Covid-19 : le Maroc côtoie la troisième vague de contamination

13 avril 2021 - 08h00 - Ecrit par : G.A

Malgré les nombreuses précautions, les épidémiologistes et autres experts de la santé affirment que le Maroc est au début d’une troisième vague de contaminations au Coronavirus, et qu’elle pourrait être plus meurtrière à cause du variant britannique. À la conférence scientifique numérique organisée par la Fondation Dr Abdelkrim Al-Khatib pour la Pensée et les Études, de nombreux experts ont appelé le Marocains à faire preuve de vigilance et à continuer de respecter les mesures préventives.

Au nombre des éminents professeurs qui ont animé cette conférence numérique, il y a Mohamed Amine Berraho, professeur d’épidémiologie à la Faculté de médecine et de pharmacie de Fès et membre du comité technique et scientifique. Pour lui, le Maroc doit se préparer à faire face au pire si rien n’est fait. « Pendant six semaines, le taux de reproduction est resté en dessous de 1. Mais depuis trois semaines, il s’est stabilisé au-dessus de 1 pour atteindre 1,1. Cela veut dire que la situation épidémiologique est dynamique. Le nombre de cas s’accélère. Nous sommes au début d’une troisième vague », rapporte Medias24.

Pour sa part, Ahmed Rhassane El Adib, professeur en anesthésie-réanimation au CHU Mohammed VI de Marrakech a indiqué que les données dont disposent les services de santé montrent qu’il y a une reprise de la courbe des contaminations. « Si on continue sur la même cadence, il suffit de quatre semaines pour arriver à une moyenne de 7 000 à 10 000 cas par semaine. Dans six semaines, on atteindra 12 000 à 15 000 cas par semaine. Donc nous pourrions atteindre une moyenne de 2 000 cas quotidiens dont 100 à 200 cas graves par jour. En dix jours, on aura saturé toutes les places de réanimation disponibles », s’alarme Pr Berraho.

Selon les experts, la rapidité avec laquelle, le variant britannique gagne du terrain est inquiétante. « Au Maroc, on a commencé par un seul cas diagnostiqué, pour passer à une vingtaine, puis à 70 cas. Et selon les dernières données, il y a plus 115 cas diagnostiqués dans 7 régions du Maroc », analyse le Pr Berraho. Il souligne que « dans quatre à six semaines, le variant deviendra le virus prédominant en circulation au Maroc. Il représentera entre 50 et 60 % des cas enregistrés ».

Au nombre des solutions proposées pour désamorcer la situation qui se profile à l’horizon, les conférenciers ont proposé de travailler sur les mesures de contrôle et de surveillance. Ce qui revient à effectuer plus de tests de dépistage, à observer plus de rigueur dans le respect des mesures préventives. Poursuivre la campagne de vaccination est indispensable. « Le citoyen, partout où il est, doit savoir vers où se diriger s’il tombe malade. Le parcours de soins n’est pas clair pour les citoyens. Il faut une participation et une implication locale de tous les secteurs privé, public, même hors secteur de la santé pour rendre le diagnostic et la prise en charge plus rapides », propose Ahmed Rhassane El Adib.

Tags : Menaces - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : le variant britannique inquiète les autorités marocaines

Les autorités marocaines alertent sur la situation épidémiologique qu’elles jugent «  inquiétante  » dans le Royaume avec la découverte d’au moins 73 cas du variant britannique du...

Covid-19 : le Maroc compte 125 cas de la variante britannique

Le Maroc a enregistré ces deux dernières semaines, une recrudescence des cas de coronavirus et de patients en réanimation. Cette situation a obligé les autorités à instaurer le...

Covid-19 : une troisième vague « virulente » attend-elle le Maroc ?

Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé alerte sur une troisième vague de Covid-19 rapide, forte, virulente et plus meurtrier au Maroc. Cette...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prorogé jusqu’au 10 août

Comme redouté par certains avec la multiplication des cas de contamination au covid-19, l’état d’urgence sanitaire vient d’être prorogé au 10 août sur l’ensemble du territoire...

Nous vous recommandons

Netflix dévoile la série Soil sur les Belgo-marocains (vidéo)

Netflix a dévoilé la nouvelle bande-annonce officielle de la série belge Soil, réalisée par les Belgo-marocains Adil El Arbi et Bilall Fallah. Une série qui parle d’un dilemme auquel la communauté marocaine se trouve confrontée en...

L’armée algérienne arrête des membres du Polisario en fuite vers le Maroc

L’armée algérienne a arrêté quatre membres du Polisario dans les camps sahraouis de Lahmada alors qu’ils tentaient probablement de rejoindre le Maroc. Ils ont été placés en détention dans une base militaire algérienne à...

Espagne : 26 tonnes de cannabis marocain saisies par la France

Après par plusieurs mois d’enquête menée conjointement avec le Maroc et la France, la police espagnole a intercepté, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 septembre un chargement record de 26 tonnes de cannabis près de Grenade. Sept personnes ont été...

Casablanca : accusée de tricherie, une élève fait plier les responsables d’une académie

Le tribunal administratif de Casablanca a donné une suite favorable à la demande d’une élève accusée de tricherie aux examens du baccalauréat 2021. Sa copie de l’épreuve de philosophie sera à nouveau...

L’Espagne veut empêcher la guerre entre le Maroc et l’Algérie

Après les déclarations du président Tebboune, accusant le Maroc d’être à l’origine de l’attaque survenue dans le Sahara, l’Espagne a affirmé suivre le dossier de près et travailler à une désescalade entre « ses deux partenaires stratégiques...

Découvrez la dernière folie à 1 million d’euros de Mohamed Ihattaren (photos)

Mohamed Ihattaren a fait une folie en s’offrant une magnifique villa d’une valeur de plus d’un million d’euros dans la petite ville de Tilburg, située dans le sud des Pays-Bas.

Brahim Ghali dénonce le « règne de la terreur » du Maroc

Le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, a condamné les « crimes atroces » que subiraient les militants sahraouis de la part du Maroc, et dénoncé le silence « injustifié » et persistant de l’ONU face à ce qu’il qualifie de « règne de la terreur » des...

Ryanair veut ouvrir une nouvelle base au Maroc

L’Office national marocain du Tourisme (ONMT) renforce son partenariat avec Ryanair. Dans ce sens, les deux parties ont signé un accord stratégique à travers lequel la compagnie aérienne entend investir 200 millions de dollars pour renforcer...

Sauvetage de Rayan : Israël aurait proposé son aide au Maroc

Israël aurait proposé de mettre son expérience en matière de sauvetage d’urgence au service du Maroc pour sauver Rayan, le petit garçon tombé accidentellement dans un puits et qui a finalement rendu l’âme samedi après cinq jours durant lesquels des moyens...

Fruits et légumes : pourquoi les prix s’envolent au Maroc ?

Les prix des légumes et des fruits ont connu une augmentation dans quasiment tous les marchés au Maroc, à l’instar d’autres denrées alimentaires. Comment expliquer une telle hausse ?