La Chine affirme que le militant ouïghour arrêté au Maroc est un radicalisé

12 janvier 2022 - 19h00 - Monde - Ecrit par : A.P

Les autorités chinoises soutiennent que le militant ouïghour, Yidiresi Aishan, arrêté au Maroc et en attente d’extradition vers la Chine, s’est radicalisé lors de son cursus dans une université de Pékin.

La Cour de cassation de Rabat a ordonné l’extradition vers la Chine du militant ouïghour, arrêté en juillet dernier au Maroc et accusé par le pays asiatique d’appartenir à une organisation terroriste, fait savoir EFE, précisant que la décision du gouvernement marocain, qui a le dernier mot en matière d’extradition, est attendue.

Les organisations de défense des droits de l’homme ne sont pas pour une extradition d’Aishan vers la Chine, car il pourrait y être victime de tortures. Lors de l’audience d’extradition, Aishan avait déclaré qu’il serait exécuté une fois remis à la Chine, et que le mandat d’arrêt émis ainsi que les accusations portées contre lui sont liés à sa religion musulmane.

À lire : Le Maroc va extrader un militant ouïgour

Les autorités chinoises affirment dans leur acte d’accusation qu’Aishan s’est radicalisé lorsqu’il suivait des cours dans une université à Pékin. Elles ajoutent qu’il appartient depuis 2012, au Mouvement du Turkestan islamique oriental et qu’il a publié « du contenu audiovisuel violent incitant à la commission d’actes terroristes » sur un site internet.

Les avocats d’Aishan, Miloud Qandil et Lakbir Msakam, se sont opposés à son extradition, soutenant que les motivations des autorités chinoises étaient politiques. Ils ont aussi dénoncé l’irrégularité du mandat d’arrêt émis par Interpol, car basé sur une demande de la police chinoise et non des autorités judiciaires. Malgré ces arguments, le tribunal a décidé d’accéder à la demande des autorités chinoises qui, indique-t-il sans plus de précision, « remplit toutes les conditions nécessaires prévues par l’accord d’extradition » entre le Maroc et la Chine.

Sujets associés : Droits et Justice - Chine - Extradition - Islam

Aller plus loin

Le FIDH plaide pour la non-extradition d’un ouïghour arrêté au Maroc

En prison au Maroc et menacé d’extradition en Chine, le militant ouïghour Yidiresi Aishan reçoit une avalanche de soutiens. Cette fois-ci c’est la Fédération internationale pour...

Une bonne nouvelle pour l’Ouïgour arrêté au Maroc

Interpol a suspendu ce lundi la notice rouge émise par la Chine à l’encontre d’Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablancapuis incarcéré à...

Portrait du Belgo-marocain radicalisé qui a tué un policier à Schaerbeek

Le Belgo-marocain radicalisé qui a poignardé à mort un policier et a blessé un autre jeudi 10 novembre à Schaerbeek est un homme connu des services de police pour des faits de...

Plaidoyer pour la non-extradition d’un ouïgour arrêté au Maroc

Dilnur Reyhan, présidente de l’Institut ouïgour d’Europe demande au gouvernement marocain de ne pas extrader vers la Chine Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Aïd El Fitr en France : annonce importante de la Mosquée de Paris

Les fédérations musulmanes de France se réuniront ce jeudi 20 avril 2023 à 18 heures à la Grande Mosquée de Paris en présence de leur commission religieuse ainsi que des imams du Conseil National des Imams (CNI). Cette réunion a pour objectif de fixer...

Une prière musulmane à l’aéroport de Roissy fait polémique

Augustin de Romanet, PDG d’ADP a réagi à une prière collective réunissant une trentaine de musulmans dimanche 5 novembre dans une salle d’embarquement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle, et qui a soulevé de vives polémiques.

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

Voici la date de la nouvelle année musulmane (Fatih Moharram)

Le 1ᵉʳ Moharram, marquant le début de la nouvelle année de l’hégire 1444, sera célébré le 30 juillet prochain au Maroc, d’après les calculs astronomiques. La date officielle sera annoncée dans quelques jours par le ministère des Habous.

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.