Après la cocaïne, du crack saisi à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

17 août 2014 - 16h19 - Maroc - Ecrit par : Fouad Boumnadel

La police judiciaire de l’aéroport Mohammed V de Casablanca a saisi, le 12 août dernier, dix kilos de crack, un dérivé très puissant de la cocaïne, dissimulés soigneusement dans trois valises appartenant à un ressortissant Angolais.

En provenance de São Paulo au Brésil, ce passeur de drogue, ou mula (mule), selon l’appellation d’usage en Amérique Latine, était donc chargé de transporter cette marchandise à des trafiquants de stupéfiants à Kinshasa la capitale congolaise, selon la police.

Deux autres ressortissants Guinéens transportant 15 capsules de cocaïne dans leur estomac ont été également arrêtés par les services de sécurité de l’aéroport Mohammed V. Ils ont été aussitôt conduits à l’unité médicale de l’aéroport pour être soumis à une opération d’extraction de ces capsules.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue, en attendant d’être présentés devant le tribunal de première instance de Casablanca. A noter que des experts américains de lutte contre les stupéfiants étaient présents lors de cette opération.

Yassine Chaoui, chef de la brigade de lutte contre le trafic international de drogue de l’aéroport, a déclaré au micro de 2M que "grâce à la vigilance des services de sécurité et aux moyens logistiques dont dispose la direction générale de la sûreté nationale, plus de 80 personnes ont été arrêtés durant ces trois derniers mois pour trafic international de drogue".

Durant cette même période, plus de 280 kilos de cocaïne ont été saisis, précise ce responsable. Des sources officielles citées par Medi1 TV affirment que le Maroc a démantelé 98 réseaux de trafic de drogue durant les six premiers mois de l’année 2014.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Drogues - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Aéroport Mohammed V Casablanca

Ces articles devraient vous intéresser :

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Des ennuis judiciaires pour deux anciens ministres (15 milliards de DH en jeu)

L’Association marocaine de la protection des deniers publics vient de déposer une plainte devant la justice contre deux anciens ministres de la Jeunesse et des sports et d’autres responsables pour avoir dilapidé environ 15 milliards de dirhams.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.