Un conflit conjugal à l’origine du triple infanticide de Casablanca

3 mai 2020 - 12h30 - Maroc - Ecrit par : I.L

Les trois jeunes enfants, froidement assassinés par leur propre mère, sont décédés jeudi, en raison des conflits conjugaux entre leurs deux parents. Ils ont été drogués par leur maman qui a ensuite tailladé les veines de leurs poignets avec un objet contondant.

On en sait un peu plus sur le crime odieux qui a secoué la ville de Casablanca jeudi. Après quelques jours de surveillance médicale, la maman est sortie du coma profond dans lequel elle était plongée après sa tentative de suicide.

Selon le quotidien Assabah, la présumée coupable, jeune femme au foyer, était constamment en conflit avec son mari. Les multiples médiations de leurs proches respectifs n’ont pas permis d’éviter le divorce. Sans pour autant rompre les liens, le mari avait continué à subvenir aux besoins de la famille qui vivait dans un appartement luxueux de la localité.

Tout est parti de la dernière violente dispute que le couple a eu et qui s’est tristement terminé. N’en pouvant plus, elle a décidé de se tuer et de tuer ses trois garçons.

Malheureusement, les trois victimes, droguées par leur mère qui leur a ensuite tailladé les veines des poignets, sont décédées dans leur profond sommeil. Les multiples tentatives de la maman pour se donner la mort sont restées vaines. Elle a été retrouvée inconsciente, quelques heures plus tard à côté de ses enfants de 9, 7 et 3 ans, jeudi dernier dans son appartement du quartier Hay El Hassani. Elle s’était coupée les veines et a tenté de s’éventrer avec un outil tranchant, après avoir avalé des barbituriques et laissé un message d’adieu.

Transportée d’urgence à l’hôpital de Hay El Hassani, elle n’a eu la vie sauve qu’après son transfert au centre hospitalier Ibn Rochd où elle a été admise en réanimation. Désormais sortie du coma, elle a été placée en garde à vue pour les besoins de l’enquête. Quant à son mari, il a également subi un long interrogatoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Femme marocaine - Homicide - Arrestation

Aller plus loin

Un Français condamné à 30 ans de prison au Maroc

L’auteur d’un double infanticide survenu en novembre 2022, un ressortissant français, a été condamné à une peine de 30 ans de prison par la cour d’appel de Marrakech. Ancien...

Tiznit : elle tue son enfant et incrimine son ex-mari

Les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté une mère accusée d’avoir tué son enfant de deux ans dans la province de Tiznit.

Maroc : il tue son père à cause d’un héritage

Un jeune homme a froidement assassiné son père, vendredi à l’aide d’une arme blanche à Khenifra.

Geneviève Lhermitte euthanasiée, 16 ans après avoir tué ses cinq enfants

Condamnée en 2008 à la réclusion à perpétuité pour le meurtre de ses cinq enfants, Geneviève Lhermitte est décédée à 56 ans le 28 février dernier. Marié à l’époque des faits au...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : crise du célibat féminin

Au Maroc, le nombre de femmes célibataires ne cesse d’accroître, avec pour conséquence la chute du taux de natalité. Quelles en sont les causes ?

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Maroc : Les femmes toujours "piégées" malgré des avancées

Le Maroc fait partie des pays de la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui travaillent à mettre fin aux restrictions à la mobilité des femmes, mais certaines pratiques discriminatoires à l’égard des femmes ont encore la peau dure. C’est ce...

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Le Maroc confronté à la réalité des violences sexuelles

Les femmes marocaines continuent de subir en silence des violences sexuelles. Le sujet est presque tabou au Maroc, mais la parole se libère de plus en plus.