Recherche

Ramadan : les Marocains consomment, malgré eux, des dattes israéliennes

© Copyright : DR

8 mai 2019 - 16h00 - Société

Les dattes israéliennes sont commercialisées au Maroc en ce mois sacré du ramadan et ce malgré l’appel de boycott lancé par plusieurs associations de défense de la cause palestinienne.

A en croire Maghreb Intelligence, les dattes israéliennes sont toujours écoulées sur le marché marocain, mais avec un goût de l’interdit. Pour les commerçants et les consommateurs, elles constituent un produit de luxe difficile d’accès et surtout de commercialisation.

Dans les quartiers chics de Casablanca, les dattes israéliennes affichent des prix hors de portée de la plupart des consommateurs (entre 180 et 200 dirhams le kilo), mais sont tout de même écoulées en catimini par les commerçants, qui restent convaincus de leur qualité supérieure. « L’emballage et la qualité y sont pour beaucoup », affirme un marchand de la place.

L’année dernière, le mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) était monté au front pour appeler les Marocains à boycotter les dattes israéliennes. « Pas de normalisation. Pas d’échanges avec l’Etat sioniste. Pas de normalisateurs dans notre pays. Pas de dattes israéliennes. Elles sont vendues au Maroc malgré toutes les réclamations qu’on a pu faire , avait déclaré Saâdia Elouallous, du mouvement BDS. Ton fric, ne le mets pas dans la poche des sionistes ».

De son côté l’antisioniste marocain Sion Assidon s’était félicité quelques semaines plus tard de la réussite de cet appel au boycott. Il a pu convaincre plusieurs dizaines de détaillants à Casablanca, Rabat, Salé ou encore Mohammedia. « Après trois visites au marché de gros, on nous a assuré que la demande des détaillants s’est arrêtée suite à notre campagne », expliquait-il au site Telquel.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact