Comment le decès de leur fils a failli faire exploser un couple maroco-néerlandais

15 septembre 2022 - 20h40 - Pays-Bas - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Ilias avait 12 ans lorsqu’il a été tué dans un accident de circulation à Utrecht aux Pays-Bas. La gestion du deuil, le chagrin et la tristesse d’avoir perdu leur fils d’une façon si brutale ont été difficiles pour Mohamed (Marocain) et Petra (Néerlandaise). Ils ont frôlé la séparation en raison de leurs différences culturelles en matière de gestion de deuil.

C’est en 2015 qu’Ilias s’est fait renverser par un bus en voulant traverser la rue. En un clin d’œil, le calme habituel de la maison de Mohamed et Petra a laissé place à d’incessantes allées et venues auxquelles Petra n’était pas habituée. Elle avait d’abord pensé que les femmes marocaines assises dans leur salon étaient des connaissances de son mari Mohamed, mais lui non plus ne savait pas qui elles étaient. « Les gens viennent tout simplement. Sans rendez-vous. Simplement par souci de compassion et pour présenter leurs condoléances », confie Petra Jongerius, âgée aujourd’hui de 57 ans.

À lire : Le très difficile deuil de la famille d’Ilias, percuté par un bus à 12 ans

Les deux parents n’ont pas vécu cette tragédie de la même manière. Le couple a dû vivre son deuil dans un contexte culturellement différent et leur relation a commencé par en souffrir. « Mon mari était très en colère contre la compagnie de bus et la police. Il a entamé une bataille judiciaire à ce sujet. Il avait le sentiment que quelque chose lui avait été enlevée et que cela ne devrait pas rester impuni. Il voulait retourner au Maroc pour ne plus être confronté en permanence à la mort de notre fils. Il y allait de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps », raconte Petra à AD.

À lire : Mort d’un Marocain de 27 ans dans un terrible accident aux Pays-bas

Mohamed se rendait fréquemment au Maroc et il y restait le plus longtemps possible à chaque fois. Petra de son côté essayait de surmonter sa douleur en échangeant avec des amis, en faisant du yoga et en lisant beaucoup de livres qui parlent du deuil. « Dans les livres, je me suis reconnue et j’ai donc trouvé la reconnaissance de la tristesse. C’était une sorte de réconfort de savoir que d’autres personnes vivent la même chose. Perdre son enfant est tellement difficile ». Petra aurait voulu traverser ce moment douloureux avec son époux, mais elle a remarqué que dans la culture marocaine on parle moins de la mort et que les douleurs se vivent en silence. « Les gens se rassemblent, mais parlent peu. Moi j’avais vraiment besoin de parler d’Ilias et d’exprimer mes sentiments ». Mais Mohamed n’a pas reçu cette même éducation. « J’ai réalisé qu’être contre lui ça n’aidait pas. C’était ses émotions et j’ai su les accepter. Il était en colère contre tout et tout le monde. C’était sa façon de vivre son deuil et de s’en vouloir pour n’avoir pas su protéger notre fils de cette fin terrible ».

À lire : Pays-bas : mystère autour de la mort d’un Marocain

En plus de tout ce qu’elle faisait pour vivre son deuil, Petra s’est rapprochée de l’écrivain Abdelkader Benali pour solliciter l’écriture d’un livre sur la façon dont on pourrait vivre son deuil dans le contexte maroco-néerlandais. Abdelkader Benali a écrit l’histoire de Petra et Mohamed dans un mélange de faits et de fiction.

À lire : Le combat de Latifa Charrihi pour sa mère, première victime de l’attentat de Nice

« Même si c’était assez difficile de me retrouver face à mon histoire, je suis heureuse que cela ait pu fonctionner. Ilias aurait maintenant 19 ans s’il n’avait pas été tué. C’est l’âge auquel beaucoup d’enfants quittent la maison. Pour moi, la publication du livre ressemble aussi à un moment où Ilias va découvrir le monde. Il n’est plus là, mais il vivra d’une manière différente et j’en suis très heureuse », a déclaré Petra.

Sujets associés : Pays-Bas infos - Décès - Enfant - Accident

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Mort d’un Marocain de 27 ans dans un terrible accident aux Pays-bas

Un jeune homme d’origine marocaine est décédé dimanche suite à un terrible accident qui a eu lieu à Tilburg, une commune au sud des Pays-bas.

13 ans après la mort de son fils, elle va enfin connaître la vérité (vidéo)

13 ans après la disparition tragique du jeune Thami Bennani, retrouvé mort dans une plage à Mohammedia, le procès en appel des 3 mis en cause, poursuivis pour non dénonciation de...

Pays-bas : mystère autour de la mort d’un Marocain

Un Marocain a perdu la vie la semaine dernière dans un grave accident sur l’autoroute A2, près de Breukelen aux Pays-Bas. A bord de son véhicule, l’homme a parcouru près de 900...

15 ans après sa disparition, justice pour Thami Bennani

15 ans après la disparition de Thami Bennani, jeune de 17 ans, retrouvé mort sur une plage à Mohammedia, sa mère Hayat Alami, des influenceurs, des artistes, des sportifs et des...

Nous vous recommandons

Pays-Bas infos

Le Maroc devra faire sans Noussair Mazraoui

L’international marocain Noussair Mazraoui s’est blessé samedi dernier avec l’Ajax Amsterdam. Cette blessure hypothèque quelque peu la participation du joueur aux côtés des Lions de l’Atlas pour la double confrontation contre la...

Mohammed Ihattaren rompt ses fiançailles

Mohammed Ihattaren a annoncé sur Snapchat être à nouveau célibataire, alors qu’il a officialisé ses fiançailles avec l’influenceuse Yasmine Driouech en septembre dernier seulement. Il aurait également accepté l’aide de Wesley Sneijder pour reprendre sa...

Le FC Utrecht donne une chance à Mohamed Ihattaren

Le joueur néerlandais d’origine marocaine, Mohamed Ihattaren, pourrait signer au FC Utrecht, club de sa ville natale, et rejoindre ainsi l’Eredivisie.

Un parc naturel néerlandais envoie 750 vélos à des élèves de Tétouan

Comme il le fait depuis de nombreuses années, le parc naturel Hoge Veluwe vient d’envoyer vers le Maroc plusieurs centaines de vélos.

Plongé dans le coma depuis près de 3 ans, Abdelhak Nouri communique avec sa famille

Le joueur maroco-néerlandais, plongé dans le coma depuis le 8 juillet 2017, s’est réveillé ce jeudi.

Décès

Coronavirus : 47 patients décédés en 24h au Maroc

Quelque 47 patients sont décédés ces dernières 24 heures du Covid-19 selon les chiffres dévoilés par le ministre de la Santé, ce qui porte à 6 589 le nombre de personnes ayant succombé au coronavirus depuis le début de l’épidémie en mars dernier au...

Espagne : un Marocain déclaré mort à la place de son frère

Amine Faqhi, 27 ans, décédé le 11 janvier lors de la vague de froid, est entré en Espagne en utilisant une photocopie du passeport de son frère, Mohcine Faqhi. Conséquence, l’un a été déclaré mort en lieu et place de...

Décès d’un soldat marocain agressé par un migrant à la frontière de Melilla

Un soldat marocain, agressé il y a quatre mois à la frontière de Melilla par un migrant soudanais qui tentait de traverser la clôture, a rendu l’âme mardi dernier.

Lyon : Hanane, poignardée à mort par son ex-mari

Le corps sans vie de Hanane, une femme de 37 ans, a été retrouvé mardi à La Mulatière, près de Lyon. Déjà accusé de violences sur la victime, son ex-compagnon a été arrêté mercredi.

Maroc : un professeur victime d’un crise cardiaque en plein cours à Inezgane

Un enseignant de l’école primaire Rachad Tamesna, dans la banlieue d’Inezgane, a été victime lundi d’un malaise en plein cours. L’homme de 59 ans a rendu l’âme avant son arrivée à l’hôpital.

Enfant

Le retour des mineurs de Ceuta au Maroc est « nul et non avenu »

Le parquet de l’Audience nationale considère que les rapatriements au Maroc des mineurs arrivés en masse à Ceuta en mai sont « nuls et non avenus », parce que la procédure légalement établie en la matière n’a pas été respectée » et qu’ils « portent atteinte au...

Naissance de quadruplés à Casablanca (Vidéo)

Après deux successives fausses couches, Zineb, une jeune Casablancaise, a donné naissance, la semaine dernière, à des quadruplés. Un heureux évènement en cette période très difficile.

Melilla : des faux pères espagnols pour des bébés marocains

Un réseau de femmes marocaines actif dans la falsification de documents de paternité de leurs enfants vient d’être démantelé par la police espagnole à Melilla. Ces femmes enceintes traversent la frontière pour accoucher et trouver un père fictif de...

Les îles Canaries et Sebta vont transférer 400 mineurs en Espagne

Les îles Canaries et Sebta sont débordées par les mineurs non accompagnés arrivant du Maroc. Avec le gouvernement, elles ont convenu de transférer cette année 400 mineurs vers la péninsule où 374 autres séjournent toujours dans les centres de...

Jihane Makhzoumi est rentrée de Syrie sans la petite Jana

En rentrant de Syrie par Istanbul, suite à son expulsion par les autorités turques, la belle-mère de Jana a été arrêtée lundi à Roissy. Après sa mise en examen vendredi soir, elle a été incarcérée pour association de malfaiteurs terroriste criminelle,...

Accident

Maroc : baisse des accidents de circulation pendant le confinement

Le Maroc, depuis le confinement, enregistre moins d’accidents de la circulation. Deux morts ont été enregistrés la semaine écoulée et cinq dans la semaine du 23 au 29 mars.

Une collision entre un car et un camion fait deux morts à Tarfaya

Deux personnes sont décédées et 14 personnes ont été blessées, dont plusieurs grièvement, dans un accident entre un car et un camion près de Tarfaya, dans le sud du Maroc.

Maroc : une fratrie meurt dans un terrible accident de circulation

Trois frères et sœurs sont morts, dimanche, dans un accident tragique dans la province de Settat. La voiture, qui roulait à vive allure, a percuté un arbre après avoir dérapé sur la chaussée glissante.

Autoroutes du Maroc : une vingtaine d’accidents enregistrés le dimanche 26 juillet

La décision des ministères de la Santé ainsi que de l’Intérieur de fermer huit villes du Maroc a entraîné un embouteillage monstre sur le réseau autoroutier. Par conséquent, 17 accidents ont été enregistrés dans la nuit du dimanche 26...

Tragédie de Tanger : nouveau cri de détresse des familles endeuillées

Les familles endeuillées de la tragédie de Tanger qui a fait 29 morts sont sorties une fois encore du silence. Cinq mois après le drame, elles dénoncent le mutisme du gouvernement et réclament justice et...