Une bonne nouvelle pour l’Ouïgour arrêté au Maroc

3 août 2021 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Interpol a suspendu ce lundi la notice rouge émise par la Chine à l’encontre d’Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à l’aéroport Mohammed V de Casablancapuis incarcéré à la prison de Tiflet pour suspicion d’appartenance à une organisation terroriste.

Bonne nouvelle pour Idris Hasan. Selon des sources médiatiques hongkongaises, Interpol a reçu de nouvelles informations et a donc décidé de suspendre ce lundi la notice rouge émise par Pékin à son encontre. L’informaticien ouïgour de 33 ans est détenu à la prison de Tiflet depuis le 19 juillet. Il avait été arrêté par la police de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, parce qu’il « faisait l’objet d’une notice rouge émise par Interpol, en raison de ses soupçons d’appartenance à une organisation figurant sur les listes d’organisations terroristes ».

À lire : Plaidoyer pour la non-extradition d’un ouïgour arrêté au Maroc

« Si, à la publication d’une notice rouge, des informations nouvelles et pertinentes sont portées à la connaissance du secrétariat général, le dossier est réexaminé », indique le secrétaire général de l’Interpol, précisant qu’«  étant tant donné que de nouvelles informations ont été portées à l’attention du secrétariat général, la notice rouge émise précédemment pour Yidiresi Aishan a été suspendue le temps qu’un nouvel examen soit entrepris ». À en croire le responsable, le Maroc et la Chine ont déjà été informés de cette décision.

La suspension de la notice rouge constitue un frein à l’extradition du ressortissant ouïgour. Dans sa correspondance adressée à Chakib Benmoussa, ambassadeur du Maroc en France, Dilnur Reyhan, présidente de l’Institut ouïgour d’Europe, avait demandé « au gouvernement marocain de ne pas extrader vers la Chine Idris Hasan ».

Sujets associés : Terrorisme - Chine - Prison - Interpol - Aéroport Mohammed V Casablanca - Arrestation

Aller plus loin

Mobilisation contre l’extradition d’un Ouïghour par le Maroc

Plusieurs organisations internationales de défense des droits humains ont exhorté le Maroc à ne pas extrader vers la Chine un militant ouïgour arrêté il y a un an à l’aéroport...

La Chine affirme que le militant ouïghour arrêté au Maroc est un radicalisé

Les autorités chinoises soutiennent que le militant ouïghour, Yidiresi Aishan, arrêté au Maroc et en attente d’extradition vers la Chine, s’est radicalisé lors de son cursus...

L’Espagne refuse l’extradition d’un Marocain, meurtrier d’une étudiante

L’Audience provinciale de Cadix a rejeté dans une ordonnance la demande de l’avocat de Mohamed Amahda. dit Tony, qui avait demandé en avril dernier son extradition au Maroc pour...

Plaidoyer pour la non-extradition d’un ouïgour arrêté au Maroc

Dilnur Reyhan, présidente de l’Institut ouïgour d’Europe demande au gouvernement marocain de ne pas extrader vers la Chine Idris Hasan, un ressortissant ouïgour arrêté à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.