La Banque mondiale alerte sur le risque de « stress hydrique » et de sécheresse au Maroc

25 juillet 2022 - 11h40 - Ecrit par : A.P

Le Maroc est menacé par le « stress hydrique », des déficits pluviométriques réguliers et la sécheresse, a alerté la Banque mondiale qui souligne que ces facteurs auront « à long terme » un impact « grave » sur l’économie du royaume.

La grave sécheresse, le ralentissement de l’économie mondiale, aggravé par les effets de la guerre en Ukraine, affecteront la croissance du Produit intérieur brut (PIB) du Maroc, qui passera de 7,9 % en 2021 à 1,3 % en 2022, a indiqué la Banque mondiale dans une note.

« Le Maroc est l’un des pays les plus touchés au monde par le stress hydrique. Les événements récents ont montré que les solutions techniques ne suffisent pas à protéger l’économie contre les chocs climatiques », a déclaré Jesko Hentschel, le directeur des opérations pour le Maghreb et Malte de l’Organisation dans un communiqué cité par la note, soulignant la nécessité d’engager des réformes pour promouvoir une consommation « efficace et plus rationnelle » des ressources en eau.

À lire : Sécheresse : la Banque mondiale apporte son soutien au Maroc

Entre 1960 et 2020, les ressources en eau du Maroc sont passées de 2 560 mètres cubes à 620 mètres cubes par personne et par an. Une situation qui a conduit le royaume dans un « stress hydrique structurel », explique la note, ajoutant que le Maroc a multiplié par dix sa capacité de stockage de l’eau au cours de la même période en construisant plus de 120 barrages.

Le ministre de l’Équipement et de l’eau, Nizar Baraka, a précisé lundi au parlement que la rareté de l’eau est due au faible niveau de la nappe phréatique, qui chute de 2 à 3 mètres par an, et à la baisse du niveau de l’eau stockée dans les réservoirs, qui est passé de 9,4 milliards de mètres cubes en 2018 à 4,7 milliards de mètres cubes cette année. En décembre, le gouvernement marocain a approuvé un plan d’urgence qui prévoit la mise en place d’usines de dessalement d’eau de mer et le forage de nouveaux puits.

Tags : Eau - Banque mondiale

Aller plus loin

Forte sécheresse en France : les musulmans appelés à l’aide

Depuis quelques semaines, toute la France est en alerte sécheresse. Le gouvernement a pris des mesures urgentes. En parallèle, les musulmans sont invités à organiser des prières...

Le Maroc vit sa pire sécheresse depuis 30 ans

Le Maroc connaît actuellement un été plus chaud et plus sec que d’habitude, avec des vagues de chaleur successives qui ont provoqué des incendies dans différentes provinces. C’est...

Une station de dessalement géante construite à Casablanca

Le Plan national de l’eau intègre l’installation de stations de dessalement d’eau de mer dans plusieurs villes dont Casablanca où seront produits 300 millions de mètres cubes d’eau...

Sécheresse : la Banque mondiale apporte son soutien au Maroc

La Banque mondiale veut accorder au Maroc un financement pour atténuer les effets de la sécheresse. Un important projet d’irrigation est en cours d’approbation par le conseil de...

Nous vous recommandons

Vers l’augmentation du salaire minimum au Maroc

À la veille de la journée internationale des travailleurs, gouvernement et syndicats semblent parvenir à des propositions concrètes, après plusieurs rounds de dialogue. Un accord pourrait être bientôt paraphé par les deux parties, en vue de décrisper la...

Béni Mellal veut séduire les MRE

Après une série de mutations opérées pour rendre attractive la région de Béni Mellal, le Centre régional d’investissement (CRI) Béni Mellal-Khénifra a organisé une opération de séduction auprès des MRE. À cet effet, une communication est faite dans le but de...

Maroc : condamné à deux ans de prison pour vol d’oeufs

La cour d’appel de Marrakech a condamné un ancien ouvrier du parlementaire Abdellatif Zaim, accusé de vols d’œufs, à deux ans de prison, dont un an ferme.

Près de 70% des Marocains défavorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie

En tout, 67 % des Marocains ne sont pas favorables à l’ouverture des frontières avec l’Algérie, un souhait exprimé par le roi Mohammed VI dans le discours prononcé à l’occasion de la fête du trône le 31 juillet. C’est ce que révèle un sondage en ligne proposé...

La France refuse le visa à des médecins marocains

Des médecins marocains se sont vus refuser un visa d’entrée en France, alors qu’ils devaient participer à une activité scientifique tenue du 7 au 9 mai à Paris.

Fête du trône 2015 : Discours du roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a affirmé dans un discours prononcé aujourd’hui à l’occasion de la fête du Trône sa volonté de voir tous les citoyens profiter des richesses de la nation. "Notre ambition pour rendre heureux Notre peuple est sans limites", a indiqué le...

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

L’Espagne derrière l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão

Le Portugal justifie l’annulation de la ligne maritime Tanger-Portimão par l’entrée en couvre-feu de la ville. Mais cette annulation s’explique aussi par la pression que l’Espagne a exercée sur le pays, le Maroc l’ayant écarté de l’opération Marhaba...

Laila Charani et Ned Nwoko ont divorcé

Laila Charani, la cinquième épouse de Ned Nwoko, a annoncé mardi sur Instagram, son divorce. La top model marocaine n’a pas accepté les dernières escapades de l’homme d’affaires nigérian avec l’actrice Regina...

La joie des touristes après la reprise des liaisons maritimes entre Sète et le Maroc

La reprise du trafic maritime de passagers avec véhicules entre Sète et le Maroc a repris le 18 avril 2022. Un événement qui sème la joie dans le cœur des touristes, des passagers et des associations qui attendaient ce moment depuis plus de deux...