Recherche

Un crime de sang odieux secoue Casablanca pendant le confinement

© Copyright : DR

1er mai 2020 - 19h30 - Société

Une mère de famille a poignardé froidement ses trois enfants, avant de tenter de se suicider. Cela s’est passé jeudi à Casablanca.

Les crimes s’enchaînent au Maroc pendant le confinement. Le drame qui a attristé tout le quartier de Hay Hassani à Casablanca, est survenu ce jeudi dans l’après-midi.

Les trois frères ont été retrouvés morts, les artères de leurs poignets tranchées par un objet contondant, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Selon la DGSN, les techniciens de la scène du crime et les officiers de la police judiciaire ont également examiné la mère des trois victimes, retrouvée inconsciente, avec des blessures au niveau du poignet et du ventre, infligées par le même objet tranchant.

L’auteure du crime de sang aurait également laissé un manuscrit pour justifier son acte commis suite à des différends familiaux. Outre l’arme du crime, des médicaments soupçonnés d’avoir été utilisés pour droguer les enfants avant de les assassiner, ont été également saisis.

Après les constats d’usage, les dépouilles des jeunes victimes ont été transférées à la morgue alors que la maman a été placée sous surveillance médicale à l’hôpital. Quant au mari, il a déjà été soumis à des interrogatoires pour les besoins de l’enquête ouverte sous la supervision du parquet compétent.

Mots clés: Casablanca , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) , Homicide , Décès

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact