Covid-19 au Maroc : les cas positifs en baisse, taux de reproduction à 0,95

27 avril 2021 - 21h20 - Ecrit par : J.K

Depuis deux semaines, le nombre des personnes contaminées au Covid-19 a diminué au Maroc, soit une baisse de 4,2 %. Un résultat qui témoigne du respect par les citoyens des mesures préventives et l’efficacité de celles-ci.

Lors de la présentation du bilan bimensuel de la situation épidémiologique du Maroc mardi à Rabat, le chef de la division des maladies transmissibles à la direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies, Abdelkrim Meziane Bellefquih, a indiqué que les cas positifs ont régressé de 4,2 % ces deux dernières semaines, après une hausse pendant sept semaines. Ainsi, ce résultat peut être attribué au respect des mesures préventives mises en place par les autorités.

Cette régression concerne principalement la région de Fès-Meknès avec – 60 %, la région de Guelmim-Oued Noun avec −50 %, Béni Mellal-Khénifra avec −35,5 %, Tanger-Tétouan-Al Hoceima avec −31,5 %. La région de Marrakech-Safi suit avec −11 %, idem à Souss-Massa, Rabat-Salé-Kénitra avec −8,3 %, et Casablanca-Settat avec −6,5 %, a affirmé Bellefquih. En revanche, la région de Dakhla-Oued Eddahab a connu une augmentation de +135 %, Darâa-Tafilalet a enregistrée +61,50 %, Laâyoune-Sakia El Hamra est en progression de +44 % et l’Oriental +25 %.

Concernant les cas actifs, ils sont passés de 4736 cas il y a deux semaines à 5109 lundi, soit une augmentation de 8 %. Mais ce même lundi, une chute de 12,2 % des cas critiques ou sévères admis aux unités de soins intensifs, a été enregistrée, passant de 444 cas à 390 cas. De plus, le taux d’incidence est passé de 10,8 cas par 100 000 habitants à 9,8, toujours au cours des deux dernières semaines, sans oublier que le taux de reproduction du virus est également en régression, se situant actuellement à 0,95 au lieu de 1 il y a quelques jours, bien que la courbe des décès connaisse une légère augmentation.

Avec ces données, la situation épidémiologique du Maroc semble s’améliorer, a fait remarquer Bellefquih, tout en exhortant les citoyens à continuer de respecter les mesures préventives pour le bien de tous. Profitant de la même occasion, il s’est réjoui de l’avancement de la campagne de vaccination, soulignant que ce lundi 26 avril 2021, le Maroc a encore reçu une nouvelle livraison du vaccin chinois « Sinopharm ». Ainsi, la campagne de vaccination prendra également en compte les personnes ayant entre 55 et 60 ans, a-t-il conclu.

Tags : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : les succès du Maroc salués par Slate

Depuis le début de la pandémie, le Maroc s’est distingué dans la gestion de la crise, en mettant en place de nombreuses mesures, dont une vaste campagne de vaccination....

Le Maroc va-t-il prolonger le confinement ?

Plus de deux mois après l’instauration de l’état d’urgence sanitaire, les voyants ne sont pas encore au vert pour passer à l’étape du déconfinement au Maroc. Le gouvernement El...

Le Maroc réceptionne un nouveau lot de vaccins Sinopharm

Royal Air Maroc (RAM) vient d’assurer le transport par avion d’un nouveau lot de vaccin chinois Sinopharm. Un Dreamliner de la compagnie nationale a atterri à l’aéroport Mohammed...

Maroc : les cas de contamination au Covid-19 repartent à la hausse

Le Maroc ne sera pas resté longtemps dans la zone verte en termes de contamination au Covid-19. Selon un expert, la propagation du virus est désormais passée au niveau « orange...

Nous vous recommandons

Maroc : vers la levée des restrictions sanitaires ?

Au moment où la situation épidémiologique semble s’améliorer au Maroc, des voix, même au sein du Comité scientifique, s’élèvent pour demander un assouplissement des restrictions.

Le Maroc se prépare pour recevoir sa commande de F-16 Block 72

Le Maroc envisagerait de mener certains travaux sur deux de ses grandes bases aériennes afin qu’elles soient capables d’accueillir les F-16 Block 72, dont la commande a été lancée, il y a deux ans.

L’Espagne réduit encore ses importations de gaz algérien

L’Espagne réduit progressivement ses importations de gaz depuis l’Algérie. Entre mars et avril, ces importations ont chuté de 14,3 %, passant de 11 139 GWh à 9 545 GWh, selon les données publiées ce lundi par...

La FRMF contredit Noussair Mazraoui et Hakim Ziyech

Alors que les internautes se déchirent déjà sur le refus de Noussair Mazraoui et Hakim Ziyech de rejoindre l’équipe du Maroc, dans le cadre des matchs barrages comptant pour le dernier tour qualificatif du Mondial 2022, la Fédération royale marocaine de...

Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Le Maroc dispose d’un stock suffisant pour répondre au besoin national en gaz butane. L’approvisionnement du marché est assuré de manière régulière et dans les meilleures conditions.

Les chrétiens marocains heureux du départ des islamistes

Les chrétiens marocains savourent le départ des islamistes du PJD, parti au pouvoir depuis 10 ans. Ils saluent l’ascension des partis libéraux, notamment le Rassemblement national des indépendants (RNI) dirigé par le milliardaire Aziz Akhannouch, désormais...

Nice : un Algérien poursuivi pour avoir égorgé sa femme d’origine marocaine

Un homme de 77 ans est jugé devant les Assises à Nice pour avoir égorgé sa compagne qui voulait partir toute seule au Maroc, son pays natal. Il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Ryanair met en vente des billets pour le Maroc à 19 euros

Ryanair compte lancer dix nouvelles liaisons aériennes entre le Maroc à l’Europe. Le lancement de ces vols s’inscrit dans le cadre de son programme hivernal 2021.

Europe : la Sandero, la voiture fabriquée au Maroc, surclasse la Golf

La Sandero, petite voiture à hayon du constructeur automobile Dacia fabriquée dans l’usine Renault de Tanger (Maroc) arrive en tête du classement européen, surclassant ainsi la Volkswagen Golf. Une...

Aéroport de Tours : des voyageurs empêchés de prendre l’avion pour Marrakech

L’aéroport de Tours a refusé l’embarquement à 55 passagers de Ryanair qui devaient rallier Marrakech à cause de l’absence de vaccination et de motif impérieux. Entre incompréhension et colère, des voyageurs ont tenté de forcer...