Recherche

Vague d’indignations après le décès d’un cycliste espagnol au Titan Desert Maroc

© Copyright : DR

14 mai 2022 - 22h20 - Monde - Par: A.P

Le cycliste Ernesto Escolano, originaire de Sabiñánigo (Huesca), est décédé lundi des suites d’une crise cardiaque alors qu’il participait au Titan Desert 2022 au Maroc. La nouvelle de son décès a suscité émoi et indignation dans le rang des autres coureurs et athlètes.

Escolano était une personne aimée et appréciée dans la société de Huesca. Son décès est une grande perte pour le monde du cyclisme espagnol. Des voix se sont élevées pour dénoncer les conditions dans lesquelles il est décédé, laissant derrière lui une veuve et deux enfants. Le cycliste hondurien, Milton Ramos, résidant à Sabiñánigo et ami d’Escolano, raconte à El Mundo qu’il a tenté de dissuader ce dernier de participer à cette compétition, au regard de la forte chaleur dans le désert marocain et du peu d’humanisme dont font montre les organisateurs.

À lire : Un cycliste espagnol meurt au Titan Desert Maroc

Milton Ramos a remis en cause la version des organisateurs qui ont indiqué dans un communiqué que l’Aragonais a été rapidement transféré par hélicoptère au centre hospitalier universitaire Mohammed VI de Marrakech, où il a rendu l’âme. « C’est complètement faux. On sait tous qu’il a été emmené par l’équipe sanitaire à la fin de l’étape du jour 2 et transféré à l’hôpital des heures plus tard… », a dénoncé Ramos, jurant qu’il ne participera plus au Titan Desert et invitant les athlètes qui ont aussi vécu de mauvaises expériences lors de cette étape marocaine à raconter leur histoire.

À lire : Le VTT Titan Desert 2022 démarre le 8 mai au Maroc

« Il semble que la seule chose qui les intéresse est d’obtenir jusqu’au dernier centime que vous avez dans votre poche, c’est pourquoi ils ont même inventé leur propre pièce… S’il vous plaît, soyons raisonnables et ne cherchons pas à vivre une aventure dans un endroit où si vous avez un accident, vous passerez un mauvais moment », a renchéri le coureur, surnommé le Renard du désert.

Le ministre des Affaires étrangères, José Manuel Albares, en visite à Marrakech lors du tragique incident, a adressé ses « condoléances » à la famille éplorée et aux amis. De même, le ministre de l’Éducation, de la Culture et des Sports du gouvernement d’Aragon, Felipe Faci, a présenté ses « plus sincères condoléances » aux familles et amis.

Mots clés: Espagne , Décès , Cyclisme

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact