Le Danemark ordonne l’expulsion d’Abdelali « Crabman » Achahbi

6 février 2022 - 18h20 - Ecrit par : A.P

Le Danemark vient de rejeter la demande d’asile de l’activiste marocain, Abdelali Achahbi, dit « Crabman », connu pour ses satires politiques contre la monarchie marocaine sur YouTube. Les autorités du pays lui ont également notifié son expulsion immédiate.

Achahbi, 35 ans, est un artiste et programmeur de formation qui vit au Danemark depuis 2010. Après le printemps arabe, Achahbi est devenu le co-fondateur d’un mouvement républicain promu par des Marocains résidant à l’étranger. À ce titre, il a commencé par critiquer la politique marocaine et ses acteurs sur sa page Facebook suivie par plus de 120 000 abonnés, selon ses dires, ainsi que sur sa page YouTube créée en 2019 qui compterait 30 200 abonnés.

« Au Maroc, nous avons une monarchie absolue, vous ne pouvez pas critiquer le roi », explique-t-il à Noticias de Alava, depuis Herning, sa ville de résidence, déplorant les violations des droits de l’homme au Maroc, et notamment la liberté d’expression.

À lire : Le Danemark expulse un Marocain condamné pour terrorisme

« Craban » affirme avoir reçu des menaces de la part des autorités marocaines. Dans sa demande d’asile, il indique qu’il a été menacé par des cyber-agents marocains et aurait fait l’objet d’une campagne de diffamation activée par Hani abu Zaid, qui serait, selon lui, un proche du ministère marocain des Affaires étrangères. Ce dernier l’aurait accusé d’être un homosexuel, un acte puni au Maroc, et lui aurait souligné que la satire sur le monarque est passible de prison.

À lire : La Cour européenne valide l’expulsion d’un Marocain par la France

Malgré ces preuves, les autorités danoises de l’immigration ont rejeté sa demande d’asile il y a deux mois, relevant qu’il avait quitté le Maroc sans difficulté, que sa demande d’asile date de 2020 et que ses « activités » sur les réseaux sociaux ne sont pas si menaçantes au point qu’il risque un emprisonnement s’il retourne dans son pays. Ce sont des « suppositions », ont tranché les autorités danoises. « Je me sens abandonné. Je suis bien intégré dans la société danoise, je crois en ses valeurs. Je ne suis pas musulman, je n’ai aucune valeur en commun avec l’État marocain », déplore Achahbi.

Tags : Expulsion - Danemark

Aller plus loin

Le Danemark expulse un Marocain condamné pour terrorisme

Après avoir été déchu de sa nationalité danoise en 2015, le Marocain Saïd Mansour vient d’être expulsé au Maroc où il sera placé en détention.

Vendée : un Marocain évite de peu son expulsion au Maroc

La justice a condamné un Marocain de 25 ans résidant à Saint-Gilles-Croix-de-Vie à 14 mois de prison ferme pour trafic de cannabis et de cocaïne. Il a été conduit en maison d’arrêt à...

La Cour européenne valide l’expulsion d’un Marocain par la France

La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a jugé que la France n’a pas violé la Convention européenne des droits de l’Homme en refusant d’accorder l’asile à un Marocain qui en...

La justice espagnole ordonne l’expulsion de militants du Hirak

Jamal Mohamed Mouna et Jawhari, deux militants issus du Hirak du Rif poursuivis par le Maroc, ont embarqué il y a quelques jours à bord d’un bateau de fortune pour rejoindre le...

Nous vous recommandons

Le roi Mohammed VI bientôt en Israël ?

Lors de sa visite historique au Maroc, le ministre israélien des Affaires étrangères a remis une lettre du président israélien Isaac Herzog à son homologue Nasser Bourita qui exprime son souhait de rencontrer le roi Mohammed VI «  prochainement ...

Maroc-Espagne : les travaux du tunnel vont démarrer en 2030

Les travaux du tunnel qui reliera l’Espagne et le Maroc sous le détroit de Gibraltar, pourraient démarrer en 2030. L’infrastructure devrait être connectée au gazoduc Nigeria-Maroc destiné à acheminer du gaz du Nigeria vers...

Panique dans le nord du Maroc après un tremblement de terre

La terre a tremblé vendredi 20 mai en début d’après-midi dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, où une secousse tellurique de magnitude de 5,2 degrés a été enregistrée sur l’échelle de Richter. Ce tremblement de terre a déclenché un vent de panique parmi la...

Règlement de la crise Maroc-Espagne : « Il n’y a aucun médiateur »

Le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani a apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle médiation entre le Maroc et l’Espagne pour régler la crise diplomatique entre les deux pays.

CAN 2022 : grosse prime pour les joueurs marocains

La Fédération royale marocaine de football (FRMF) a décidé d’attribuer de belles primes à tous les joueurs pour chaque tour de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2022).

Des photos de Naima Jillal torturée retrouvées sur le téléphone de Ridouan Taghi ?

Aux Pays-Bas, la police affirme avoir retrouvé plusieurs photos de Naima Jillal, nue et torturée, sur le téléphone de Ridouan Taghi, l’un des leaders de la Mocro Maffia poursuivi pour plusieurs assassinats avec 16 complices, dans le cadre du procès...

Soluna donne des nouvelles du project éolien-blockchain à Dakhla

Installée à Dakhla pour engager le royaume sur une voie durable dans les domaines des énergies renouvelables et informatique, la société Soluna Technologies, Ltd. s’appelle désormais Harmattan Energy, Ltd. Un changement de nom qui intervient après que...

Belgique : les vraies raisons de l’expulsion de l’imam Mohamed Toujgani

Sammy Mahdi, secrétaire d’État à l’asile et à la migration, a retiré le permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, la plus grande de Belgique. Quid des raisons ...

Les constructeurs automobiles quittent l’Ukraine pour le Maroc

L’industrie automobile fait rayonner le Maroc à travers le monde. Le secteur a le vent en poupe, accéléré par la délocalisation de plusieurs industriels qui ont fui la guerre en Ukraine pour s’installer au...

L’exploration pétrolière à Tarfaya va générer 100 milliards d’euros au Maroc

Le Maroc pourrait gagner plus de 100 milliards d’euros, soit l’équivalent de son Produit intérieur brut (PIB) actuel, dans l’exploration pétrolière à Tarfaya, près des îles Canaries.