Recherche

Paris : un dîner-débat avec Tariq Ramadan annulé

© Copyright : DR

4 janvier 2020 - 12h00 - Monde

La tenue d’un dîner-débat sur le thème « Les Musulmans auront-ils pris le contrôle de l’Europe en 2040 ? » à l’hôtel Régina, près du Louvre à Paris, le 11 février prochain, a été annulée en raison de la polémique née autour du nom de l’un des co-conférenciers, Tariq Ramadan. Celui-ci est mis en examen pour viol.

"On m’a demandé d’annuler cet événement, ce que je regrette amèrement”, a confié à Capital, Elisa Kitson, fondatrice du think-tank anglo-saxon The KitSon, un cercle de réflexion qui a l’habitude de convier régulièrement journalistes, intellectuels et décideurs internationaux à des débats géopolitiques à Paris.

La raison de cette annulation s’explique par la présence annoncée à cet événement de l’un des co-conférenciers Tariq Ramadan. Cette invitation a provoqué la colère de bon nombre d’internautes. "On peut s’interroger sur le choix de leur invité vedette, Tariq Ramadan, mis en examen pour viol, comme s’interroger sur le discernement des décideurs qui accorderaient quelques crédits à un islamiste notoire et à un prédateur sexuel", écrit l’essayiste Céline Pina sur Facebook.

Selon elle, l’objectif de ce débat à huis clos est de faire rencontrer islamistes et décideurs, dans le but de faire affaire ensemble et de créer des réseaux. "Bienvenue dans un pays où ceux qui veulent manipuler les élites pensent que l’on peut s’appuyer sur leur indifférence totale à leur pays et à la décence commune", s’indigne l’essayiste.

Visiblement, Tariq Ramadan est indésirable en France. En 2019, des polémiques du genre avaient amené des organisateurs à annuler deux de ses conférences à Corbeil-Essonnes et Montpellier. Après avoir passé près de 10 mois en détention provisoire, l’islamologue suisse est actuellement en liberté conditionnelle et assigné à résidence.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact