La croissance marocaine bouleversée par la guerre en Ukraine et la pandémie

31 juillet 2022 - 07h40 - Economie - Ecrit par : A.T

En 2023, l’économie marocaine resterait impactée par les effets de la pandémie et la guerre en Ukraine. Le Centre marocain de conjoncture (CMC) a affirmé que le taux de croissance devrait se situer autour de 5,4 %.

Dans une note sur sa dernière publication mensuelle intitulée « La croissance économique : Contraintes et capacités de résilience », le centre a indiqué qu’à l’instar des grandes économies mondiales, les multiples chocs ont frappé le Maroc, provoquant des effets dévastateurs.

Selon les prévisions, toutes les économies du monde continueraient à subir à l’année prochaine, les affres des effets de la pandémie et des retombées néfastes de la guerre en Ukraine et de ses prolongements, relève la note.

A lire : Le secteur bancaire marocain devrait reprendre des couleurs dès 2023

« L’année 2023 serait un exercice foncièrement singulier entouré de fortes zones d’ombre et d’incertitudes à un tel point qu’un grand nombre de difficultés se sont mises au travers de l’anticipation des performances macro-économiques », a prévenu le centre.

Pour atténuer les effets de cette conjoncture sur les populations, le CMC préconise de lutter contre l’inflation sans pénaliser la reprise et, d’autre part d’aider les populations vulnérables pénalisées par la hausse des prix tout en reconstituant une marge de manœuvre budgétaire. Il recommande également de miser sur l’Économie Bleue, qui constitue selon lui, un levier de développement économique et du bien-être des populations.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Croissance économique - Centre marocain de conjoncture (CMC) - Crise économique

Aller plus loin

Le tourisme halal repartira en 2023

Le tourisme halal est l’un des secteurs les plus touchés par la pandémie de Covid-19 en raison des mesures restrictives liées aux voyages. L’agence de consulting spécialisée...

Le Maroc pourrait atteindre dès 2023 le nombre de touristes pré-pandémie

Le Maroc pourrait atteindre 13 millions de touristes d’ici 2023, soit le chiffre d’avant la crise sanitaire liée au Covid-19. C’est du moins ce que prévoit un responsable du...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

Le secteur bancaire marocain devrait reprendre des couleurs dès 2023

En 2020, la rentabilité du secteur bancaire a été secouée par plusieurs problèmes liés à la crise sanitaire. Pour mieux comprendre la situation, l’agence de notation Moody’s...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Croissance économique du Maroc : voici les chiffres de la Banque mondiale

L’économie marocaine devrait croître de 2,5 % cette année avant d’enregistrer 3,3 % en 2024, selon les derniers chiffres publiés par la Banque mondiale. Ces chiffres sont principalement dus à la résilience du secteur du tourisme et de l’industrie...

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Maroc : le HCP prévoit une croissance de 1,4 % au 4ᵉ trimestre 2022

Pour le 4ᵉ trimestre 2022, l’activité économique connaîtra une croissance de 1,4 %, selon les données publiées par le Haut commissariat au plan (HCP) dans sa note de conjoncture du troisième trimestre 2022.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...