Maroc : le Covid-19 met en danger 420 000 emplois

23 mai 2021 - 05h40 - Ecrit par : A.T

En marge de la tenue le 21 mai de la réunion de la Plateforme Gouvernement-CGEM, le président du patronat, Chakib Alj, a plaidé pour plus de visibilité au profit des entreprises en vue d’une reprise effective des activités dans le respect strict des mesures sanitaires. Car, elles souffrent du problème de la solvabilité et nécessitent une restructuration financière.

L’objectif de cette rencontre entre le patronat et le gouvernement était de dresser un bilan des réalisations de ce mécanisme public-privé, à quatorze mois de la mise à jour de son contenu, mais aussi d’identifier les dossiers ayant rencontré des difficultés, dans cette conjoncture marquée par la pandémie. « La crise induite par cette pandémie a été dévastatrice pour le tissu économique national », a fait remarquer Chakib Alj dans son discours, ajoutant que la solvabilité des entreprises et la sauvegarde de l’emploi constituent aujourd’hui deux sujets majeurs à traiter de toute urgence.

En effet, pour gérer leur trésorerie et survivre aux conséquences de la baisse voire d’un arrêt total d’activité, les opérateurs économiques, notamment les très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), ont fait appel à la dette et ce, dans l’attente d’une reprise d’activité normale, a fait remarquer M. Alj.

Parallèlement, la situation sociale est également un vrai sujet. « Le problème de défaillance des entreprises conduit automatiquement à des licenciements. Les derniers chiffres de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) indiquent 420 000 pertes d’emplois. L’ampleur de l’impact social est donc bien plus important que ce que nous observons », a-t-il noté.

Toutefois, il a également souligné que cette période de crise a été marquée par de belles choses. « D’abord l’anticipation, la réactivité et le pragmatisme avec lesquels notre pays a géré la crise sanitaire, notamment la campagne de vaccination exemplaire. Une gestion qui a été saluée à l’échelle internationale ! », a-t-il assuré, ajoutant que la généralisation de la protection sociale représente aussi une véritable révolution sociale et sociétale.

Tags : Emploi - Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) - CNSS - Chômage - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus/CNSS : les inscriptions à l’indemnité forfaitaire d’avril lancées

Les inscriptions des entreprises affiliées à la Caisse nationale de la sécurité sociale sont attendues au titre du mois d’avril sur le site web de la...

Maroc : 642 000 emplois créés en un an

Au Maroc, le marché de l’emploi a connu une légère embellie, permettant la création de 642 000 nouveaux postes dans différents secteurs, entre le 3ᵉ trimestre de l’année dernière et...

Les 400 employés de Jobelsa protestent contre leur licenciement

En raison de la crise sanitaire, l’équipementier espagnol automobile Jobelsa envisage de licencier 400 autres employés. Mais pour ces derniers qui organisent un sit-in depuis...

Covid-19 au Maroc : des emplois sauvés grâce aux mesures d’urgence

Les mesures d’urgence prises par le Maroc pour lutter contre la propagation du coronavirus, ont eu des impacts positifs en termes de préservation d’emploi. En tout, 71 % des...

Nous vous recommandons

Sebta : ambiance festive après la réouverture de la frontière

La réouverture de la frontière de Sebta avec le Maroc a été effective ce mardi à 00 heure. Près de deux heures avant, l’ambiance était festive au poste frontière de Tarajal.

Deux crocodiles quittent Lyon pour le Maroc

Deux crocodiles — un mâle et une femelle — vont quitter Lyon en septembre pour le Maroc, où ils seront hébergés dans un environnement naturel.

Gérald Darmanin : « les Marocains disent que je suis un agent des Algériens »

Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur dont le département est à l’origine du lancement du Forum de l’islam de France (FORIF), nouvelle instance de gouvernance du culte musulman, assure que l’État est disposé à accompagner les musulmans s’ils...

Maroc : du changement pour les mises en fourrière

Afin de mettre fin à l’anarchie qui s’observe dans le secteur de la mise en fourrière au Maroc, le gouvernement a décidé de déléguer sa gestion.

Engrais : le Guyana demande de l’aide au Maroc

Le Guyana est en pourparlers avec le Maroc, afin d’obtenir de celui-ci son aide en ces temps de flambée du prix des engrais.

Des vols vers le Maroc retardés à l’aéroport de Roissy

Des manifestations ont eu lieu dans la matinée de ce vendredi 2 juillet devant le Terminal 2ᵉ à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, retardant ainsi des vols vers le Maroc.

L’Algérie demande aux agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne

L’Algérie a ordonné à ses agences de voyage de suspendre leurs relations avec l’Espagne. La décision fait suite à l’annonce de la tenue prochaine à Dakhla du premier forum Maroc-Espagne pour promouvoir l’investissement dans cette ville...

Stanislas Eskenazi, avocat de Mohamed Abrini : « On m’avait prévenu... »

Après quatre mois d’allers-retours Bruxelles-Paris, Stanislas Eskenazi, l’avocat du belgo-marocain Mohamed Abrini accusé d’avoir participé aux préparatifs des attentats du 13 novembre à Paris, exprime son...

Le Maroc, pays prospère selon la France, l’Algérie agacée

La France classe le Maroc dans la catégorie des pays prospères et l’Algérie dans la catégorie des pays où les conditions de vie sont « particulièrement rigoureuses ». De quoi agacer le voisin de l’Est.

Nador : des MRE arnaqués dans une opération immobilière

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont été victimes d’une arnaque immobilière à Nador. L’accusé principal, un promoteur immobilier propriétaire et gérant unique d’une entreprise immobilière dans la province, a été...