Les Marocains face à de nouvelles restrictions

24 juillet 2021 - 15h00 - Ecrit par : A.T

L’ensemble des mesures restrictives annoncées par le gouvernement en vue de lutter contre la propagation du Covid-19 et de ses variants sont entrées en vigueur depuis hier, le vendredi 23 juillet. Les Marocains devront s’y plier sous peine de forte amende ou de passage devant la justice.

Conformément aux recommandations du Comité technique et scientifique et compte tenu de la hausse inquiétante du nombre des contaminations et des décès enregistrés ces derniers jours, les autorités marocaines ont réinstauré les restrictions, juste après l’Aid Al Adha, indique un communiqué du gouvernement.

Ces mesures portent sur l’interdiction des déplacements nocturnes à travers tout le Royaume de 23h à 04h30, à l’exception des personnes exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels et celles représentant des cas médicaux urgents.

En outre, les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d’une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes, en plus de l’interdiction des fêtes et mariages, ainsi que des obsèques, avec un maximum de 10 personnes lors des cérémonies d’enterrement.

A lire : Flambée des cas de Covid-19 : El Othmani décrit une situation « inquiétante »

Ces mesures concernent également le respect d’un maximum de 50 % de la capacité d’accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques, alors que les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent dépasser 50 personnes, avec l’obligation de disposer d’une autorisation délivrée par les autorités locales en cas de dépassement de ce nombre, ajoute le communiqué.

Tout en soulignant que le danger de la propagation de la pandémie est toujours présent et continu, surtout après l’apparition de nouveaux variants dans le Royaume, le gouvernement note que la conjoncture exige le strict respect de toutes les orientations des autorités publiques et de l’ensemble des mesures de prévention adoptées par les autorités sanitaires.

Tags : Ministère de la Santé - Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

« Le variant Delta connaît une flambée au Maroc »

Un membre du comité national scientifique et technique affirme que « le variant Delta connaît une flambée au Maroc  ». Il attribue notamment l’augmentation continue des cas de...

Recrudescence Covid-19 : le gouvernement marocain exhorte au strict respect des dispositions restrictives

La recrudescence des cas positifs au Covid-19 au Maroc durant les deux dernières semaines préoccupe le ministère de la Santé. Aussi, appelle-t-il à plus de vigilance et à un plus...

Le Maroc va-t-il lever les restrictions sanitaires liées au Covid-19 ?

Le Maroc pourrait lever progressivement les mesures de restrictions sanitaires comme l’ont déjà fait certains pays notamment les États-Unis et la France. Dans ce sens, un plan est...

Nouveau variant du coronavirus : le Maroc prend de nouvelles mesures restrictives

Les passagers en provenance d’Australie, du Brésil, d’Irlande et de Nouvelle-Zélande sont désormais interdits d’entrée sur le territoire marocain. Cette décision des autorités fait...

Nous vous recommandons

Le Maroc veut acquérir 36 hélicoptères BELL-412 EPI

Le Maroc envisage d’acquérir 36 hélicoptères polyvalents de type BELL-412 EPI, auprès de la société américaine Bell Textron Inc. Il s’agit d’appareils de dernière génération qui viendront renforcer la flotte d’hélicoptères des Forces royales air...

Sahara : la réponse sèche d’Omar Hilale à l’Algérie

Le Maroc a réagi officiellement aux propos du nouveau ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, relatives au Sahara marocain, durant le débat général de la réunion ministérielle du Mouvement des Non-Alignés...

La Russie accusée d’être derrière la suspension du traité d’amitié algéro-espagnol

Le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, accuse la Russie d’avoir encouragé l’Algérie à suspendre les échanges commerciaux avec l’Espagne.

Algésiras : la police débordée après la reprise du trafic maritime avec le Maroc

Un syndicat de la police alerte à nouveau sur le manque de personnel pour faire efficacement face à l’afflux important de Marocains résidant en Europe qui passeront par Algésiras avec leurs véhicules pour se rendre au Maroc cet été dans le cadre de...

Fin de cavale pour l’un des plus célèbres trafiquants de drogue de Beni Mellal

Les gendarmes de Zaouiat Cheikh ont réussi à interpeller un dangereux trafiquant de drogue activement recherché, mettant ainsi fin à sa longue cavale. Au total, 20 mandats d’arrêt à l’échelle nationale avaient été émis contre...

Abdellatif Hammouchi en deuil

Le patron de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) est en deuil. Abdellatif Hammouchi a perdu sa mère, jeudi 12 août 2021.

Zapatero invite Sanchez à rétablir les relations avec le Maroc

L’ancien Chef du gouvernement espagnol, Jose Luis Rodriguez Zapatero, a demandé au gouvernement de Pedro Sanchez de « tout mettre en œuvre pour rétablir de bonnes relations avec le Maroc le plus rapidement possible...

Algérie : Said Chanegriha accuse à nouveau le Maroc

Le chef de l’armée algérienne Said Chanegriha a, une fois encore, mis en garde le Maroc qui, selon lui, multiplie sa provocation envers l’Algérie.

Adil, tabassé violemment et laissé pour mort

Adil, un jeune homme de 20 ans a été roué de coups par 15 individus et laissé pour mort près du terril de Quaregnon (Belgique). Ses agresseurs ont brûlé la camionnette qu’il conduisait pour effacer les traces. La victime et sa mère sont encore sous le...

L’AMPL est morte, vive la MALPA

Sur les ruines de l’Association marocaine des Pilotes de Ligne dissoute, un groupe de pilote marocains a décidé de créer une entité représentative basée en France dénommée MALPA (Moroccan AirLine Pilots...