Dakhla : gros investissement britannique en vue ?

20 juillet 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Des investisseurs britanniques effectuent actuellement une mission à Dakhla, à la recherche d’opportunités dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, notamment dans le domaine des énergies renouvelables.

« Nous envisageons de réaliser un grand projet d’énergie renouvelable produisant de l’hydrogène vert et l’ammoniac dans les provinces du sud du Maroc », a déclaré à L’Économiste, Brannan Tempest, le PDG du Groupe Oblin, spécialisé dans l’ingénierie, l’approvisionnement et la construction de systèmes solaires photovoltaïques et d’éoliennes, à la tête de la délégation d’investisseurs britanniques.

À lire : Énergies renouvelables : une dizaine d’entreprises espagnoles au Maroc

Pour Tempest, la disponibilité du vent et l’abondance du soleil sont autant d’avantages pour investir dans ce domaine à Dakhla. « Nous sommes prêts à lancer notre projet » qui permettra la création de 5 000 emplois, a-t-il ajouté. Le responsable a également annoncé la mise en place d’une nouvelle zone industrielle verte au profit des fabricants de panneaux solaires photovoltaïques et des pales de turbine éolienne.

À lire : Les entreprises françaises veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc

La délégation a démarré sa mission mardi par une rencontre avec Lamine Benomar, le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, gouverneur de la province d’Oued Eddahab. À cette occasion, l’autorité a exposé aux investisseurs la nouvelle dynamique de développement en cours dans la région. Les investisseurs britanniques ont également eu une séance avec le président du Conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, El Khattat Yanja, au cours de laquelle les progrès significatifs réalisés dans la région leur ont été présentés.

Sujets associés : Investissement - Grande-Bretagne - Dakhla - Energie solaire

Aller plus loin

Énergies renouvelables : une dizaine d’entreprises espagnoles au Maroc

Le secteur des énergies renouvelables, en pleine croissance au Maroc, suscite l’intérêt des entreprises espagnoles dont une dizaine se rendra la semaine prochaine dans le...

Londres : une Marocaine sacrée meilleure Analyste financière 2023

La Marocaine Lamiaa Chaâbi, fille de l’homme d’affaires Mohsen Chaâbi et petite-fille de Haj Miloud Chaâbi, a été sacrée Meilleure analyste financière en investissement de...

Les entreprises françaises veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc

Les entreprises françaises manifestent de plus en plus leur intérêt à investir dans le secteur des énergies renouvelables au Maroc.

Le Maroc veut devenir une « destination pour les énergies renouvelables »

Le Maroc ambitionne de devenir une « destination pour les énergies renouvelables ». Dans ce sens, une bagatelle de 5,2 milliards de dollars dans des projets d’énergie solaire a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Le Maroc, nouveau leader mondial des énergies renouvelables ?

Le Maroc se positionne en leader mondial des énergies renouvelables. C’est du moins ce qu’affirme le think tank Policy Center for the New South (PCNS).

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Maroc : voici les priorités du fonds Mohammed VI pour l’investissement

Pour réussir sa mission, le directeur général du Fonds Mohammed VI pour l’investissement, Mohamed Benchaâboun, a défini ses priorités et son mode de fonctionnement, qui ont été dévoilés lors de son premier Conseil d’administration.

Cannabis : des entreprises étrangères attendent leur autorisation au Maroc

Suite à l’adoption du projet de loi sur l’usage légal du cannabis, plusieurs investisseurs étrangers manifestent leur intérêt pour investir dans ce domaine au Maroc. Plus d’une dizaine d’entre eux attendent leurs autorisations, selon le député...

Le Groupe Bel cède ses parts dans Safilait

Le groupe laitier français Bel Group, actionnaire majoritaire dans la société marocaine Safilait, a annoncé la cession de ses parts à l’acteur laitier polonais Polmlek. Le montant de la transaction n’est pas connu.

Le Maroc a déjà investi 25 millions d’euros dans l’exploration pétrolière cette année

Le Maroc, à travers l’Office national marocain des hydrocarbures (ONHYM), a investi, entre janvier et septembre, 275 millions de dirhams (25 millions d’euros) dans l’exploration pétrolière.

Maroc : une subvention pour renouveler les camions

Dans le cadre de la relance du programme de renouvellement du parc du transport routier, le gouvernement a annoncé le déblocage d’un budget de 500 millions de dirhams pour la période 2022-2023.

Le Français Faurecia va créer 1400 nouveaux emplois au Maroc

L’entreprise française Faurecia, spécialisée dans la fabrication d’équipements automobiles, va renforcer sa présence au Maroc, à travers la création d’une nouvelle usine à Salé. Dans ce sens, un protocole d’accord a été signé entre le groupe et l’État.

Gazoduc Maroc – Nigeria : le groupe russe OMK ne veut pas investir dans le projet

Les informations selon lesquelles, le groupe russe OMK, spécialisé dans la métallurgie, était impliqué dans le financement du projet de gazoduc Maroc – Nigeria, sont fausses. La direction a apporté un démenti, niant toute intention d’investir dans ce...