« Le variant Delta connaît une flambée au Maroc »

15 juillet 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un membre du comité national scientifique et technique affirme que « le variant Delta connaît une flambée au Maroc  ». Il attribue notamment l’augmentation continue des cas de contamination à la « propagation rapide » de ce variant.

« L’incidence élevée du taux de contamination est un phénomène normal au cours de cette période, compte tenu de l’entrée de nouvelles mutations du virus au Maroc, en particulier le variant Delta. […] En suivant la situation épidémiologique au Maroc, on peut dire que 40 % des causes sont liées au relâchement dans le respect des mesures de précaution, et 60 % sont relatives à la propagation rapide du variant Delta », explique à TelQuel sous couvert d’anonymat un membre du comité national scientifique et technique en charge du suivi de la pandémie de Covid-19.

À lire : Covid 19 : évolution inquiétante du variant Delta au Maroc

Le spécialiste a évoqué un problème auquel sont confrontés les laboratoires qui travaillent pour la détection du virus. Il s’agit du manque de moyens nécessaires pour étudier la propagation des variants. «  […] Nos laboratoires ne peuvent pas détecter plus de 5 génomes, contrairement aux laboratoires britanniques ou chinois par exemple qui peuvent identifier 3000 à 5000 génomes au cours d’un seul processus d’analyse », fait-il savoir, insistant que « le variant Delta connaît une flambée au Maroc ».

Selon ce membre du comité national scientifique et technique, « il y a une différence de symptômes entre la souche originale du Covid et le variant Delta ». « Le premier cas ne provoque pas d’écoulement nasal et c’est une toux sèche, mais le second est complètement similaire aux symptômes de la grippe saisonnière. Lorsque des personnes sont infectées, en particulier les personnes vaccinées, elles croient qu’elles ne le sont pas. Elles se rétablissent au bout de 3 ou 4 jours, mais après avoir transmis le virus », explique-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : Aït Taleb insiste sur le port de masque obligatoire

Le Maroc a renoué malheureusement avec les taux de contaminations très élevés, suscitant la sortie médiatique du ministre de la Santé. Il appelle les Marocains à une prise de...

Les Marocains face à de nouvelles restrictions

L’ensemble des mesures restrictives annoncées par le gouvernement en vue de lutter contre la propagation du Covid-19 et de ses variants sont entrées en vigueur depuis hier, le...

Guelmim : un hôpital de campagne pour faire à la flambée des cas de Covid-19

Un hôpital de campagne est en construction à Guelmim-Oued Noun pour faire face à l’explosion de cas de Covid-19 que connait toute la région.

Covid-19 au Maroc : flambée des cas de contamination en 15 jours

En deux semaines, le Maroc a enregistré une hausse très importante du nombre de cas positifs au Covid-19. L’annonce a été faite ce mardi par le ministère de la Santé dans son...

Ces articles devraient vous intéresser :

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.