En 2020, la demande du cash au Maroc a marqué une hausse «  exceptionnelle  », la circulation fiduciaire progressant de 20,1 % à 319 milliards de DH, en valeur, soit près de 30 % du PIB. Une envolée inédite due aux effets de la crise...

Le Maroc, quatrième grande économie durement touchée par la récession en Afrique

Le Maroc fait partie des quatre pays les plus touchés par la récession en Afrique. Une récession provoquée par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Maroc : l’évasion fiscale fait perdre au Royaume 3,1% du PIB national

Chaque année, le Maroc perd plus de 521 millions de dollars à cause de l’évasion fiscale. Le rapport de l’Alliance mondiale pour la justice fiscale intitulé «  Justice fiscale : état des lieux 2020  », publié le 20 novembre indique que l’évasion fiscale...

Maroc : forte baisse du déficit commercial en 2020

Le déficit commercial du Maroc s’est fortement allégé en 2020. Cette réduction s’élève à 159,5 milliards de dirhams, soit 22,8% de baisse.

Crise économique

Maroc : le trafic aérien chute de plus de 70% au premier semestre 2021

Au titre du premier semestre 2021, les aéroports marocains ont enregistré un recul de 78,8 % du trafic commercial passager. Le nombre de passagers s’élève à 2 473 988 voyageurs à fin juin 2021 contre 11 669 548 durant de la même période de l’année...

L’augmentation du salaire minimum maintenue en partie

Le président de la CGEM a demandé aux entreprises qui n’ont pas été affectées par la crise d’appliquer en premier la deuxième hausse du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG).

Les MRE appelés à investir pour le rétablissement de l’économie nationale

Les stratégies à adopter afin d’accompagner les investissements des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), étaient au cœur d’une séance de travail entre la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’Étranger, Nezha El Ouafi, et une délégation de la “13ᵉ...

Marrakech, des améliorations perceptibles en 2022

La situation des entreprises de la région Marrakech-Safi est critique et le retour à une certaine stabilité ne sera possible qu’en 2022. Ce sont les conclusions d’une étude post-Covid financée par la Banque mondiale et menée par le Centre régional...

Banque mondiale : une croissance de 3,2 % attendue au Maroc en 2022

L’économie marocaine devrait croître de 3,2 % en 2022 contre une croissance de 5,3 % enregistrée l’année dernière, selon la Banque mondiale.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Les touristes français attendus au Maroc cet été

Cette saison estivale pourrait coïncider avec la reprise des touristes français à l’étranger, notamment au Maroc. Le vaccin, les tests de dépistage, les mesures sanitaires usuelles ainsi que les nouvelles fonctionnalités de l’application «  Tous anti-Covid ...

Coronavirus au Maroc : des laboratoires mobiles dans les campagnes

Le Maroc veut passer à l’étape supérieure dans la lutte contre la pandémie du covid-19. Plusieurs laboratoires mobiles sont désormais opérationnels pour effectuer des tests dans les zones éloignées.

La justice tranche dans le conflit qui oppose certains établissements du privé et les parents d’élèves

Le tribunal de première instance de Marrakech a ordonné au directeur d’un établissement d’enseignement privé de délivrer à un élève du primaire le certificat de radiation. Ils sont nombreux ces responsables d’établissements qui refusent de laisser partir les...

Le Maroc doit s’attendre à une forte baisse des transferts des MRE

La crise sanitaire liée au covid-19 produit un impact négatif sur les transferts d’argent des Marocains résidant à l’étranger (MRE), qui enregistrent déjà "une baisse de 10 %". Une situation qui pourrait empirer les mois à...

Abdelouafi Laftit menace

La colère gronde dans les foyers marocains au sujet des dernières factures d’eau et d’électricité distribuées par les sociétés qui en assurent la gestion déléguée. Craignant des manifestations, le ministre de l’Intérieur a rappelé à l’ordre ces...

Etat d’urgence au Maroc

Covid-19 : 3 préfectures de Casablanca dans le viseur des autorités sanitaires

La hausse des nouvelles contaminations au coronavirus, enregistrées ces dernières semaines à Casablanca touche particulièrement trois préfectures. Par conséquent, Sidi Bernoussi, Anfa et Ain Sebaa Hay Mohammadi sont sous surveillance des autorités...

Le Maroc prolonge l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’à fin mai, pour faire face à la prorogation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : vers un retour progressif à la normale ?

Le comité scientifique et technique a tenu une réunion lundi dernier au cours de laquelle il préconise l’allégement des mesures restrictives édictées, afin de lutter contre le coronavirus et ses variants au Maroc. S’achemine-t-on vers un retour progressif à...

La ville de Fès fait la chasse aux cafés chicha

Huit gérants de café ont été interpellés dans différents quartiers par la police judiciaire relevant de la préfecture régionale de la sûreté nationale de Fès. Il leur est reproché la violation de l’état d’urgence sanitaire et la consommation illégale de...

Maroc : une manifestante poursuivie après avoir accusé des policiers d’attouchements sexuels

Une enseignante marocaine risque gros pour «  outrage  » après avoir accusé des membres des forces de l’ordre de l’avoir agressée sexuellement en mars pendant une manifestation d’enseignants «  contractuels  » demandant leur intégration dans la fonction...