Cybersécurité : un géant allemand veut s’installer au Maroc

26 mars 2024 - 14h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

La société allemande Hornetsecurity, leader mondial en cybersécurité, envisage de s’implanter au Maroc, et plus précisément à Casablanca. Elle ambitionne d’aider les entreprises marocaines à se protéger contre les cyberattaques.

Hornetsecurity prévoit d’ouvrir une filiale au Maroc pour proposer ses services de sécurité numérique (sauvegarde, gestion des autorisations d’accès, conformité des données, sécurité des mails, etc.) aux entreprises. La filiale marocaine du géant allemand de cybersécurité servira de pont vers le reste de l’Afrique. Elle sera dirigée par Yasmina Benchekroun, une experte qui avait accompagné la multinationale à s’installer aux États-Unis, fait savoir Challenge.

À lire : Cyberdéfense : la ruée des entreprises israéliennes vers le Maroc

Ce projet d’implantation au Maroc est conduit par Daniel Hoffman et Daniel Blank, en charge de l’internationalisation de Hornetsecurity. Avec le Maroc en Afrique, le groupe est désormais présent dans 31 pays en Asie, en Amérique, en Europe et en Australie. Avant cette opération, Hornetsecurity avait accompagné des investisseurs britanniques à s’installer au Maroc, puis à diriger leur filiale spécialisée dans la transformation numérique des entreprises.

À lire : Le fisc marocain tente de se protéger contre les cyberattaques

En choisissant de s’implanter au Maroc, Hornetsecurity ambitionne d’aider les entreprises marocaines à se protéger contre les cyberattaques, un phénomène devenu récurrent dans le royaume. La multinationale vient de racheter le groupe français Vade, dont le produit contre les cyberattaques par emails, notamment les logiciels malveillants spear phishing et phishing, a fait ses preuves au niveau mondial.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Informatique - Internet

Aller plus loin

Cybersécurité : Israël devrait apporter son aide au Maroc

Les directeurs de la cybersécurité du Maroc, des Émirats arabes unis et de Bahreïn ont été invités à Tel-Aviv pour participer à la conférence CyberTech Global 2023 qui se...

Le fisc marocain tente de se protéger contre les cyberattaques

La Direction générale des impôts mise sur la transformation numérique pour renforcer son dispositif de cybersécurité. Elle a dans ce sens lancé un appel d’offres pour...

L’Algérie derrière la cyberattaque contre la Map ?

L’Agence de presse marocaine MAP a été la cible d’une attaque par déni service (DDOS) en début de semaine. Celle-ci intervient quelques jours à peine après celle qui a touché...

Maroc : les cartes SIM anonymes seront désactivées

Dans le cadre du renforcement de la lutte contre la cybercriminalité, les opérateurs télécoms sont tenus d’identifier tous leurs abonnés, a récemment annoncé Ghita Mezzour,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Maroc : fin des frais pour le paiement des factures sur internet

Les opérateurs économiques qui continuaient à prélever les frais de service à leurs clients lors des règlements des factures par voie électronique, ont mis fin à cette pratique, a annoncé mardi le Conseil de la concurrence.